Communication de nos partenaires

Ellipsis (Emmanuelson, Chant)

Le 7 février 2010 posté par LittleGirlWithAGun

Interviewer : Metalfreak

Ellipsis fait partie de ces groupes dont la scène française n’a pas à rougir. Avec un nouvel album qui mettra, on l’espère, tout le monde d’accord, ces quatre barges sont bien partis pour mettre une bonne baffe à tous les amateurs de musiques violentes et barrées. Emmanuelson (chants) s’est prêté au jeu de l’interview par mail, avec une disponibilité non négligeable. Vous avez dit « Psycho me(n)tal » ?


Je vous ai découvert l’an dernier quand je me suis installé en Isère : peux-tu présenter Ellipsis à ceux qui, comme moi, ont un train de retard ?

Ellipsis est né véritablement en 1999 avec l’arrivée de P. Arms. Nous avons sorti trois albums : « Comastory » en 2003 et « From Beyond Thematics » en 2004 chez Adipocere Records. Début 2007 le troisième album « Imperial Tzadik » voyait le jour chez Thundering Records. Nous avons tourné notamment avec Opeth, Arcturus, After Forever ou encore Nightmare pour nos trois premiers albums et nous avons fait le Hellfest 2008. Nous arrivons aujourd’hui avec un nouvel album « The Grace Decapitated » et préparons déjà quelques dates avec Nightmare et Hydrogyn.

Outre les démos sortis le siècle dernier, tous vos albums sont sortis régulièrement, presque annuellement. Là, « The grace decapitated » a mis trois ans à voir le jour. Qu’a fait Ellipsis pendant tout ce temps ?

En fait, nous avions besoin de temps pour revenir avec un album différent et ne pas nous répéter. Ellipsis ne veut pas sortir un album forcément dans des « convenances commerciales » et il était temps de prendre du recul sur notre carrière et sur le devenir du groupe. Nous voulions donc, après avoir cassé notre deal avec Thundering, réflechir quelque peu à notre avenir et à ce nouvel album « The Grace Decapitated » qui marque un tournant plus agressif mais qui reste barge.

Venons-en à l’album : il s’appelle comment, finalement : « The grace decapitated » ou « The grace decapited », comme inscrit sur la pochette ?

L’album s’appelle ‘The Grace Decapitated » mais nous voulions pousser un peu la provocation en l’intitulant à la française « Decapited », d’autant que ce mot existe en vieil anglais : c’est un clin d’oeil à « Imperial Tzadik », « From Beyond Thematics » ou encore « Comastory », des titres finalement « remodelés » à notre manière. Là, nous voulions juste lancer une polémique, je crois que c’est fait…

L’album commence d’entrée par un titre assez … particulier ! Quel rapport entre ce cri et la « sun machine » ?

« Sun Machine » est une intro qui nous introduit dans un monde ou règnent les vampires et cette machine à fabriquer du soleil autrement dit métaphoriquement de la lumière est une arme pour sauver l’humanité. Ce cri vampirique annonce le règne des vampires et la destruction de cette « Sun Machine ». L’album traîte pour une moitié de ce sujet, je voulais donc surprendre par une intro de quelques secondes particulière et non par une énième intro aux claviers et tambours battants d’une minute ou deux…

Musicalement, les claviers ont disparu : une volonté du groupe ou l’évolution de votre musique en a décidé ainsi ?

Effectivement, nous nous sommes rendus compte que les claviers avaient pris bien trop de place sur les albums précédents. De plus, d’un commun accord, nous avons stoppé notre collaboration avec Khallys qui se consacre à son nouveau groupe. Nous voulions quelque chose de plus « roots » et « The Grace Decapitated  » donne un visage plus agressif d’Ellipsis, même si nous gardons de la mélodie et de la complexité sur certains passages.

Le nouvel album semble à la fois beaucoup plus agressive et abordable à assimiler et, paradoxalement, on sent beaucoup plus d’influences hors metal : j’y ai ressenti des relents indé, voir noisy.

Tu n’as pas tort, « The Grace Decapitated » est plus agressif, parfois plus « roots » avec des riffs plus simples plus thrash, voire punk ou plus stoner. J’ai toujours voulu offrir aux auditeurs des titres plus rageurs mais qui restent barges et torturés. De plus, j’ai voulu intégrer plus de voix extrêmes pour les mélanger à d’autres très mélodiques mais tout en conservant un esprit mystérieux et énigmatique. Ellipsis à toujours été un terrain d’expérimentation et rien ne nous arrête à partir du moment où celà sert le titre : cet album contient un grand nombre d’influences aussi bien black metal, thrash, rock, stoner, jazz, expérimental, indus, progressives… il faut juste ensuite savoir offrir quelque chose de cohérent…

Ta voix se veut plus travaillée aussi, plus claire que par le passé.

Il est effectivement important pour moi d’offrir le meilleur vocalement parlant et de pouvoir ne pas me limiter en terme de tassitures vocales. J’ai voulu expérimenter des voix black, thrash tout en gardant des vocaux très mélodiques et groovy. Il était important de renouveler cette palette vocale qui me tient à coeur.
J’ai subit une opération des cordes vocales il y a un peu plus d’un an et celà a été dur de pouvoir retrouver toutes mes capacités vocales, celà m’a permis de voir les choses autrement, pouvoir dominer ces vocaux sans trop les « abîmer ».

« Imperial tzadik » se voulait être un concept album sur la destruction de la nature par l’homme : qu’en est-il de « The grace decapitated » ? Est-ce également un concept album ?

Non, cet album n’est pas un concept album même si la motié de ce dernier parle du vampirisme tout en insistant sur l’immortalité et les sentiments engendrés par cet état de vampire. Je voulais traiter ce sujet sans trop faire dans le kitsch et donner à ces titres des lyrics sombres et énigmatiques. La mort et l’immortalité sont des sujets fascinants. Le titre éponyme parle plus de la condition humaine et du suicide de l’humanité, « Absynthe Theories » du délire d’un buveur d’Absynthe, « My Love Destruction » sur l’auto-destruction et la mutilation, « The Great Massacre » nous amène vers l’apocalypse » et « Your soul is mine » sur la perte d’un être cher aussi bien humain qu’animal…

Il y a beaucoup de guests dans cet album, j’ai cru reconnaître la voix de Julie, la chanteuse d’Hydrogyn sur « AlchemyKillBomb ». Comment en etes-vous venus à collaborer ensemble ?

En fait, j’ai connu Julie et Jeff par l’intermédiaire du magasin Backstage et d’une soirée donnée pour leur venue. Nous avons bien sympathisé et je leur ai demandé tout naturellement si ces derniers étaient prêts à collaborer sur un titre du prochain Ellipsis, ils ont accepté et voilà, nous sommes bien contents de ce titre. De plus, ils sont super cools…

Qui sont les autres guests ?

Yves Campion, un ami de longue date et tête pensante du groupe Nightmare qui lance un couplet sur « My Love Destruction » avec cette voix à la Tom G Warrior.
Alex Hilbert, ex-guitariste de Nightmare et bassiste du groupe Lonewolf, à posé un solo sur « The Grace Decapitated », il est sûrement l’un des meilleurs guitaristes de la nouvelle génération et un mec excellent.
Poul, du groupe Veloce Hystoria (mon ex-groupe de Metal Progressif) à posé quant à lui un solo sur « Spectral and Terrified », il est un fin « shredder » et un guitariste d’exception.

A propos de « AlchemyKillBomb », y a-t-il une signification au fait que ces trois mots sont attachés ?

Ils sont attachés car ils sont, comme dans le sujet traité ici, celui d’un enrolé kamikaze qui se fait exploser pour ses idées politiques ou religieuses, tout est lié et ce dernier s’attache à ses convictions et meurt pour elles…

** Comment doit-on interpréter la minute de blanc qui clôture l’album ?

Tu peux l’interpréter de différentes manières, c’est ici plus une sorte de recueillement

Une intro mystérieuse, « decapitated » se changeant en « decapited », des titres de plusieurs mots attachés, de la musique qualifiée de « psycho metal » : vous semblez aimer dérouter l’auditeur, non ?

C’est clair, le conformisme ne nous intéresse pas. La musique et l’art en général sont synonymes de liberté et de créativité. Comme on le dit toujours : venez, rentrez dans notre monde, notre univers…

Vous décrivez votre musique comme du « psycho metal » : là, il va falloir m’expliquer tout ça, ça fait beaucoup pour une seule tête…

Psycho Metal car c’est ce que nous ressentons sur chacun de nos titres. Un esprit torturé et barge, un esprit contestataire, provocateur qui crache sur les étiquettes et qui entraîne l’auditeur dans notre monde que ce dernier écoute un titre court et violent ou un titre plus long et plus progressif…Psycho car nous sommes psychos !

Une fois de plus, c’est Terje Refsnes qui se charge de la production. Vous n’avez jamais eu envie de changer ?

Nous changerons quand nous en aurons envie. Terje est têtu, de mauvaise foi, intraitable et perfectionniste mais il est comme nous, un peu barge et aime expérimenter : nous avons donc plusieurs points communs non négligeables et cette collaboration se passe finalement bien car « The Grace Decapitated » détient une production à la hauteur de nos espérances, Terje ayant beaucoup progressé depuis ces quelques années… Si nous devions changer, il nous faudrait retrouver un alchimiste du son qui n’oublie pas la musique au milieu de la production.

Vous avez toujours soutenu le S.H.A.C. (Stop Huntingdon Animal Cruelty) et l’A.L.F. (Animal Liberation Front) : tu peux nous en dire plus ?

Nous soutenons le S.H.A.C. et l’A.L.F. Car nous nous sentons proches de leur convictions. Nous gerbons et condamnons l’expérimentation animale sous toutes ses formes et condamnons les porteurs de fourrures et autres despotes qui s ‘en prennent aux animaux !
Que les laboratoires et autres lobbies arrêtent de disséquer vivants les animaux, de les aveugler par des acides ou de les brûler vivants pour voir leurs réactions. Les animaux ont une âme et des sentiments et doivent être respectés par leur innocence et leur compassion malheureuse envers les hommes…
L’homme est un parasite pour cette terre et à défaut de le faire disparaître, certains organismes se battent pour que les plus faibles puissent avoir un espoir un jour de vivre en paix.

Quels sont les projets pour 2010 ?

Pour 2010, des dates et d’autres groupes en perspective, je prépare 2 ou 3 projets de groupes mais c’est encore trop tôt pour en parler.
Quand à Ellipsis, nous déciderons de notre prochain album d’ici la rentrée 2010.
Je peux déjà te dire que nous avons en tête un nouvel album très ambitieux…

 

Retrouvez le groupe sur myspace: http://www.myspace.com/ellipsisimperialtzadik

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green