Communication de nos partenaires

Line-up sur cet Album


Chant : Vince / Guitare : Tonio / Guitare : Kwet / Basse : Junior / Batterie : Thom.

Style:

Hobocore

Date de sortie:

14 décembre 2013

Label:

Autoproduction

Note du SoilChroniqueur (Homer_Fry) : 8.5/10


Après ma dernière chronique, portant sur AqME, le dernier album avec le désormais ancien chanteur, je me suis dit « Et pourquoi ne pas se pencher un peu sur son remplaçant ? », Vincent Peignart-Mancini. Alors qu’il fait partie de Noswad depuis 2001, un nouveau side-projet a émerger en 2010 : The Butcher’s Rodeo. Après l’EP « Like a Hobo Bison » sorti en 2011, et disponible gratuitement sur leur site, « Ghosts In The Weirdest Places » sort à son tour 3 ans plus tard : 7 titres, 27 minutes, et de la brutalité.
Quand je regarde l’ensemble du disque, je ne peux m’empêcher de mettre le groupe en parallèle avec un autre, d’une plus grande envergure : Every Time I Die. Même si c’est un groupe que j’ai découvert tard (1 an), c’est pour moi LE groupe référence de la scène Hardcore des dernière années. Évidemment, certains penseront aux monstres Sick of it All, Vision of Disorder, Suicidal Tendencies, … Bien sûr, que ce sont des supers groupes mais je me focalise surtout sur le peu de groupes des dernières années, et je les placerais plus dans monstre mythique du Hardcore, car telle est la place de ce genre de groupes. Pour en revenir à ETID, les Butchers se placent dans leur sillon, grâce à de nombreux points communs comme un son brut mais parfait, un frontman (ce qui devient rare, et a toujours été pour moi un point essentiel, surtout dans ce style) qui varie un chant screamé simple et efficace, ainsi que des parties chantées claires maitrisées, belles et totalement en accord avec les titres.
L’EP se veut simple, bien masterisé, efficace en tous points. Mais en général ça ne fait pas tout, la musique est pleine de facteurs aléatoires qui font qu’un album ou un autre marche. Un hasard. Mais il y a quelques trucs qui paient à coup sûr : le travail, la motivation. Quasiment tous les groupes qui sont bosseurs, sont récompensés un jour ou un autre, et je pense que ça sera le cas de The Butcher’s Rodeo, car il semble être un putain de groupe qui bosse dur et du coup ils le méritent clairement, pas besoin de les suivre pendant longtemps pour le comprendre. Et évidement, le nouveau rôle du frontman au sein de AqME, lui qui a déjà une bonne réputation, devrait donner aussi un coup de pouce aux rares personnes qui ne connaissaient pas le monsieur (j’en faisais partie).
Les Butchers : un groupe récent mais qui a de l’expérience au travers de ces musiciens, travailleur, et sans prise de tête. Continuez comme ça et vous deviendrez notre Every Time I Die, ou notre Sick Of It All, la scène Hardcore française en a besoin, enfin vous pouvez la faire devenir la scène « Hobocore », on vous suivra !

 

Tracklist:
1. The Curse
2. Eye Of The Storm
3. The Mutiny
4. Spoiler
5. Blind Army
6. Repent & Honor
7. Hold The Morning

Site: http://www.thebutchersrodeo.com/
MySpace: https://myspace.com/thebutchersrodeo
Facebook: https://www.facebook.com/butchersrodeo

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green