Communication de nos partenaires

Rogue Male

Le 23 mai 2010 posté par Metalfreak

Le jour de mon 40e anniversaire, j’ai l’agréable surprise de recevoir en commentaire sur mon Myspace les bons voeux de la part du frontman de Rogue Male, le charismatique Jim Lyttle.

Voilà un groupe que j’ai admiré lors de ma lointaine adolescence, tant les albums « First visit » et « Animal man » m’ont marqué par leur qualités respectives. Quelques échanges de mails plus tard, Jim Lyttle a eu la gentillesse de répondre à la bonne trentaine de questions qui me brûlaient les lèvres depuis que j’avais appris la reformation de ce groupe.

Avant l’écoute du CD (chroniqué sur ce webzine), l’interview a été envoyée, traduite et répondue par un Jim Lyttle des plus disponibles.

Enjoy !

Image

Dans les années 70, tu jouais dans des groupes de punk Irlandais, sans doute précurseurs en Irlande dans le genre. Ce son punk se ressentait ensuite dans la musique de Rogue Male en prenant un virage beaucoup plus heavy metal : comment es-tu passé de Pretty Boyd Floyd & The Gems à Rogue Male ?

Vers 1977 j’ai joué dans un groupe qui s’appelait Pretty Boy Floyd and the Gems, un des premiers véritables groupes de punk irlandais, du coup le punk a été un élément important dans ma musique. Mes autres influences étant le rock et le métal, ensemble cela a formé ce que je décrirai comme du Rogue Metal, forgé à partir des meilleurs aspects de tous ces genres. Donc la transition naturelle a été pour moi de prendre le thème punk et de l’amener jusqu’à sa limite : le punk est devenu donc plus heavy, et le métal est devenu plus punky.

Image
Dans les années 80, après les sorties de « First visit » (1985) et « Animal man » (1986), Rogue Male était promis à un bel avenir, on parlait même du groupe comme étant « The next big thing » : qu’est-ce qui a fait que le groupe a splitté après deux albums aussi prometteurs ?

La principale raison du split est que nous avons réalisé que le deal passé avec le label sur les ventes de disques et le management proposé n’étaient pas aussi réalistes que ce qu’il y’avait sur le contrat d’engagement…et que ces personnes n’agissaient pas dans notre meilleur intérêt. Après avoir effectué une procédure légale pour rompre avec eux, nous savions que nous devions nous défaire de tous ce type de mauvais contrats. En signant avec MFN, personne ne savait ce qui s’était passé, au moins eux, et finalement tout le deal fut un fiasco. Martin Hooker and ses companies, MFN et Take Out Music n’ont rien honoré de ce que nous avions prévu ensemble, et ils n ‘ont jamais eu le moindre intérêt pour nous. Ce fut une grande déception pour nous. Le terme légal utilisé fut « le conflit d’intérêt ».

A la sortie de « First visit », Rogue Male s’est fait remarqué par la qualité de ce premier album avec des titres imparables comme « All over you », « Crazy motorcyvle » ou « On the line » et par son look. D’où est venu ce look si … particulier ?

Le Cyberpunk à la Rogue Male était simplement une continuité de mon image punk qui avait atteint sa limite ; J’allais vers tout ce qui me faisait atteindre cette limite. Nous n’utilisons plus ce style, les vêtements ont été offerts à une œuvre de charité pour enfant.

Quelles ont été les retombées de « First visit », que ce soit en France ou dans les autres pays ?

Tout ce qui a été accompli est du à l’enthousiasme, le travail acharné, le charisme et l’originalité du groupe. Ils étaient prêts, disponibles et volontaire pour jouer n’importe pour n’importe qui.

J’ai lu quelque part que Mötley crüe avait refusé de vous avoir comme première partie et que Rogue Male avait dû organiser une tournée dans l’urgence : tu peux nous en dire plus ?

Monsters of the Universe tour fut un fiasco, un truc mal préparé. Nous sommes arrives à New York en pensant que nous allions tourner avec Motley Crue. Mais 24h avant le début de la tournée, Elektra Record nous a convoqué et informé que nous ne ferions pas la tournée avec les Motleys, parce qu’apparemment ils avaient écouté “First Visit” et avaient insisté pour qu’on ne fasse pas la tournée. Doh ! Elektra a essayé alors d’organiser une tournée de remplacement en Amérique du nord pour la sortie de First Visit. Au final cette tournée a été un succès relatif, malgré le fait qu’il n’y a pas eu de promotion, en fait la seule promo qu’il y a eu, c’était du aux trois leaders des groupes qui nous accompagnaient qu’on a envoyé sur place pour faire des émissions de radios locales. Malheureusement c’est devenu la norme, et on a appelé ca le chaos organisé !

Parle-nous de l’Award du meilleur nouvel artiste international en 1986 : cette distinction ne vous aurait-elle pas permis d’ouvrir quelques portes beaucoup plus grandes, notamment aux USA ?

Oui, clairement l’Award du meilleur nouvel artiste international en 1986 a augmenté notre popularité, nous avons reçu de nombreuses félicitations à travers le monde.

Je me souviens d’une émission TV chez nous, « Les enfants du rock », avec une reprise des Sex Pistols et des instruments brisés à la fin du titre. Quels souvenirs gardes-tu de cette émission ?

Ha ha ha c’était sympa, on s’est bien éclaté sur cette télé française, supers souvenirs de cette journée disponibles sur notre page you tube

Image

« Animal man » est sorti en 1986 mais semble souffrir d’une production un peu faible, malgré des titres excellents (« Take no shit », « Belfast », « You’re on fire », « L.U.S.T. », The passing »…) : avec l’impact qu’a eu « First visit », n’y a-t-il pas comme un goût d’inachevé sur cet album ? En ressentez-vous encore des regrets ?

Comme “First Visit”, quand nous avons sorti “Animal Man”, il a reçu le statut de meilleur album du mois dans le monde entier. Malgré les difficultés rencontrées pendant la l’enregistrement dues au label qui nous a imposé deux producteurs différents. Le groupe a senti que nous ferions un meilleur taf en produisant nous même, mais hélas nous avons du faire des compromis et faire le meilleur mix qu’on pouvait dans ces conditions, et encore vous auriez du entendre le mix qu’Elektra voulait faire avec encore un autre producteur aux manettes, et sans nous prévenir ! Et dans ce mix il y avait encore des petits bouts de prises, du blabla et des conneries d’enregistrement qui n’étaient même pas coupés ! Quelle blague !

Après le split de Rogue Male, on n’a plus eu de nouvelles, que ce soit de toi ou des autres membres du groupes : qu’avez-vous fait tout ce temps jusqu’à la reformation de Rogue Male ?

Malheureusement, j’ai essayé de redémarrer Rogue Male avec de nouveaux line up, mais il était impossible de trouver les bons musiciens qui remplissaient les critères pour recréer la magie Rogue Male. Pendant ce temps, j’ai continué d’écrire une quantité de compos que j’ai fait partager à mes fans les plus dévoués qui m’ont suivi avec ténacité toutes ces années. J’ai aussi beaucoup fait de fêtes avec mes potes bikers ha ha ! C’était toujours mon intention de faire revivre Rogue Male, c’est toute ma vie, la musique m’aide à aller bien, et c’est seulement maintenant que les bons éléments sont en harmonie et font que cela soit possible.

Vois-tu encore les membres des anciens line-up ?

Oui, Johnny est toujours dans le groupe, et je suis en contact avec Danny Fury (batteur), et j’ai repris récemment contact avec le batteur original Steve Kingsley.

Alors qu’on croyait le groupe définitivement mort et enterré, Rogue Male renaît. Les rééditions des deux albums par Metal Mind ont-elles été un moteur pour ce retour ? Ou d’autres facteurs y ont-ils contribué ? Les ventes de ces rééditions ont-elles été conformes à tes attentes ?

Non les rééditions sont complètement une coïncidence, je n’ai pas été prévenu jusqu’à leur sorties, cela a été fait sans mon accord. Les ventes semblent aller bien, et c’est la première fois que je touché des royalties.

Peux-tu nous présenter les nouveaux membres du groupe ?

Le line up actuel est composé de moi-même, Johnny Fraser-Binnie (guitare), Pete D (basse) et Paul Westwood (batterie).

Quelle direction va prendre Rogue Male : une continuité de « Animal man » ou un changement radical d’orientation musicale ?

On reste fidèle à la direction du groupe. GROS SON, FIERTE ET PROFESSIONNALISME !

Dans quel état d’esprit se trouve Jim « The Rogue » Lyttle lors qu’il compose ses nouveaux titres : toujours aussi en colère ?

Oui ARF, ARF ! Je suis constamment influencé et très attentif à comment le monde tourne, donc il y a toujours qui me met en colère, spécialement la CORRUPTION !

En clair, quelles différences (à part les 25 ans écoulées) peut-on trouver entre Rogue Male 1986 et Rogue Male 2010 ?

Et bien je suppose que la différence fondamentale est que nous sommes plus vieux, beaucoup plus mature et de meilleurs musiciens…. Malgré tout nous gardons encore la même ATTITUDE !

Image

Je n’ai pas encore entendu l’album « Nail it », peux-tu nous en faire un rapide track-by-track ?

Cold Blooded Man: C’est au sujet de mon tordu et impitoyable manager et ses exploits menés avec sang froid.

Street Credibility: Cela concerne mon ancien label, Elektra/MNF et leurs politiciens corrompus et intéressés, seulement Rogue Male contrôle la rue !

Up In Smoke: C’est une chanson anti-terroriste quelque soit l’endroit d’ou ils viennent.

Stars ‘N’ Stripes: Encore une autre chanson anti terroriste mis avec une référence particulière à l’Afghanistan et l’engagement américain.

Time: C’est un morceau qui aime avec espoir mais dont l’amour n’est pas réciproque

Never: C’est une chanson antitotalitarisme, ou comment les dictateurs ne sont pas tolérés par des gens comme moi

Meteorite: C’est une expression de comment Rogue Male se voit : un flash violent d’énergie incontrôlable.

Forever Wild: C’est chanson est une représentation de MOI et sera l’épitaphe de ma tombe !

Dangerzone: C’est une image du monde fragile dans lequel nous vivons tous et comment malgré le fait que nous devenions adepte de la technologie, nous ne pouvons encore prévoir la zone de danger.

Bless My Soul: Cette chanson est un sentiment lié à une personne disparue, un sujet que nous avons tous en commun. C’est aussi ma façon d’honorer les gens du passé, du présent et du futur. Je crois que nous venons tous de la même source et que nous y retournons tous. De ce point de vue, pour la race humaine qui évolue, nous avons besoin d’être unis comme nous le sommes dans la mort. C’est le seul chemin pour arriver à la…PAIX !

« Nail it » semble difficile à trouver en bacs, n’est-il distribué uniquement que par ton label RM2K ? Comment se le procurer ?

Nail it est disponible sur rm2kmusic.com, le site officiel du groupe

Qui a composé la musique et les textes ? Qui l’a produit ? Comment s’est passé l’enregistrement dans son ensemble, son processus d’enregistrement par rapport à « First visit » et « Animal man » ?Quels ont été tes sources d’inspirations pour les textes ?
Des titres ont-ils été écrits entre 1987 et 2007 ?

Comme toujours j’ai tout écrit et arrangé sur Nail It, comme la production. L’enregistrement fut complètement différent cette fois ci. C’était fixé par un budget et un ordinateur. Toutes mes paroles sont personnelles, je vis dans un monde de réalité, je déteste les gens qui créent des règles pour ensuite les casser et faire comme bon leur semble. Ces comportements devraient être exposés ! Et bien sur j’écris sur des sujets qui affectent tout le monde, le chômage est un parfait exemple, aujourd’hui beaucoup de jeune sont concerné par ca à un moment de leur vie….j’aime inclure tout le monde dans ma musique, c’est ma façon de reconnaitre leurs problèmes. Les compos ont été écrites entre 1987 et aujourd’hui, je n’ai jamais cessé d’écrire.

L’ex Ozzy Osbourne Bernie Torme a joué sur « Nail it » : comment en êtes-vous venus à collaborer ensemble et quelle part a-t-il pris à l’écriture de l’album ?

J’ai connu Bernie lorsqu’on jouait dans le circuit londonien dans les années 80. J’ai toujours admiré son travail et quand j’ai décidé de faire Nail It, je l’ai contacté et tout s’est fait immédiatement, nous sommes allés au studio et on a tout fait sauter. Bernie écrit ses propres compositions pour son groupe GMT et moi bien sur je fais de même pour Rogue Male. Ce n’est pas un problème, nous nous respectons chacun sur ce plan la.

Fait-il toujours partie du line-up ?

Non, comme je l’ai dit Bernie a son propre groupe.

Comment vois-tu l’évolution de la scène metal pendant tout le temps que tu as été absent de la scène ?

Et bien je ne suis pas sur concernant la scène death…Je préfère entendre un chanteur et ce qu’il chante plutôt que des râles inaudibles, et aussi des super riffs !

Y a-t-il eu des groupes que tu as particulièrement aimés pendant ces 25 ans ?

Pour être honnête ils se ressemblent tous et sonnent tous pareil, donc je n’ai pas vraiment de groupe favoris aujourd’hui, et encore quand quelque chose attire mon attention et que je l’écoute, du moment que c’est authentique et pas prétentieux je l’apprécierai.

A quelle place vois-tu Rogue Male au milieu de toute cette scène désormais ?

On va donner à tous ces jeunes coquins quelque chose de quoi growler !

Lorsque Rogue Male a splitté, on ne parlait pas de CD, de numérique, de mp3, d’Internet, de téléchargements… Comment te sens-tu parmi toutes ces technologies qui ont évolué de façon exponentielle en 25 ans ?

Wow, cela me donne le mal de crane !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Parle-nous de ton label RM2K

RM2K est mon propre label, pour que la « Rogue Music » atteigne le prochain millénaire !

Quels projets pour Rogue Male ?
Une tournée par chez nous en France est-elle prévue pour promouvoir « Nail it » ?

Oui nous allons passer en France dès que possible, après tout c’est notre meilleur endroit pour tourner. MERCI (en français dans le texte).

A quoi doit-on s’attendre lorsqu’on vient voir un show de Rogue Male ? Les set-lists incluront-elles les anciens titres ?

Bien sur un mix d’ancien et de nouvelles compos, tout ce que nos fans ont envie que nous leur donnions.

Penses-tu déjà à la composition de nouveaux titres ? Rogue Male est-il revenu pour durer ?

J’ai déjà enregistré plusieurs compos pour un prochain projet, plus que Mayhem haha. Et oui, nous avons l’intention d’être ici pour un bon moment, « rock till you drop brother! »

Des conseils à donner à des jeunes groupes ?
Des conseils que tu aurais aimé qu’on te donne lorsque tu débutais ?

Bonne question, premièrement je dirai de ne croire en rien si ce n’est pas tangible, rester vrai envers vous même, personne ne peut savoir ce qu’un artiste veut plus que l’artiste lui même. Insistez sur l’honnêteté de votre manager et label, et des que vous trouvez qu’ils se moquent de vous, DEGAGEZ LES !

As-tu quelques anecdotes à nous offrir ? De bons et de mauvais souvenirs ?

Le pouvoir de la musique fait des choses merveilleuses. Je me souviens quand nous avons joué en France dans les années 80, il y avait un fan qui venait à plusieurs show à travers tout le pays, il était toujours pour nous rencontrer quand nous arrivions, et tu sais quoi ? Ce gars était en fauteuil roulant, et apparemment il faisait du stop, et ca ca m’a vraiment soufflé, la loyauté d’un fan est ce qu’il y a
de plus vrai, la musique et les fans. Le côté business de l’industrie musicale n’est pas aussi important pour nous que la musique en elle même et le plaisir de nos fans. C’est prédominant chez Rogue Male.

On te laisse le choix entre composer et jouer sur scène, tu as une préférence ?

Jouer en concert, car c’est ce qui nous permet d’être avec les fans.

Dernière question : qu’est-ce que « Roguesville » ?

Roguesville, c’est le QG de Rogue Male, c’est la où j’ai ecris toutes les compos, et c’est aussi la où je vis et je fais la fête avec mes amis Punk/Rock/Metal/Petrolhead yeah yeah yeah !

Je te laisse conclure.

On attend avec impatience de jouer et de rencontrer tous nos amis et tous nos fans, MERCI A TOUS

http://www.rm2kmusic.com/

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Rogue Male”

  1. 1

    « Y a-t-il eu des groupes que tu as particulièrement aimés pendant ces 25 ans ?

    Pour être honnête ils se ressemblent tous et sonnent tous pareil.  »

    Ben oui c’ets bien connu, Emperor/Lacuna Coil, même combat :mrgreen:

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green