Communication de nos partenaires

InSomnia – Whithered-Frozen-Perished

Le 15 février 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Simon Andreas Brunner : Chant, Guitares
  • Patrick Koesslbacher : Basse
  • Mattias Girstmair : Batterie
  • Tobias Rainer : Guitares
  • Dominik Senfter : Claviers
 

Style:

Melodic “Modern” Death Metal

Date de sortie:

14 Novembre 2014

Label:

7 Hard Records

Note du SoilChroniqueur (Wilhelm von Graffenberg) : 8.5/10

« Il faut être toujours ivre, tout est là ; c’est l’unique question. Pour ne pas sentir l’horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve. » (C. P. Baudelaire)

InSomnia… Pour faire simple, ça sonne comme du Children of Bodom, mais en davantage indus à la Scar Symmetry, avec quelques traces de sympho et de prog… le tout mélangé avec un Death mélodique au son incisif, ça donne un cocktail « modern metal ». Bon, « qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse », les autrichiens nous l’offrent assurément, cette ivresse. Quarante-deux minutes de schnaps – mais pas soulantes – que ce debute album intitulé Whithered-Frozen-Perished. Je ne sais pas s’ils ont attendu aussi longtemps pour cuver, mais comme vous pouvez le remarquer, cet album date… de 2014 et semble être passé tout ce temps entre les mailles du filet. Un petit coup de projo – pas trop fort, siouplait, ça pique les yeux et les neurones restants – serait le bienvenu, donc…

En général, on s’attend à ce que du Death nous enferme dans les ténèbres, quelque chose de sombre et fataliste, teinté de violence… bref, un lendemain de cuite qui déchante. Que nenni : ici, la cuite fait chanter… une cuite joyeuse par moments – « Halo » et ses voix chantantes, ou encore les refrains de « Asphyxia » – et dynamique à agressive par d’autres – sur « Till Death do us Part » – voire lourde – la pesanteur du mainriff de « Mental Venesection » et du morceau éponyme, ou encore les breakdowns sur « Shadow of Conscience ». Les riffs sont acérés, la batterie agressive, les voix variées, les teintes et modulations sont fréquentes et diversifiées… A mon gout – ce qui n’entrave en rien mon point de vue sur la réussite qu’est ce LP – le choix des patches de clavier est bof car trop vintage (et justement très/trop proche de ceux des vieux CoB). « Back to Square One » et son ambiance un peu Lordi est surement l’élément vraiment intrus de l’album. Petit coup d’infarctus pour le morceau final « Shadow of Conscience » et sa dynamique sacrément efficace, au-delà de ses inserts HxC.

Le groupe est certes jeune (2013) mais a déjà plein de bonnes choses à apporter sur cette scène, à l’écoute de ce PREMIER album très prometteur, bien construit mais qui aurait besoin d’être muri dans le choix des morceaux et dans les émotions transmises (les soli sont techniques mais manquent un peu de vie – quoi de plus normal, me direz-vous, vu que c’est du death…). Efficace malgré tout et assez bien produit (je mettrais un petit bémol sur la balance des grattes parfois trop en avant, souvent au détriment de la voix). J’espère qu’ils sauront/auront su tenir compte des remarques pour leur prochain album à venir, For the Harvest. A écouter en réfléchissant au temps qui passe et la nécessité d’oublier son fardeau, le tout en relisant cet éloge qu’est « Enivrez-vous ».

Tracklist:
1. Kill me while she sleeps (5:18)
2. Halo (4:18)
3. Asphyxia (4:12)
4. Mental Venesection (2:58)
5. Withered Frozen Perished (7:09)
6. First Aid (4:27)
7. Back to Square One (4:19)
8. Till Death do us Part (4:17)
9. Shadow of Conscience (5:30)

Facebookhttps://www.facebook.com/InSoMusic/

Site officielhttp://www.in-somnia.eu/

Soundcloudhttps://soundcloud.com/in-somnia-official

Youtubehttps://www.youtube.com/channel/UCpQVHvYfCikIpJcd8DiT9AQ

 

 

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green