Communication de nos partenaires

Havok – Time is up

Le 1 juillet 2011 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • David Sanchez – Chant, guitare
  • Reece Scruggs - Guitare
  • Jessie de los Santos - Basse
  • Pete Webber – Batterie

Style:

Thrash metal

Date de sortie:

Mars 2011

Label:

Candlelight Records

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak):8/10

 

Et encore un !
Encore un quoi ?
Encore un groupe de thrash old school, pardi !

Havok fait ni plus ni moins partie de cette vague revival du thrash si cher à nos Slayer, Exodus, Anthrax, Dark Angel ou Death Angel du milieu des années 80, de cette vague qui nous a fait l’effet d’un tsunami géant lors des premières écoutes de « Show No Mercy », « Bonded By Blood », « Fistful Of Metal », « Darkness Descends » ou « The Utra Violence ».

Dès la deuxième partie des eighties, le thrash ‘made in Bay Area’ a vu signer bon nombre de groupes par autant de labels puis, il est vrai, les périodes ‘grunge’, puis ‘neo’, ont précipité la disparition plus ou moins complète d’un genre qui se voyait, avouons-le, quelque peu moribond au milieu des années 90. Depuis quelques années, une escadrille de groupes de petits jeunes, pour la plupart pas nés à l’époque, se veut la porte parole d’un genre qui, bien aidé par les maintes reformations de « grands anciens », non seulement reprend là où il en était resté, mais avec une fraîcheur et une urgence qu’on entendait surtout chez les précurseurs du style … et pour la plupart avec une production digne de ce nom. Parmi cette nouvelle génération, on peut citer en vrac Fueled By Fire, Essence, Hellish Crossfire, Mercyless Death, Suicidal Angel, etc., etc., etc.

Havok fait partie de ceux là : ce quatuor de Denver nous signe là, avec ce deuxième album, un album d’une spontanéité qui fait plaisir à (ré)entendre. Ne nous leurrons pas : « Time Is Up » ne révolutionne rien, n’a même rien de novateur, mais comporte autant de pépites que de titres dans l’album … ce ne sont pas des bombes comme ‘Out of my wa’, ‘D.O.A.’, ‘Time is up’ ou le bien nommé et bien placé en pôle position ‘Prepare for attack’ qui démentiront cette certitude.

Cet album fait mal : en dix titres pour 42 minutes, Havok nous envoie ses baffes par rafales et ne s’encombre pas de fioritures : si l’album se veut linéaire et minimaliste de bout en bout, sans grands changements de tempos (oscillant entre le speed et le « encore plus speed »), le sacro-saint couplet-refrain-couplet-refrain-solo-couplet-refrain a encore un bel avenir devant lui. Tant et si bien que même si la musique demeure pour le moins extrême, la mélodie reste de mise : ici, chez Havok, on ne confond pas vitesse et précipitation. Tout est très bien maîtrisé et multiplie les références aux précurseurs du genre à grands coups de riffs saccadés overspeedés typiques de l’époque : on a même droit au clin d’œil à Tom Araya époque ‘ trois premiers albums’ avec un cri qui aurait eu sa place sur l’intro de ‘Angel of death’ (« D.O.A. »).

A classer entre les albums cités en introduction, avec une bonne voix bien écorchée oscillant entre Chuck Billy (Testament), Mille Petrozza (Kreator) et surtout Schmier (Destruction) : « Time Is Up » se veut un bon compromis entre le thrash ‘made in Germany’ et celui de la Bay Area de leurs grandes époques respectives.

C’est sans prétention, sans fioriture, sans nouveauté… mais qu’est ce que c’est bon !
Laissez-vous tenter !

 

Site officiel : http://www.havokband.com/
Myspace : http://www.myspace.com/havok

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green