Communication de nos partenaires

Leathürbitch – Into the Night

Le 30 mai 2019 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Andy "Minion" Sylvia - Basse
  • Pat Sandiford - Guitares
  • Joel Starr - Chant
  • Meshach Babcöck - Batterie
  • Sebastian Silva - Guitares

Style:

“Sleaze” Speed Metal

Date de sortie:

31 mai 2019

Label:

High Roller Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Dans la capacité de certaines formations à mélanger les genres, donnez-moi les Américains de Leathürbitch, quintette de l’Oregon formé en 2015 autour de la section rythmique d’Alpha Viper et de Demon’s Bell constituée d’Andy “Minion” Sylvia (basse) et Meshach Babcöck (batterie), des guitaristes Pat Sandiford (ex-Slutvomit, ex-Decapitated Corpses, ex-Inebriator) et Sebastian Silva (Idle Hands, Silver Talon, ex-Alpha Viper, ex-Excruciator, ex-Raptor, ex-Spellcaster), et du chanteur Joel Starr qui est le line up de ce premier album Into the Night et de l’EP éponyme qui l’a précédé en 2018.
Depuis, Babcöck et Silva sont partis et remplacés par Rand Crusher (batterie) et le guitariste Alex Ponder (Magnabolt, Weresquatch).

C’est donc une formation regroupant des artistes d’horizons divers comme le Heavy Metal, le Power, le Metal extrême ou le Gothic pour donner un hybride entre le Sleaze/Glam, l’US Metal, la NWOBHM et le Speed Metal, le tout dans une veine résolument old school.

Autant dire que l’écoute de cet Into the Night rappellera à chacun des sonorités que nous ont proposé en leur temps des Satan (époque Court in the Act), Riot (Thundersteel), Kiss (Creatures of the Night), Lizzy Borden (Menace to Society), Bitch (Be my Slave) ou Savage Grace (Master of Disguise) avec un côté germanique façon Atlain (Living in the Dark) ou Talon (Neutralized)…

Autant dire que les références sont légion dans les influences du quintette et ce petit melting pot d’influences donne un rendu pour le moins intéressant, d’autant plus que Leathürbitch joue sur une certaine fluidité qui fait passer l’album à vitesse grand V grâce à des compositions principalement speed, avec une production et une attaque des titres comme il y a tente-cinq ans.

Un groupe qui a pour leitmotiv un direct « We’re on a mission, for sleaze and speed! » donne déjà une idée de ce à quoi nous devons nous attendre : sept titres plus une intro pour une petite demi heure de Metal bien foutue qui se laisse écouter sans déplaisir et qui donne envie d’y retourner.
Clairement, chaque adorateur de sonorités old school va s’y retrouver : Leathürbitch a trouvé la bonne formule pour rendre ses compositions accrocheuses et, du premier riff du brûlot « L.u.s.T. » (acronyme de « Living under shallow Temptation ») aux derniers accords de « Killer Instinct », on se régale !

Ça sort le 31 mai, soyez au rendez-vous : celui-là, ce serait très con de passer à côté !

Tracklist :

1. Into the Night (1:29)
2. L.U.S.T. (5:09)
3. I want what you got (5:06)
4. Sleaze City (4:13)
5. Killing there Silence (5:03)
6. I’m insane (3:02)
7. The Search (3:23)
8. Killer Instinct (5:05)

Bandcamp
Facebook
YouTube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green