Communication de nos partenaires

Weeping Birth – The Crushed Harmony

Le 5 décembre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Vladimir Cochet : Chant, Guitares, Basse, Clavier, Programmation

Style:

Brutal Black Death

Date de sortie:

16 Novembre 2015

Label:

Apathia Records

Note du SoilChroniqueur (Wilhelm von Graffenberg) : 9/10

Je ne vais pas prendre cinquante nuances de degrés pour vous parler de la fessée que colle The crushed Harmony, 3ème album du groupe suisse Weeping Birth, à écouter les yeux fermés (ou bandés, selon). « Tu l’as voulu, tu l’as eu » comme disait un vieux sketch du Groland, là, la Raymonde se prend sa pétée en bonne et due forme avec ses neuf titres death teintés de black metal.

Oui, parce que Weeping Birth, c’est du death… mais du death sous toutes ses formes : du brutal death basiquement, mais des breakdowns de deathcore apparaissent de temps à autres, tout en gardant un fond de melodeath agrémenté de technical death par petites touches – imaginez mélanger de la harissa, du Tabasco, du piment d’espolette (« j’adore le piment d’espolette ») et du wasabi – le tout étant extrêmement (le mot est juste pour ce genre de metal) maitrisé par « ses » exécutants (pour exemple, à tel point qu’on a l’impression sur « Resurrection of Resentment » qu’on flirte avec l’indus ou le cyber dans les effets, quand c’est juste une totale maitrise), bourreaux des tympans devrais-je dire… Parce oui, le marteau et l’enclume sont mis à rude épreuve, non par la qualité pourrie du son (au contraire, le son est très propre et bien mixé – même la basse est audible et a des parties arpégées audibles également, c’est dire !) mais parce que ça tape sévère…

L’harmonie s’en prend en effet plein la tête, mais à coup de blast, de double pédale, de picking, de tremollo et j’en passe. Je n’ai personnellement rien trouvé à jeter dans cet album qui arrache bien ce qu’il faut ; même le titre éponyme et finale de l’album, malgré son low tempo (surtout comparé au tsunami de 7 morceaux qui s’est enchainé au séisme d’un bon gros 9 sur l’échelle de Vital Remains du premier titre « Atonality » avant d’arriver à celui-ci), vous achève en toute splendeur et majestuosité, gardant sa lourdeur et ses petites vacheries techniques avec une grande mélodicité. Le LP ne dure que 32 minutes… On ne les voit pas passer : on les savoure comme un bon nyotaimori.

Vous voulez savoir le plus « drôle » ? (je vous gardais le meilleur pour la fin, le dernier petit coup de cravache) Vous venez d’écouter un one-man-band !!! Vladimir joue tout et fait tout, à l’exception de la batterie qui est programmée. Un compositeur-interprète qui aime se la jouer solo, si l’on s’en réfère au fait qu’il ait également deux autres projets du même acabit dans son line-up, Mirrorthrone et Unholy Matrimony.

Un must have pour les fans de metal extrême. A écouter avant d’aller se faire fouetter (ou fesser avec une pelle) dans un donjon.

Tracklist :
1. Atonality (3:31)
2. A Surface (2:52)
3. Resurrection of Resentment (2:46)
4. Sunburnt (3:18)
5. Hatefilled (4:15)
6. Meant to be wrecked (3:23)
7. Life in a Blood Spasm (4:14)
8. Hollow (2:38)
9. The crushed Harmony (5:07)

Site officiel http://weepingbirth.com/
Facebookhttps://www.facebook.com/weeping.birth/
Youtubehttps://www.youtube.com/watchv=iHCOpkwkgTY&list=PLA6C3RR1WKh0Vrtd3EYqRu3JQZLvHVRNr

 

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green