Communication de nos partenaires

Undead Prophecies – Sempiternal Void

Le 1 avril 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Batscum – basse (?)
  • Drauhr – batterie
  • King-Oscuro – vocaux
  • Necros – guitare (?)
  • Zork – guitare (?)

Style:

Death Metal

Date de sortie:

22 Mars 2019

Label:

Listenable Records

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 9/10

Deuxième album des mystérieux encapuchonnés d’Undead Prophecies. Le premier, False Prophecies, est sorti en 2015 et chroniqué ici par notre monstre d’acier qui s’était bien cassé le fion pour trouver des infos sur le groupe et dont les recherches étaient restées vaines à l’époque. Le mystère demeure toujours mais quelques détails transpirent un peu via leur site officiel et on peut s’avancer à écrire un line-up. Encore que là, ce n’est même pas fiable à cent pour cent. Qui est guitariste, qui est bassiste… Tous ces mystères sont-ils bien nécessaire ? Bon, se masquer la tronche, OK, ça se fait bien depuis un certain temps, c’est stylé et tendance… mais pour le reste…

Bref ! Il n’en demeure pas moins qu’Undead prophecies sort ce mois de mars Sempiternal Void, toujours signé par Listenable Records et toujours aussi bon ! Oh oui, bordel, toujours aussi bon !

Comment peut-on encore être au top en publiant un deuxième album de Death old school ? Encore un mystère ? Non, suffit d’écouter et d’en prendre plein la gueule. Notre chroniqueur au membre d’acier écrivait alors que les influences étaient clairement puisées chez Massacre, Possessed, Obituary, Morgoth et Asphyx. Rien n’a changé depuis mais je rajouterai Slayer, Morbid Angel et un léger souffle de Pestilence. Clairement, à l’écoute de cet album, on le croirait sorti tout droit du studio des frères Morris à Tampa. On jurerait que Scott Burns a repris les manettes du Morrisound et a refait frémir les marais floridiens en y accueillant Undead Prophecies. Un détail cependant, on n’a pas l’impression que le son date de ces âges d’or fin 80/début 90 mais qu’on est bien sur quelque chose de moderne, d’actuel ; du vielle école, certes, mais qui ne refuse pas un petit bain de jouvence.

C’est du Death Metal bien enraciné old school US avec un penchant écœurant et perverti pour le Thrash… je vous laisse deviner l’époque… Old school ? Gagné ! Les riffs thashy ponctuent les titres jusqu’à devenir Slayeriens comme sur « Suffocated Vanity » ou encore « Circle of Conspiracy » sur lesquels ils sont rapides et acérés, fidèles au style. Le timbre de voix nous rappelle toujours celui du regretté Chuck Schuldiner et la basse est très présente, très percutante, ce qui était rare pour le registre dans ses origines.

« The Souls I haunt » se démarque de par sa lenteur, sa lourdeur oppressante et suffocante. Le titre reste néanmoins puissant. Imagine un rouleau compresseur : il est lent mais avance inexorablement en aplatissant tout sur son passage.
« Devoured » offre des lignes techniques magistrales, de belles envolées hautes en couleur sur une rythmique de Death Metal primitif.
« Throne of Void » reprend ce Death primitif originel à Obituary sur des mélodies anxiogènes.
Les soli sont remarquablement exécutés et sont dans la pure tradition tantôt death ou tantôt thrash. La batterie se fait marteler sans relâche et nous tient en haleine tout au long de l’album par son tempo alliant rapidité et pesanteur.
« Warhead » conclut Sempiternal Void. Ce titre de Venom de 1984 avait déjà été repris par Massacre en 1991 sur l’album From Beyond et Undead Prophecies n’a pas à pâlir de sa prestation qui peut aisément s’aligner à celles précitées.

Alors OK, c’est un nouvel album de Death Metal old school. OK, il ne surprend pas, il n’invente rien, c’est du réchauffé, mais quand vous allez manger un plat traditionnel revisité dans un restaurant trois étoiles, il sera meilleur que dans un routier. Voyez cet album comme une revisite réussie du style et, comme l’écrivait en conclusion notre irremplaçable Metalfreak : « Pour les amateurs de Death Metal old school à l’ambiance Schuldinerienne et à la technique sans faille. »

Tracklist :

01. I summon Demons (4:10)
02. Suffocated Vanity (4:31)
03. Insidious Manipulations (4:55)
04. The Souls I haunt (4:06)
05. Unholy Entity (3:13)
06. Devoured (3:53)
07. Circle of Conspiracy (3:50)
08. Above the Claws of Doom (4:17)
09. Throne of Void (5:15)
10. Warhead (4:56)

Site officiel
Page Facebook

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green