Communication de nos partenaires

Evenline – In Tenebris

Le 16 octobre 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Arnaud Gueziec - Chant
  • Fabrice Tedaldi - Guitare
  • Thomas Jaegle - Basse
  • Julien Patoue - Batterie

Style:

Metal moderne

Date de sortie:

20 Janvier 2017

Label:

Dooweet Records

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 5/10

Dès fois il manque peu avant que la flamme ne prenne. Autant d’autres fois, la moindre flammèche entraîne un incendie…

Evenline est une formation française de Metal moderne, c’est à dire que l’on peu dire alternatif, certains parlent de Punk métalisant à la Papa Roach… Bref, qu’importe l’étiquette du bocal, on va pas changer le gout du cornichon. Un premier EP « The coming Life » sort en 2010, suivi d’un album en 2014, « Dear Morpheus« . Après s’être forgé sur divers concerts, le groupe revient en 2017 avec « In Tenebris« .

Un album qui comme son nom l’indique est beaucoup plus sombre et triste. Un côté sinistre très présent est souligné par le chant en growl qui se fait plus présent. On vous remerciera par avance de vous tenir éloigné des cordes et de délasser vos chaussures avant l’écoute de cet album. Il est aussi proscrit pour toute personne habitant dans une ancienne ferme aux poutres apparentes mais également à tous ceux qui habitent plus haut que le cinquième étage.

Heureusement tout n’est pas noirceur : certains titres comme « Never there » auront une partie de basse plus osée, permettant une partie rythmique déstructurée et donc une accroche bien plus aisée. Ou alors un « Echoes of Silence » qui bénéficiera de plus de contraste dans le chant avec une partie claire plus forte.

Les autres morceaux tiennent fidèlement la route, mais franchement… Se souvient-on des cyclistes qui ont tenu la corde ou alors de ceux qui ont soit franchi l’étape, soit été assez fous pour tenter l’échappée et être sur le devant pendant une bonne partie d’étape ?

Avec ce « In Tenebris« , Evenline montre qu’il est capable de bien jouer. Des morceaux de bonne facture qui s’enchaînent bien, mais il manque un petit « je ne sais quoi » qui permettrait d’avoir de belles envolées, ce petit souffle qui permet d’allumer le feu. Là, tout est bien mais un peu de folie donnerait une belle accroche. La route est bonne, mais tester en concert l’idée d’apporter des moment plus forts sur certaines parties permettrait plus de ruptures de tempo et augmenterait les temps forts… Après ce n’est qu’un avis…. Est-ce le bon ? A chacun de juger.

Tracklist :

01. All against me
02. Straitjacket
03. Silene Capensis
04. Echoes of Silence
05. Sometimes we die
06. Broken Promises
07. Never there
08. Deeper underground (reprise de JAMIROQUAI)
09. From the Ashes
10. Wasted Years

Facebook : https://www.facebook.com/evenlinemusic/
Site officiel : http://www.evenline-music.com/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green