Communication de nos partenaires

KEN Mode – Loved

Le 14 septembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Jesse Matthewson - Chant, Guitares, Percussions, Piano
  • Shane Matthewson – Batterie
  • Scott Hamilton – Basse, Choeurs, Percussions
  • Kathryn Kerr – Saxophone

Guests :

  • Drew Johnston - basse sur 8
  • Adam Dyson - Choeurs

Style:

Noise/Metalcore

Date de sortie:

31 Août 2018

Label:

Season of Mist

Note du SoilChroniqueur (Le Révérend) : 9,5/10

Cela fait presque vingt ans, que le trio KEN Mode apporte à la planète musicale une discographie de haute volée et d’une rare homogénéité. Pourtant, les Canadiens ne sont pas vraiment connus chez nous, sorti d’un cercle restreint d’amateurs éclairés. Leur classement dans la sphère Hardcore les prive sans nul doute d’un plus large public metal ou rock, peu friand du son coreux ! Cela est pourtant bien dommage, car on pourrait plus parler ici de Noise-Rock biberonné au hardcore et punk…

Mais bon, n’allons pas nous perdre dans une controverse de « genrisme », KEN Mode fait une musique brute, violente, noire et sincère. Et devrait donc plaire à tout amateur de sensations musicales fortes sans concession, peu importe la chapelle dans laquelle on les place ! Loved est le septième album des frères Matthewson et la pochette dit déjà beaucoup de son contenu. Silhouette noire au contour informe, nous toisant avec un regard lubrique et un sourire sadique, tout est dit du malaise dans lequel le groupe met l’auditeur. Car pendant neuf titres, KEN Mode gifle la bienséance à grands coups de notes rageuses, que cela soit dans des compos au style « classique » du groupe (« Doesn’t feel Pain like he should », « Feathers & Lips », « Not Soulmates », « Very small Men ») ou des morceaux dans lesquels les frangins instillent une atmosphère plus malsaine : « The Illusion of Dignity » avec ce saxo free jazz mélangé à un tempo foutraque, « Learning to be too cold » au rythme ralenti et lourd rendant la violence oppressante, « This is a Love Test » avec son « spoken word », son saxo aérien donnant l’impression que la lumière éclaire enfin ces catacombes, vite soufflées au bout d’une minute par un Jim criant sa douleur et sa haine et « No gentle Art » finissant l’album, où la lourde lenteur du début tourne petit à petit au lourd chaos, l’auditeur n’est plus qu’un bateau ivre disparaissant dans un flot d’hébétude bruitiste.

KEN Mode, avec Loved, ne fait une fois de plus aucune concession, est une fois de plus imprévisible. C’est un album dans la droite ligne de son histoire musicale, tout en allant dans des horizons nouveaux ! Oui, ils nous malmènent, avec une violence qui n’a rien de complaisant ou gratuit, nous racontant une histoire, leur histoire. Et que ce récit est beau, un chemin tortueux à travers une nuit interminable dans laquelle ils nous servent de guide.

Ne ratez pas cet album à cause d’un soi-disant style, soyez curieux et laissez vous aller à écouter une des sorties de l’année selon moi !

Tracklist :

1. Doesn’t feel Pain like he should (2:51)
2. The Illusion of Dignity (4:43)
3. Feathers & Lips (2:30)
4. Learning to be too cold (3:08)
5. Not Soulmates (2:46)
6. Very small Men (2:32)
7. This is a Love Test (4:38)
8. Fractures in Adults (3:48)
9. No gentle Art (8:29)

Playlist Bandcamp
Page Facebook

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green