Communication de nos partenaires

Enemy of the Enemy – Vultures

Le 13 avril 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Adrian « Kal » Cavalier – vovaux
  • Nicolas « BnV » Benedetti – guitare, vocaux
  • Fabien « BouFa » Grunzweig – basse
  • César « ZarC » Boishus - batterie

Style:

Groove Metal

Date de sortie:

12 Octobre 2018

Label:

Head Bang School Records

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8/10

Après trois EPs et un album sorti en 2013, Hellequin, les Franciliens d’Enemy of the Enemy nous reviennent avec le premier EP d’une série de trois qui traiteront de différents sujets comme la guerre, représentée sur la pochette par un vautour, puis la mort et son corbeau et le triptyque finira par la renaissance avec son fidèle phénix.

L’univers d’EotE est difficile à cerner, entre diverses influences aussi riches que variées comme le Hardcore, le Death, le Punk, le Heavy, le Power, le Néo, le Hip hop, le Thrash mais aussi le Nu-Metal… bref, difficile à cerner soit, mais prometteur en matière d’accords et d’alliages de tout ce bric-à-brac musical.

« This is War » tient toutes ses promesses avec ses riffs accrocheurs et mélodieux qui deviennent rapidement menaçants. Le groove puissant fait place à un rythme plus musclé mais qui restera toujours en mid tempo. La voix éraillée et puissante colle parfaitement au titre.

« Unit 731 » est plus groovy, appuyé par une basse plombante, la voix est plus caverneuse. Le titre s’emballe pour retomber à la troisième minute par une rupture remarquable qui fait place à une guitare au son très clair tout comme la voix qui l’accompagne. L’atmosphère lourde et poisseuse s’efface peu à peu par une reprise en douceur qui relance la machine petit à petit par des riffs acérés et un solo heavy très haut en couleur.

« Renegade » démarre par des riffs heavy-thrashy sur un mid tempo appréciable. Le chant rocailleux se fait plus acéré pour partir en chant rappé.

« Clock you », enfin, conclut par un groove puissant sur une voix claire rappée étonnamment mélodieuse avec un changement de rythme qui devient plus soutenu.

Enemy of the Enemy reste fidèle et tient le cap en mariant admirablement toutes leurs influences citées plus haut. Les transitions sont fluides et on se laisse mener, au gré des styles, dans leur univers qui ne reste pas inaccessible à qui veut bien s’en donner la peine. Vultures tient toutes ses promesses et on attend la suite.

Tracklist :

01 This is War (4:31)
02 Unit 731 (6:45)
03 Renegade (5 :19)
04 Clock you (4 :15)

Site officiel
Page Facebook
Playlist Soundcloud
Playlist Bandcamp

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green