Communication de nos partenaires

Phantom 5 – Play II win

Le 13 janvier 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Claus Lessmann - Lead Vocals
  • Michael Voss – Basse
  • Robert Boebel – Guitare et Claviers
  • Axel Kruse - Batterie

Style:

Hard FM

Date de sortie:

13 Octobre 2017

Label:

Frontiers Records

Note du SoilChroniqueur (Metal Script) : 5,5/10

Phantom 5 a sorti en octobre dernier son nouvel et deuxième album Play II Win qui confirme le style FM du groupe allemand, et on peut déjà lui appliquer les remarques que l’on fait aujourd’hui à quasi tous les groupes FM : c’est du déjà-entendu et re-réentendu ! Alors certes, c’est efficace, mais ce n’est pas le genre d’album qui marquera les esprits de part son manque d’originalité. Là où des jeunes groupes, notamment scandinaves, comme H.E.A.T. (pas le dernier ! je deviendrai vulgaire si j’en parlais davantage, alors que j’adore ce groupe), Art Nation ou Temple Balls réussissent à réinventer le style Hard FM des 80’s, Phantom 5 échoue en proposant un album qui aurait pu être sorti par Europe ou Pretty Maids dans leur période 86-90. Mais rassurez vous, il ne sont pas les seuls, je pourrais également citer par exemple Find Me ou, plus connu, Sunstorm, mené d’une voix de maître par Joe Lynn Turner (Ex-Deep Purple , ex-Rainbow et ex-Yngwie Malmsteen), ou W.E.T., si ce n’est que cette dernière formation est menée par l’excellent Jeff Scott Soto à la voix (ex-Journey, ex-Axel Rudy Pell, ex-Yngwie Malmsteen, Sons Of Apollo et bien d’autres…)

Enfin, ne soyons pas mauvaise langue, Claus Lessmann (également dans Bonfire) est loin d’être un mauvais chanteur et sa voix éraillée, entre Joe Lynn Turner et Ronnie Atkins, apporte une bonne puissance aux morceaux, comme sur les refrain de « Crossfire » (qui sonne très Pretty Maids pour le coup) ou « Read your Mind » (les deux seules que je garderai dans ma playlist de tout les jours).

L’album contient également une power ballade « Do you believe in Love », en somme assez classique mais également avec une certaine puissance. Une autre ballade typée Journey et Sunstorm clôt par ailleurs l’album, mais nous laisse sur notre faim (ou pas si vous êtes sujets aux indigestions de Hard FM) par un manque de puissance, pour le coup. Pour le reste des titres, pas grand chose à dire de bien spécial : des riffs à la Europe, Bon Jovi, Pretty Maids, Sunstorm, Dokken et j’en passe, qui s’enchainent mécaniquement, des synthés bien typiques du rock arena qui accompagnent bêtement la guitare sans y ajouter de réel ‘‘petit plus’’, ainsi qu’une basse en croche quasi absente. Même le mix manque de modernité si bien que l’album semble presque appartenir aux 80’s.

Pour conclure, même si il est vrai que Phantom 5 est un groupe qui s’écoute facilement, l’album, tout de même très ressemblant au précédent sans être ni meilleur ni moins bon en laissant comme une impression de copie conforme, rejoindra sans nul doute ses innombrables semblables que l’on écoute une fois et que l’on oublie. Un peu de nouveauté, ça ne fait pourtant pas de mal, non ? Et tiens, pour vous le prouver même, je vous renvoie à l’album Tearing down the Walls de H.E.A.T., celui-là vous restera peut-être en mémoire.

Tracklist :

1. The Change in you
2. Crossfire
3. Baptised
4. Read your Mind
5. Play to win (feat. Claus Lessmann, Robert Boebel & Michael Voss)
6. Child Soldiers
7. Do you believe in Love
8. Phantom Child
9. Had enuff
10. Shadows Dance
11. Reach out

Facebook : https://www.facebook.com/Pfivemusic/
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCBLAoqCQyz6a0OvwXWzKZag

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green