Communication de nos partenaires

Comecon – Converging conspiracies

Le 18 avril 2015 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


Rasmus Ekman : guitare, basse, programmation Pelle Ström : guitare, basse, programmation

Style:

Death Metal

Date de sortie:

Novembre 1993

Label:

Century Media Records

Note du Soilchroniqueur (Arno) : 8/10


Je conçois difficilement que l’on puisse aujourd’hui dire que l’on aime le Death Métal en faisant abstraction des pionniers. De la même façon que je ne comprendrais pas un mec qui me dirait qu’il adore lire San Antonio en n’ayant lu que ceux écrits par Patrice Dard, le fils. Cela me semblerait absurde. C’est pour cela qu’on va se faire, grâce à Comecon, un bref retour en arrière. Les Suédois ont beau avoir fait un bout de carrière sur Century Media et sortis, avec Converging Conspiracies, un des albums à la plus belle pochette qui soient dans le genre, ils ne jouissent pas de la renommée de bon nombre de leurs contemporains. Il faut dire qu’ils ne se sont pas reformés, ne bénéficiant pas de l’engouement actuel pour le Old School (à ce titre, j’aimerais qu’un sociologue m’explique pourquoi les concerts de Death Métal sont devenus des lieux branchés où l’on vient poser) alors que la qualité est pourtant bel et bien là.
De prime abord, Converging Conspiracies a l’air assez simpliste, on pourrait presque penser à du Obituary. Pourtant, au détour d’un riff proche du Hardcore, de passages en chant clair ou de rythmiques que ne renierait pas un Atheist de l’époque, on s’apperçoit que Comecon propose un Death Métal bien plus finaud qu’il n’y paraît (l’innovant « Morticide » qui sonne comme du pré-Gojira), axant tout sur les détails.
Une des forces principales du disque, en plus d’une production encore très moderne, c’est avant tout sa cohésion : les douze titres pour 45 minutes forment un ensemble cohérent, sans remplissage ni baisse d’inspiration. Dans un registre plutôt brutal pour l’époque et avec un chant jouissif comme du vieux Morgoth, on a là un album pilier à (re)découvrir absolument.
Pour l’anecdote, il n’y a pas de batteur « humain ». On ne s’en rend pas vraiment compte tant le travail de programmation est soigné.

Tracklist :
1 : Democrator
2 : The Ethno-Surge
3 : Community
4 : Aerie
5 : Bleed / Burn
6 : Morticide
7 : Worms
8 : Pinhole View
9 : The Whole World
10 : God Told Me To
11 : Dipstick
12 : The House That Man Built

 

Facebook : http://www.facebook.com/pages/COMECON-Death-metal-band/242755209880

Last.fm : http://www.last.fm/music/Comecon

Myspace : http://myspace.com/comeconsweden

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Comecon – Converging conspiracies”

  1. 1

    pas mal la comparaison avec Patrice Dard ! 😆
    je lis que ça en ce moment.

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green