Communication de nos partenaires

Nonsense – Away from black Days

Le 7 mars 2019 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Olivier Sicaud – chant
  • Sébastien Biola – guitare
  • Raphael De Stefano - guitare
  • Maxime Mangeant – batterie
  • Romain Regal - basse

Style:

Metal progressif

Date de sortie:

8 Février 2019

Label:

Autoproduction

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 10/10

Originaire de Lyon, Nonsense nous présente leur deuxième EP, Away from black Days, ce 8 février après une campagne de crowdfunding. Le premier, On Earth, est paru voilà déjà trois ans presque jour pour jour.

C’est en 2012 que Sébastien fonde le groupe, rapidement rejoint par Romain, Olivier et Raphael. Maxime remplacera Simon à la batterie en 2017 et leur empreinte est depuis l’origine orientée Metal prog à forte influence djent.

« Coma » est un titre d’ouverture très mélodieux sur un rythme lent, avec une voix haut perchée. Il est relativement doux malgré les coups de boutoirs des guitares désireuses de s’affirmer.
Elles le font sur « The Urge », où elles peuvent pleinement s’exprimer entre les doigts de Sébastien et Raphael, véritables virtuoses aux sept cordes. Maxime nous montre également un jeu irréprochable derrière sa batterie et la basse percutante de Romain est bien présente. Pas un instrument ne prend le dessus sur l’autre, tous cohabitent harmonieusement. Olivier nous offre un éventail de sa voix qu’il sait faire coléreuse proche du -core ou très haut perchée, prenant quelques fois la mélodie à contre-pied avec l’une ou l’autre.

Olivier pose également sa voix sur « Black Days ». La colère coreuse du début de titre nous entraîne dans une envie soudaine de déplacer les murs puis il nous fait planer sur un passage plus atmosphérique, pour ensuite jouer la mélancolie chère à nos Landais mondialement connus.
Chaque transition de style est faite avec une telle fluidité qu’il nous est impossible de savoir à quel moment nos émotions ont changé, à se dire alors qu’on est en plein spleen : « mais, je n’étais pas en colère il y a trente secondes ? »

« Innate » démarre à fond avec des riffs acérés ponctués de lignes techniques maîtrisées. Les soli sont comme toujours habilement exécutés, nous montrant là tout le talent de nos artistes. Olivier navigue comme à son habitude entre voix claire et growls odieux. Virage radical au milieu du titre avec une fin très atmosphérique et planante.

« Redeeming Light » conclut l’album et conclut aussi le fait que Nonsense est en passe de devenir un groupe incontournable de la scène française et plus, souhaitons-leur. Quel morceau ! Joe Tal, guitariste de Textures, vient faire une performance sur le titre en offrant des lignes toutes aussi admirables que techniques. Le jeu de nos guitaristes lyonnais est irréprochable, enchaînant les contrastes et les cassures de rythmes avec une fluidité déconcertante. Olivier, égal lui-même, nous régale de ses changements de voix. La basse est présente et mordante.

Encore un groupe extraordinaire venu de Lyon et que je vous invite à découvrir sur scène si vous êtes du côté de Grenoble ce 27 avril. Ils joueront à L’Ilyade aux côtés de Buy Jupiter et de Titan Fall Harder. [Lien vers l’event ici]

Away from black Days est un EP qui allie technicité et virtuosité. Nonsense va s’imposer dans son style.

Tracklist :

01. Coma (2:23)
02. The Urge (4:45)
03. Black Days (7:32)
04. Innate (5:14)
05. Redeeming Light (feat Joe Tal ex-Texture) (5:57)

Page Facebook
Chaine Youtube
Playlist Soundcloud

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green