Communication de nos partenaires

Adept – Sleepless

Le 25 février 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Robert Ljung : Chant
  • Filip Brandelius : Basse
  • Gabriel Hellmark : Batterie
  • Jerry Repo : Guitare
  • Gustav Lithammer : Guitare
 

Style:

Metalcore/Swedcore

Date de sortie:

19 Février 2016

Label:

Napalm Records

Note du SoilChroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 8.5/10

On aimerait que ce soit plus souvent la fête du slip, ne serait-ce que musicalement dans les divers albums qui nous sont proposés. Aujourd’hui on va savourer la fête du Sleep… less avec cet album ultra efficace, 4ème du nom et 1er sous signature chez Napalm, Sleepless.

La musique que propose le groupe suédois Adept serait à concevoir comme l’engeance issue du coït musclé entre August Burns Red et In Flames, le tout filmé en numérique par Silent Descent et dont le montage aurait été laissé aux bons soins de Bullet for my Valentine. En clair, ça tape violent, de la première à la dernière note, du fade in d’ouverture « Black Veins » qui introduit l’album au morceau éponyme qui le clôt et son pont central planant… Dans le genre fornication auditive, j’en ai le tissu érectile qui se tend tel un string. Du Metalcore bien chiadé avec des passages mélodiques et ambient occasionnels, électro parfois (« The Choirs of Absolution ») et un mélange vocal de voix screamées, growlées et claires aiguës en duo. Tellement plaisant qu’on a envie de rencontrer des suédoises fans en s’inscrivant sur Adpet-un-mec.com… (Oui, je vous ai déjà épargné les faciles « je suis déjà Adept de cet album » ou « un groupe qui a forcément ses Adept », vous croyiez vraiment que je pouvais passer à coté d’une telle manne de vannes ?) Ce mélange à la fois d’agressivité maitrisée et carrée et de lourdeur dans les beatdowns est franchement grisant, juteux – et pas griseux et jutant, ce serait sale – surtout dans le sleep… parce que niveau slip, c’est un album qui en a dedans, mais niveau « sleep » dans cet album, c’est pas gagné : ça bouge tout le temps ! Quelques instants de répit de ci, de là avec du son clair à la guitare ou une intervention de voix féminine, voire un petit speech narratif, mais sinon ça tabasse comme un marteau sur une enclume – ce qui tombe plutôt bien vu que c’est par là que vont passer les riffs acérés du groupe.

 

Bon, ok, sorti de leur musique, ils ont un look de puceaux qui sortiraient d’un concert de Justin Bieber mais à part ce point, on ne peut pas leur en vouloir… Si, on peut leur en vouloir en fait… Ecoutez la musique et ne regardez pas les clips, ça sera mieux !

Dans la continuité de leur précédent LP Silence the World (2013), mais un peu plus fouillé et diversifié, davantage dans la « finesse », notion toute relative dans le Metalcore, mais moins uniquement dans le rentre-dedans, ce Sleepless vous garantit du headbang à l’écoute, voire même du crabcore si vous vous sentez d’humeur dansante.

A écouter sans chemise, sans pantalon, à défaut de l’écouter sans sleep.

Tracklist:
1. Black Veins (5:37)
2. Wounds (4:16)
3. Dark Clouds (4:16)
4. Carry the Weight (4:11)
5. Rewind the Tape (3:41)
6. Down and out (3:57)
7. The Choirs of Absolution (4:16)
8. Lights (3:46)
9. The Sickness (4:34)
10. Sleepless (4:06)

 

Facebookhttps://www.facebook.com/adeptofficial/

Site officielhttp://www.adeptofficial.com

Youtubehttps://www.youtube.com/user/adeptonroad/

 

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green