Communication de nos partenaires

Hellnite – Midnight Terrors

Le 17 avril 2019 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Konnor Miskiman - Basse
  • Ryan Payne - Batterie
  • Carlos Paolo Belmar Nieva "Paul" - Chant, Guitares

Style:

Thrash Metal

Date de sortie:

12 Février 2019

Label:

Sliptrick Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

Dans le mail, quand ils marquent “pour fans de Kreator, Slayer, Havok, Skull Fist, Carcass, Death”, il est évident que ça va titiller le thrasher. Du coup, le premier album Midnight Terrors des Mexicains de Hellnite finit obligatoirement dans le lecteur.

Et hop, une intro instrumentale acoustique laissant présager un calme relative avant une supposée tempête de riffs… Et on ne tarde pas à se rendre compte que Hellnite n’est pas là pour plaisanter.
En effet, on surfe gentiment sur un Thrash Metal old school influencé par les groupes cités dans la bio. Musicalement, ça tient bien la route : une bonne technique, des riffs précis, une section rythmique aux petits oignons et des changements de rythmes fréquents, de quoi faire beaucoup de mal à toute nuque non avertie. Un chant un rien Petrozzien un peu plus posé qu’on aimerait, avec un peu plus de folie mais l’ensemble se tient bien.
D’entrée, six minutes de Thrash Metal de haute volée qui présage d’un bon album.

Et la suite est du même acabit : Hellnite nous propose un album bien homogène mais d’une richesse remarquable. On parlera de grande classe : on pense souvent, certes, à Kreator mais il conserve un côté alambiqué que ne renierait pas Annihilator, comme le prouve le long instrumental “Darker than Black” de six minutes qui s’inscrit comme un des meilleurs morceaux de l’exercice version thrash, à la façon d’un “Woods of Necrophiliac” (Living Death) ou “The ultra Violence” (Death Angel) voire “For a Thousand Beers” (Tankard), avec une mention spéciale à une basse vrombissante et omniprésente rajoutant encore plus de relief au morceau.

Pour les autres titres, tous oscillant entre quatre et six minutes, on reste dans un Thrash Metal oscillant entre le mid tempo et le speed sans partir dans des outrance musicales intenses, mais laissant la part belle aux guitares avec de longs passages instrumentaux qui n’ont rien de remplissage.

Midnight Terrors est donc un album que se doit de découvrir tout thrasher qui se respecte, et ce n’est surement pas le chant, perfectible, qui sera un obstacle à une belle carrière dans le Thrash Metal si le groupe confirme lors d’un futur deuxième album.

Tracklist :

1. Projection (Instrumental) (1:08)
2. Phantom Force (5:50)
3. Spirits prevail (4:22)
4. Beasts from the Deep (4:56)
5. Thrash of the living Dead (4:16)
6. Darker than Black (Instrumental) (5:59)
7. Stage on Fire (5:18)
8. The Necromancer (5:52)
9. Midnight Terrors (4:11)

Page Facebook
Fil Twitter
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green