Communication de nos partenaires

Hypocrisy – Virus

Le 2 avril 2011 posté par Wën

Line-up sur cet Album


Peter Tägtgren : chant, guitare
Andreas Holma : guitare
Mikael Hedlund : basse
Horgh : batterie

Style:

Death-metal mélodique

Date de sortie:

2005

Label:

Nuclear Blast

Note du soilchroniqueur (Wën) : 8,5/10

Suite à la récente sortie de « A Taste Of Extreme Divinity » (2009) et en fouillant dans mes Soil-archives (ou plutôt mes audiometal-archives, devrais-je dire), vous ne devinerez jamais sur quoi je suis tombé. Keuwa ? Une chro d’Hypocrisy ? Aaaaah, les petits enfoirés, ils ont lu le titre de l’article. Bien joué les gars, bien joué. Enfin … tout ça pour dire que l’absence sur Soilchronicles du « Virus » de Peter T. se devait d’être réparée. Rien que pour vous, donc, en voici une version revue et corrigée !

Hypocrisy, un classique du death-metal à la suédoise. Souvent surprenants, rarement décevants, les suédois ont su se forger leur propre personnalité à force d’albums riches et variés. Suite à un « The Arrival » (2004) assez controversé de par son apport mélodique certain, Peter Tägtgren et sa bande reviennent en force et nous propose un « Virus » dévastateur malgré sa courte période d’incubation.

Le disque commence en trombe avec un ‘War-path’ qui, à n’en pas douter fera date dans le répertoire du groupe, mariant habilement parties typiquement death-metal avec d’autres plus mélodiques et appuyées par des nappes de clavier (quel refrain !). Et cela ne fait que commencer. S’’en suit un ‘Scrutinized’ plus convenu mais très efficace. Les fans les plus méfiants seront vite rassurés, Hypocrisy n’a rien perdu de sa verve, vomissant une fois de plus son talent à la face du monde. Le groupe varie les styles en proposant des compositions tantôt bourrines (‘Craving for another killing’) tantôt plus entraînantes (‘Fearless’). Mais, et c’est là que réside tout l’intérêt du disque, Hypocrisy ne se contente pas de cette simple alternance des extrêmes … Non, grâce à une habile alchimie, les morceaux ont tendance à marier ces diverses influences (cf. le tranchant ‘Let the knife do the talking’, le chirurgical ‘Incised before I’ve ceased’ ou encore le faussement calme ‘A thousand lies’). On notera également le magnifique et marginal ‘Living to die’ (dans une veine plus atmosphérique et très touchante), entièrement chanté, qui clôture ce disque de fort belle manière.

De plus, les heureux possesseurs de l’édition limitée Européenne se verront gratifiés d’un titre supplémentaire, mais surtout d’un DVD bonus de 12 titres filmés à La Laiterie de Strasbourg lors de la tournée promotionnelle de « The Arrival ». En ce qui concerne les ‘à côtés’, Tägtgren se colle une nouvelle fois derrière les manettes pour enrober cette production d’un mixe très organique, si chers aux Abyss studios. Et …que dire de l’artwork … somptueux !

Ce disque signe donc le retour fracassant d’Hypocrisy sur le devant de la scène. Les suédois semblent avoir trouvés ici le parfait compromis entre brutalité et mélodie sans jamais compromettre la qualité et l’efficacité des nouvelles compositions. Les deux nouveaux membres n’y sont d’ailleurs pas pour rien puisque Horgh (batteur d’Immortal, rien que ça) apporte en puissance ce qu’Andreas Holma, second guitariste, apporte en mélodie (bravo pour les soli). C’est bien simple, aucun titre n’est mauvais ! Alors, profitez-en !

Site officiel : www.hypocrisy.tv

Page myspace : www.myspace.com/hypocrisy

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green