Communication de nos partenaires

Les Dieux du Metal: Manowar Part I

Le 27 janvier 2013 posté par celtikwar

 » Kings Of Metal  » , certes , ce titre peut sembler présomptueux mais il est justifié pour MANOWAR , ce groupe originaire de Auburn , dans la périphérie New-Yorkaise , formé au début des années 80 . Et tout n’a pas été facile pour ces guerriers du Métal , loin de là !!! Ils se sont fait renvoyer de plusieurs maisons de disques , en 1988 , alors que leur 6ème album  » Kings Of Metal  » leur apporte la gloire , l’un des cofondateurs ( Ross The Boss , le guitariste ) décide de quitter les troupes afin de tenter sa chance en solo , ils ont subis toutes les attaques d’une presse qu’ils ont toujours dérangée….car celle-ci a toujours reproché au groupe son attitude  » extrémiste  » , bien que ce mot soit idiot , car il ne signifie absolument rien ! Car quand même ! quel groupe est aussi proche de ses fans ( et ça , vôtre serviteur qui a eu la chance de les voir très souvent , peut en témoigner !) les membres du groupe ne refusent jamais les autographes , les séances photos , ils invitent même leurs fans sûr scène et…offrent même des guitares !!! ( entre autres choses ! ) . Les  » produits dérivés  » sont aussi très soignés : les DVD’s par exemple , sont magnifiquement présentés … Bref , entre le groupe et toute l’armée de fans qui leur sont entièrement dévoués , c’est une histoire qui perdure et qui on le souhaite durera encore & encore…et puisque leur nouvelle tournée en Europe a  démarré le mardi 9 Octobre ( ils sont passés chez nous le mardi 16 , au Trabendo ) je pense qu’il est bon de retracer la carrière de ce groupe hors-normes que nous aimons et qui a , il faut le dire , influencé un nombre de groupes assez considérable ! citons-en quelques-uns : StormWarrior , Sacred Steel , Majesty , HammerFall , Iron Fire , Magic Kingdom , etc…

Mais bon , trêves de bavardages :  » Ladies And Gentlemen , From The United States Of America , All Hail……MANOWAR « 

Les origines de MANOWAR remontent au mois de Mai 1980 , lorsque Joey De Maio , né au mois de Mars 1955 , mi-italien , mi-indien cherokee et qui exerce le métier de technicien-basse pour Black Sabbath , est mis en relations , par le biais de Ronnie James Dio avec le guitariste Ross Funicello ( né en 1954 ) ex-membre des Dictators ( dans lequel officiait aussi Mark  » The animal  » Mendoza , futur Twisted Sister ) et aussi du groupe français Shakin’ Street , qui assure ce soir-là la première partie du groupe Heavy-Metal Britannique , au City-Hall de Newcastle .

Immédiatement , entre les deux jeunes hommes , le courant passe , et ils décident de monter un groupe. De retour aux USA , Joey & Ross ( qui se fait appeler Ross  » The Boss  » , surnom qui lui vient de ses dons pour le base-ball ! et la guitare ) recrutent dans un premier temps le batteur Carl Canedy , puis le chanteur Eric Adams ( né le 12 Juillet 1954 ) et qui a , dit-on , exercé le métier de….découpeur de viande ! . Le groupe se baptise MANOWAR et enregistre , dans un premier temps , aux studios  » Vision  » à Auburn , une démo de deux titres :  » Battle Hymn  » et  » ShellShock  » . Grâce au producteur Bob Currie , MANOWAR signe un contrat avec E.M.I et entre en studio pour son 1er album  » Battle Hymns  » .

Entre-temps , Carl aura quitté le groupe et rejoint le trio de Heavy-Rock’N’Roll : The Rods et c’est Donnie Hamzik qui prend sa place . L’album est mis en vente au mois d’Août 82 , il est encensé par la critique en Europe ( le magazine Anglais  » Kerrang !  » leur décernera un très élogieux article ) et permet de découvrir l’image du groupe : muscles et tenues guerrières en peaux de bêtes , un peu influencées peut-être par Conan Le Barbare …Musicalement , c’est presque un coup de maître ! avec d’excellents titres comme  » Manowar  » où le groupe se présente  » Dark Avenger  » , un titre épique où le grand acteur Orson Welles vient y prêter sa voix grave & impérieuse , le titre éponyme de l’album , épique lui aussi , et l’un des  » chevaux de bataille  » du groupe ! où Eric fait preuve de ses très grandes qualités vocales ! d’autres morceaux sont plus Rock , tels que  » ShellShock  » ou  » Fast Taker  » ….Des paroles évoquant le combat , la gloire , l’honneur , la mort… » William’s Tale  » adaptation du  » Guillaume Tell  » de Rossini , un instrumental où Joey démontre qu’il est un grand bassiste…Mais malheureusement , tout ne va pas si bien que cela , car , lors de ce qui devait être son premier  concert , au club  » Summers On The Beach  » à Fort-Lauderdale , en Floride , le groupe joue si fort que le plafond s’écroule !!!! Aussi , le patron leur prie de vider les lieux….et malgré toutes les qualités de leur album , E.M.I fout sans ménagement le groupe à la porte…Ils ne l’oublieront jamais et pour cause car cela entraînera l’annulation de leur venue au festival de Reading , en Angleterre , fin Août 82. Mais , déjà ,un changement va intervenir au sein du groupe…..

En effet , Donnie Hamzik , fatigué des galères , va quitter le groupe et ce sera un ex-ouvrier métallurgiste ( ça ne s’invente pas!!! ) , Scott Coumbus qui devient le nouveau batteur . Au début de l’année 1983 , MANOWAR va jouer pour la première fois à New-York ( 2 concerts avec VIRGIN STEELE , en première partie ) . Ensuite , ils joueront 5 fois en première partie de TED NUGENT ( à Chicago & dans le Sud-Est des USA ) . Mais E.M.I , en n’ayant pas honoré son engagement , se voit contraint de verser de l’argent au groupe , ce qui les aidera bien pour l’enregistrement de  » Into Glory Ride  » , leur deuxième album , sous la houlette du producteur Jon Matthias . Cet album sortira aux USA , en été 83 chez MegaForce Records , le label de Johnny Zazula , qui signe le groupe. Ce sera le fameux contrat signé avec le sang du groupe ! Distribué en Angleterre par Music For Nations , cet album aura un formidable impact ! Et il y a de quoi ! car il contient 7 titres ….tous excellents ! de  » Warlord  »  » Secret Of Steel  » ,  » Gloves Of Metal  » ( première vidéo du groupe ) ou bien  » Gates Of ValHalla  » ( où le groupe explore pour la première fois la mythologie Viking )  » Hatred  » ,  » Revelations (Death Angel ) » dont la fureur du chant d’Eric va crescendo , pour clore par le plus qu’épique et excellent  » March For Revenge  » ( By The Soldiers Of Death ) cet album est….magistral et tout simplement indispensable ! Chose rare , la presse Hard-Rock de chez nous ( Enfer-Magazine & Metal-Attack, à l’époque ) encenseront l’album !!! et même , Metal-Attack publiera également ( dans son numéro 1 , Octobre 83 ) une interview du groupe ! C’est aussi dans cet album que paraît pour la première fois le slogan  » Death To False Metal !  » .

Toujours la même année , un maxi 45 tours avec le titre inédit  » Defender  » ( et , une nouvelle fois , on entend la voix d’ Orson Welles ! ) et en face B ,  » Gloves Of Metal  » . Le temps de faire une pause , et le groupe retourne en studio , aux studios  » One On One  » , à Toronto , avec le producteur Jack Richardson , pour son 3ème album , enregistré en 12 jours :  » Hail To England  » ( la façon de MANOWAR , de remercier les journalistes ( une fois n’est pas coutume ! ) et le public Britannique….qui les verra sur scène , au Printemps 1984 ….avec MERCYFUL FATE , en première partie .

L’album , quand à lui , contient des morceaux appelés à devenir des  » classiques  » du groupe :  » Blood Of My Enemies  » ,  » Kill With Power  » ,  » Each Dawn I Die  » ,  » Bridge Of Death  » ,  » Army Of The Immortals  » ( tous excellents !!! ) , une nouvelle preuve du talent de bassiste de JOEY avec  » Black Arrows  » et bien entendu , le morceau éponyme ….Tout cela donne une fois de plus , un superbe album !!! Côté prestations scéniques , le groupe assure également ! ( Je me souviens de la chance que j’ai eue , en allant les voir , pour la première fois , au Printemps 84 , à Londres , à l‘Hammersmith Odeon).

La presse Européenne continue à les encourager , tandis qu’aux USA …silence radio ! ( Nul n’est prophète en son pays….)MANOWAR est un groupe trop dur pour MTV !!! par rapport à des groupes comme DOKKEN , BON JOVI , RATT ….Peut-être pour assurer une plus grande distribution , le groupe va signer avec Ten-Records ( filiale de Virgin ) pour son nouvel album qui sort à l’automne 84 & de nouveau produit par Jack Richardson :  » Sign Of The Hammer  »

 » Sign Of The Hammer  » voit donc le jour , mais , et malgré d’excellents titres tels que  » All Men Play On Ten  » ,  » Thor ( The PowerHead  » ) ,  » The Oath  » ,  » Mountains  » ou encore le titre éponyme de l’album , les ventes ne décolleront pas …. Est-ce parce que en cette année 84 , le groupe a sorti deux albums et que le public a jugé que c’était trop ? Ou bien parce que la présence du groupe sûr le continent européen se fait désirer ? Un peu de tout cela sans doute…Quoi qu’il en soit , cet album n’a pas déçu les fans et encore une fois le groupe nous propose son univers favori : la mythologie viking , le groupe de heavy-metal qui joue à fond sûr scène ou encore les sectes avec  » Guyana ( Cult Of The Damned « ) ….

ManOwar va revenir en Europe , leur tournée commencera à Poperinge ( Belgique ) , se poursuivra en Hollande , en Allemagne pour la première fois ( ce sera le début d’une longue histoire d’amour entre le groupe et ce pays ! ) . Joey De Maio profitera de ce séjour pour visiter , à Beyrouth , la maison de celui qu’il considère comme le père du Heavy-Metal : le grand compositeur du 19ème siècle , Mr Richard Wagner en personne !!! On nous avait promis une date en France , mais hélas , cela ne se fera pas….La tournée repassera aussi par l’Angleterre et ce sera de nouveau un triomphe . Mais à leur retour , une mauvaise nouvelle attend le groupe…en effet , Virgin décide de ne pas renouveler son contrat à ManOwar .

1985 arrive ….et le groupe ne donne pas signe de vie…Heureusement l’année suivante , ils vont beaucoup tourner , aux USA , mais aussi en Europe , en première partie de MÖTÖRHEAD. Lemmy , toujours prêt à aider les jeunes groupes , accepte de prendre les guerriers sous son aile ….et ceux-ci ne l’oublieront jamais . En même temps , le groupe va signer chez Atlantic et commencer la pré-production de son futur album , avec un très grand nom , aux manettes : Eddie Kramer ( connu pour son travail avec les Rolling Stones , Led Zeppelin , Jimi Hendrix , Kiss , etc….) . Mais cette collaboration se révélera être un échec et ManOwar préférera produire l’album soi-même .

Cinquième album ,  » Fighting The World  » paraît en Avril 1987 et va très fortement contribuer à faire connaître le groupe . MTV leur demandera une autre vidéo ( après  » Gloves Of Metal  » ) . Ce sera le titre  » Blow Your Speakers  » , pourtant une attaque en règle contre les médias ! Une nouvelle version de  » Defender  » figure dans l’album , aux côtés d’autres titres comme le morceau éponyme de l’album ou encore  » Holy War  » ,  » Violence And Bloodshed  » et le magistral  » BlackWind , Fire And Steel  » .

Mais c’est en 1988 , que l’album , avec un grand  » A  » , peut-être le plus connu du groupe va atterrir dans les bacs :  » Kings Of Metal  » , le bien nommé ! Un disque qui démarre sûr les chapeaux de roue avec  » Wheels Of Fire  » et le titre éponyme avec le refrain-slogan repris par tous les fans  » Other Bands Play , ManOwar Kills !  » . Cet album sera aussi très travaillé , à preuve , la participation d’une chorale , sûr  » The Crown & The Ring  » , la ballade avec piano prédominant  » Heart Of Steel  » , la petite escapade classique de Joey avec la reprise du  » Vol Du Bourdon  » , de Rimsky-Korsakoff . D’autres titres sont appelés à devenir des  » classiques  » tels que  » Kingdom Come  » ,  » Hail And Kill  » ,  » Pleasure Slave  » ….et , pour clore l’album , le petit-fils qui demande à son grand-père de lui raconter une  » vraie » histoire….alors , l’on écoute  » The Warrior’s Prayer  » et lorsque l’enfant demande à son papy qui étaient les héros ,  » They Were The Metal Kings !!!!!  » et c’est le fabuleux  » Blood Of The Kings  » ….

 

Mais cet album va aussi marquer la fin d’une époque pour le groupe …..en effet , Ross The Boss , après presque 9 ans de bons et loyaux services , décide de voler de ses propres ailes . Que va -t-il arriver ? ManOwar va-t-il réussir à s’en remettre ?

Retour en début de page

3 commentaires sur “Les Dieux du Metal: Manowar Part I”

  1. 1

    HAIL !

  2. 2

    Bonne continuation pour la partie 2 😉

  3. Avatarceltikwar
    Posté: 30th Jan 2013 vers 8 h 03 min
    3
    commentaires actuellement

    Hail,

    Merci, l’histoire est écrite en 4 parties, il y en aura une de publiée par Week End

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green