Communication de nos partenaires

Scar Symmetry – The Unseeen Empire

Le 4 octobre 2011 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


Jonas Kjellgren, Guitare rythmique
Per Nillson guitare lead
Kenneth Seil, basse
Robert Karlsson chant brutal
Lars Palmqvist chant clair
Henrik Ohlsson batterie

Style:

Death Metal Mélodique

Date de sortie:

15 Avril 2011

Label:

Nuclear Blast

Note du Soilchroniqueur (Nickox) : 07/10

 

Ayant connu Scar Symmetry totalement par hasard avec deux albums qui m’avaient à l’époque bien plu (« Symmetric in Design » de 2005 et « Pitchblack Progress » de 2006), c’est avec une certaine joie que je m’attaquais à la cinquième galette de nos productifs suédois. Allaient-ils réussir à me surprendre avec leur death metal mélodique ??

Voyons voir… « The Unseen Empire« , l’Empire Invisible, Scar Symmetry nous parlerait donc d’un éventuel complot et d’une main mise des sociétés d’élite sur nous pauvres mortels. Bref vous l’avez compris, il s’agit d’un album concept ! Complètement différente des pochettes des précédents opus, la pochette se veut énigmatique avec de nombreux signes cabalistiques… (Ils le déclarent d’ailleurs dans une interview donnée à notre Soilchroniqueur Celtikwar !)

A la première écoute, hormis un gros son et une super production digne des pointures suédoises, j’ai franchement été déçu. En effet, j’ai d’abord eu le sentiment d’écouter un autre album nordique de death mélodique pompant des plans comme ceux des maîtres du genre In Flames, Soilwork, Arch Enemy… Ces influences sont indéniables, cependant ce serait réducteur de considérer Scar Symmetry comme un plagiat ou une simple copie. Car Scar Symmetry nous délivre un death metal mélodique complexe avec des touches indus, de thrash, de pop ou d’atmosphérique mais sa pièce maîtresse se cache dans son guitariste soliste ! Tappings planants et hypnotiques, soli en wahwah, lead à la Maiden, descentes de manche dignes de nombreux guitar heroes. C’est un peu comme si Satriani et Malmsteen venaient se taper l’incruste chez In Flames! Un album non immédiat où plusieurs écoutes sont nécessaires pour pouvoir en apprécier les subtilités.

Coté vocal, ce qui est mis en avant dans leur concept de groupe est le fait d’avoir deux chanteurs avec chacun une spécialité, l’un est grunter et l’autre est chanteur en voix claire. Il est vrai qu’ils ont bien su gérer de nombreux arrangements. Les canons alliant les deux types de chants et le grunt typique death en alternance avec une voix qui rappelle celle d’Angela Gossow. La « cicatrice symétrique » vient sûrement de cette symétrie diamétralement opposée de façon de chanter. Après cela peut aussi être une critique sévère car certains chanteurs parviennent à le faire tout seul… mais cela sert bien évidemment la musique et sur scène, va rendre un enregistrement fait en multipiste alors que t’es tout seul sur scène, tu m’appelles !!

L’album est très uniforme, une fois de plus très cyber, aérien, onirique (« Illuminoid Dream Sequence »). Les riffs sont acérés et le metal froid nous perfore. On traverse l’espace atmosphérique au rythme saccadé des turbulents breaks indus (« Alpha and Omega » ) et on s’agenouille devant les maîtres des forces obscures et occultes. Tantôt en transe devant un ancien dieu reptilien (« Rise of the Reptilian Regime »), ou sous le feu d’une guerre dirigée par une élite à des fins secrètes (« Seers of the Schaton » sûrement la meilleure chanson !), Scar Symmetry maîtrise les figures de style de son death métal mélodique (« The Anomaly »).
Bref, un potentiel phénoménal, un album sur lequel on prend son pied, avec un splendide soliste. Les textes sont vraiment poussés et on sent une véritable implication et une envie de faire un album homogène poursuivant le concept des sociétés secrètes et de leurs méandres.

Cependant c’est peut être là que le bât blesse… Certes ils jouent extrêmement bien, ils ont su combiner différents styles et sont extrêmement agiles sur leurs instruments, et très productifs (si ! si ! 5 albums en 6 ans c’est productif !!) mais certaines chansons mériteraient un peu plus de personnalité. Un métal cérébral, réfléchi à la moindre note, c’est très bien, mais s’il vous plaît, Scar Symmetry, prenez un peu plus de temps pour nous claquer la tête contre les murs : peu plus de spontanéité, d’intuitif… quitte à être un peu moins peaufiné…

A moins que vous ne soyez vous aussi pris dans une sorte de machination aux desseins dissimulés ? Qui sait ?

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Scar Symmetry – The Unseeen Empire”

  1. 1

    Hello Nickox,

    J suis d accord pas très intuitif.. Mieux vaut écouter un bon malmsteen, un bon Symphony X suivi d un bon In Flames..

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green