Communication de nos partenaires

Them – Manor of the se7en Gables

Le 26 octobre 2018 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • KK Fossor – Chant
  • Markus Johansson – Guitares
  • Markus Ullrich – Guitares
  • Angel Cotte – Batterie
  • Richie Seibel – Claviers
  • Alexander Palma – Basse

Style:

Heavy Metal

Date de sortie:

26 Octobre 2018

Label:

SPV/Steamhammer

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10

On ne va pas revenir sur les parcours de Them, il a été allégrement décrit lors de la sortie du quasi parfait Sweet Hollow paru en septembre 2016 et chroniqué en nos pages (SoilChronique ici). Deux ans plus tard, les voilà de retour avec un changement de bassiste, Alexander Palma (Septagon, A cosmic Trail, ex-My darkest Hate, ex-Lanfear, ex-Majesty…) remplaçant le pourtant excellent Mike LePond, et de batteur, Angel Cotte (Demolition Hammer, Driven Mad, ex-plein de groupes) prenant la place de Kevin Talley derrière les fûts.

Musicalement, si Sweet Hollow était excellent, ce nouveau Manor of the se7en Gables est carrément génial ! Them a su prendre ce qu’ils ont fait de mieux sur le premier album et n’en garder que le nectar pour nous balancer des titres plus rapides, plus brutaux, plus techniques, plus intenses, encore plus variés… avec plus de tout, pour être précis !

En cinquante-cinq minutes, Them nous raconte une histoire horrifique, digne des meilleurs albums de King Diamond de qui on ne pouvait que les comparer lors du précédent album : si le groupe reste profondément influencé par le roi de Mercyful Fate, on sent malgré tout que, tout en gardant l’aspect très dark du maître, Them cherche à y incorporer beaucoup d’éléments qui leur sont personnels. Imaginons un groupe enfonçant le clou encore plus profond que lors d’albums quasi parfaits comme ont pu l’être des certains Don’t break the Oath, Abigail ou Them, et l’on obtiendra Manor of the se7en Gables.

Them ne se contente pas de nous envoyer de bons titres, il les bonifie avec des intros (« Residuum ») ou des interludes (« A scullery Maid », « Peine forte et dure »), et les magnifie grâce à un soin particulier sur les arrangements.
Le sextette pousse le vice à nous offrir des titres tantôt rapides (« Residuum », « Refuge in the manor », « As the Sage burns »,) voire carrément thrash (« Circuitous », « The secret Stairs »), tantôt plus heavy (« Witchfinder », « Seven Gables to Ash »), parfois d’une lenteur qui frôle la beauté absolue (« Ravna ») ou carrément épique (le final en apothéose « Punishment by Fire »), ne s’interdisant pas de nous balancer des changements de rythmes qui nous prennent à contre-pied dans le morceau.

Et le point commun de chacun de ses douze titres, c’est d’avoir su les rendre accrocheurs malgré une richesse – parfois complexe – remarquable : clairement, Them, en 2018, nous sort un album digne des meilleurs issus du milieu Heavy/Dark Metal… Le jeu des musiciens est juste énorme, mention spéciale aux duels de guitares qui prouve que les deux Markus n’ont (plus) rien à envier à la paire Denner/Shermann. Sans parler du chant de KK Fossor qui fait ce qu’il veut avec ses cordes vocales, capable de monter dans des aigus dignes de King Diamond.

D’ores et déjà un de mes albums (à l’image de sa pochette, c’est-à-dire sublime) de l’année…

Tracklist :

1. Residuum (3:24)
2. Circuitous (4:24)
3. Refuge in the Manor (4:36)
4. Witchfinder (5:18)
5. A scullery Maid (1:55)
6. Ravna (5:50)
7. As the Sage burns (5:37)
8. The Secret Stairs (4:49)
9. Peine forte et dure (1:45)
10. Maleficium (4:51)
11. Seven Gables to Ash (3:58)
12. Punishment by Fire (8:33)

Playlist Bandcamp
Site officiel
Page Facebook
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green