Communication de nos partenaires

Incry – Pandore

Le 2 décembre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Kourros - Chant
  • Noug - Guitares
  • Did - Basse
  • Chris - Batterie

Style:

Rock / Metal

Date de sortie:

11 décembre 2015

Label:

Balance Production / Replica Promotion

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Trois ans !

Trois années déjà que j’ai flashé artistiquement sur ce groupe après avoir découvert l’explosif “Rock.fr” un jour d’automne 2012.
Un album explosif, immédiatement assimilable de par la façon qu’a le groupe de nous balancer douze titres aussi efficaces qu’énergiques et qui nous invitent immédiatement au headbanging et au tapage du pied.
Oui, « Rock.fr » a été une énorme surprise en matière de (hard) rock hexagonal avec ses textes en français d’une grande intelligence.
En 2012, Incry nous balançait un pavé énorme et avait lui-même monté la barre très haut avec « Rock.fr ».

En 2014, j’ai eu la chance d’enfin les voir sur scène, à Lyon, en ouverture des mythiques Toy Dolls et là, Incry n’a fait que confirmer le bien que je pensais d’eux. Plus encore, j’ai découvert un monstre scénique en la personne d’un Kourros qui savait tour à tour se montrer impressionnant de charisme ou touchant suivant le morceau joué…
Rajoutons à ça deux rencontres successives avec le chanteur peroxydé au Hellfest 2014 et 2015 qui auront été autant de prétextes de se boire un verre et s’enfiler un hamburger ensemble tout simplement, au carré VIP, à deviser en toute amitié sur tout et n’importe quoi, à commencer sur nos vies respectives et sur la musique et cerner encore mieux l’univers du groupe et des artistes qui le composent. De purs moments d’échanges d’une grande richesse humaine.
Incry, c’est un tout, qui présente des artistes aussi contrastés que peut l’être leur musique.
Ces mecs sont vrais, sincères, authentiques, à l’image de ce qu’ils offrent sur leurs albums.
Alors comment ne pas décrire leurs compositions sans émettre des parallèles sur leur personnalité ?
Incry délivre une musique généreuse, directe, franche, sans fioritures, qui va directement à l’essentiel et qui sait se montrer percutante dans les moments forts et extrêmement touchants lors des morceaux plus calmes…
Comme eux, en fait !

Trois ans après l’album précédent, « Pandore » s’annonce : c’est évidemment avec un bon mix d’excitation et de curiosité que je place le CD dans le lecteur.
Quarante-deux minutes plus tard, le constat est sans appel : non seulement « Pandore » reprend les choses là où « Rock.fr » les avait laissées mais ils se permettent d’enfoncer le clou avec un album encore plus percutant que le précédent. Aucune trace de déception à l’horizon : dire que le petit nouveau est meilleur que le précédent est faire injure à la qualité de « Rock.fr ».
On va parler de confirmation, tout simplement. En deux albums, Incry se sera permis le luxe de nous composer 24 titres qui s’avalent cul sec et sans modération.
On pourra toujours faire des parallèles entre les deux albums : la recette reste la même, mais on sent, en trois ans, que le groupe a pris le temps de peaufiner patiemment ses titres pour en ressortir le nectar le plus subtil.
On a beau chercher, aucune faute de goût à l’horizon, aucune errance, aucune redondance à déplorer.
C’est cru, direct, et ça passe comme une lettre à la poste.

D’entrée, on se prend « Oxygène » et « Rouge » comme deux directs en pleine face : énergiques à souhait, taillés pour la scène et on sent que Kourros a travaillé son chant pour le rendre encore plus crédible, pour preuve le final de « Rouge ».
« Monde virtuel » suit de près et l’énergie ne faiblit pas. Grosse basse bien vrombissante, riffs assassins et refrain à hurler dès la première écoute. Merde, ils ont fait fort, reléguant les pépites « Mange » ou « Le meilleur » du premier album loin derrière en comparaison.

S’ensuit « Cannibale », titre illustré par un superbe clip, et qui montre un Incry plus en retenue avec des couplets plus légers et un refrain à la rage contenue.

« Pandore » reste dans un registre calme, à l’instar des titres comme le superbe « Sans visage », « Cannibale » donc ou le touchant « Le bonheur en prime », intéligemment disséminés tout au long de l’album pour nous faire respirer de purs moments de tendresse avant de se reprendre des tueries évoquées plus loin.

Parce que lorsqu’on se prend après ça des morceaux rageurs que sont « Oxygène », « Rouge », le particulièrement heavy « Copboy » à la Metallica époque « Black album » sur lequel le secouage de tête se veut obligatoire », « Laissez-faire », le sautillant « Tigresse » qui fera immédiatement naître des pogos en live, le plus posé « Maldonne » ou l’énorme final « Rock ‘n’ roll », on passe indéniablement à une autre dimension.

Incry est tout ça à la fois : capable de nous exploser les cervicales avec des morceaux d’une puissance remarquable et les alterner avec d’autres tout en retenue sur lesquels le monstre physique Kourros se montre rempli d’une tendresse écorchée.
Un album dont les dénominateurs communs sont à rechercher dans des textes d’une intelligence rare, des titres variés mais d’une grande cohésion – tous autour des trois minutes – les uns par rapport aux autres, une section rythmique aux petits oignons, des riffs taillés à la hache pour les morceaux durs et tout en sobriété lors des passages plus intimistes.
Le son est remarquablement puissant et met en valeur tous les instruments… Du grand art !

Bref, un album magnifique, tout simplement !

Tracklist :
01. Oxygène
02. Rouge
03. Monde virtuel
04. Cannibale
05. Pandore
06. Copboy
07. Sans visage
08. Laissez-faire
09. Tigresse
10. Maldonne
11. Le bonheur en prime
12. Rock ‘n’ roll

Site officiel : http://www.incry.fr
Myspace : https://myspace.com/incry
Facebook : https://www.facebook.com/INCRY
Twitter : https://twitter.com/_INCRY
SoundCloud : https://soundcloud.com/incry
DailyMotion : http://www.dailymotion.com/INCRYofficiel
ReverbNation : https://www.reverbnation.com/incry
Youtube : http://www.youtube.com/user/INCRYofficiel
Chronique “Rock.fr” : http://www.soilchronicles.fr/chroniques/incry-rock-fr
Live report Incry / The Toy Dolls : http://www.soilchronicles.fr/reports/in … 9-mai-2014

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green