Communication de nos partenaires

Puisque deux cds sont parus récemment (Donnington 83 & 87 ) et puisqu’il nous a quittés depuis déjà 2 ans, RONIE JAMES DIO , alias  » THE VOICE OF METAL » mérite bien que l’on lui rende hommage avec cette modeste biographie…

D’ascendance Italienne, Ronald James Padavona naît le 10 Juillet 1942 à Portsmouth (dans le New-Hampshire) puis, il partira vivre avec sa famille à Cortland (dans la périphérie new yorkaise). En ce milieu des années 50 , le Rock n’roll est devenu la musique favorite des jeunes ! Le jeune Ronnie intégrera plusieurs groupes de ce genre (en tant que bassiste) puis en tant que chanteur dans un groupe formé au lycée The Vegas Kings. Le groupe changera deux fois de nom, Ronnie & The Rumblers, puis Ronnie & the red caps qui, sous ce nom enregistrera deux singles en 1958.

Nouveau changement de nom en 1961 avec Ronnie Dio & The Prophets. Entre 1962 & 1967 le groupe aura plusieurs singles à son actif et aussi un album enregistré… dans un restaurant !!! Sous le titre « Dio at Domino’s« , cet album sera commercialisé en 1963. Le groupe splittera en 1967, Ronnie et le guitariste Nick Pantas recrutent d’autres musiciens et forment The Electric Elves. Le nom sera raccourci et transformé en ELF ; Changement, musicalement parlant : loin du Rock des débuts, cette fois-ci c’est un groupe de Blues-Rock ! Mais le line-up du groupe va changer et comprendra : Ronnie James (chant & basse), David « Rock » Feinstein (guitares), cousin de Ronnie et futur fondateur du groupe de Heavy-Rock The Rods  Mickey Lee Soule (Claviers) et Gary Driscoll (batterie). Leur premier album éponyme sortira en 1972, puis suivront « Carolina Country Ball » (1974) et « Trying to burn the sun » (1975) .

David va quitter le groupe, un nommé Steve Edwards le remplacera, Craig Gruber prendra la basse, ce qui permet à Ronnie de se consacrer mieux au chant… Et nous allons (sans le savoir !!! ) connaître sa voix grâce à… un dessin animé !!! Eh oui !!! Pour celles et ceux qui s’en souviennent, la grenouille jouant de la guitare dans une forêt et qui chante « Love is All« … eh bien c’est Ronnie James !!! (sur l’album « The Butterfly Ball » de l’ex-bassiste de Deep Purple, Roger Glover).

Suite à une rencontre au Rainbow Bar & Grill (un club de L.A.) entre Ronnie et Ritchie Blackmore (qui vient de quitter Deep Purple pour divergences musicales), Rainbow va se former… leur album éponyme va sortir fin 75… et l’histoire du Metal (et celle de Ronnie James) vont décoller à vitesse grand V !!! Dans ce premier disque, des titres appelés à faire figure de classique comme « Catch the Rainbow« , « Man on the silver mountain« , « The Temple of the king« … sont absolument excellents !!! Mais le climat dans le groupe va dégénérer à cause du tempérament de dictateur dont Ritchie Blackmore fait preuve ! En effet, il prend la mauvaise habitude de virer des musiciens sans explication !!! C’est ainsi que Gary Driscoll, Craig Grubber et Mickey Lee Soule seront « remerciés » sans autre forme de procès…

 

La suite dans une deuxième partie…. au prochain épisode !

Par Thunderwarrior

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green