Communication de nos partenaires

Crusher / Mercyless – Blast From The Past

Le 23 septembre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


    Line up Crusher : 
  • Crass : chant
  • Jasco : basse
  • Bibi : batterie
  • Erik : guitare
  • Math : guitare
    Line up Mercyless : 
  • Max Otero : chant, guitare
  • Matthieu Merklen : basse
  • Laurent Michalak : batterie
  • Gautier Merklen : guitare
  • Stéphane Viard : guitare

Style:

Death Metal

Date de sortie:

15 juin 2015

Label:

Deadlight Entertainment

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

J’éviterais de passer pour un vieux con réactionnaire en commençant ce texte par quelque chose du style « pour tous ceux qui n’ont pas connu l’âge d’or du Death Métal français, ce split entre les mythiques Crusher et Mercyless etc. » En effet, compte tenu de la vitalité et de la renommée artistique des groupes actuels à travers le monde, chacun serait en droit d’estimer que l’âge d’or, c’est davantage aujourd’hui que dans les années 90.
Pourtant, il reste indéniable que ceux qui ont connu Mercyless avec « Abject Offerings » ou le parfait « Coloured Funeral » et Crusher lors de la sortie « Corporal Punishment » (tout en se régalant de la flopée de merveilles que contenait la célèbre compilation « Brutale Génération » que je vous invite fortement à découvrir le cas échéant) ne pourront que se réjouir de voir ces deux monstres sacrés réunis sur cette galette.

On apprécie donc de se remettre un bon coup à l’ancienne même si l’intérêt purement artistique me semble passer après le plaisir simple des retrouvailles. Par exemple, j’aurais préféré retrouver la version originale de « No Progress Without Regression » que je trouvais bien plus lourde et cruelle que cette révision certes rageuse mais moins clinique alors que ce titre est un modèle de Death Métal froid et industriel. De même, l’inédit (« Bless Me Father ») proposé par Mercyless que l’on retrouve dans l’album « Unholy Black Splendor » n’est pas, de loin, sa meilleure composition. On a plus l’impression d’assister à l’échauffement d’une équipe se préparant à son grand retour ou à un match amical entre de vieux potes de régiment.

Mais je ne vais pas bouder mon plaisir, déjà parce que c’est on ne peut plus réjouissant que de voir ces deux groupes venir botter le cul des petits jeunes, ensuite parce que même si la scène actuelle est bonne, je ne vois pas grand monde en mesure de rivaliser avec ces maîtres qui n’ont plus rien à prouver en termes de talent, d’intégrité et qui, compte tenu de la forme rageuse de ce split, ne cherchent ni la gloire ni l’argent facile. La classe des darons.

Tracklist :
01 Crusher : Shitstem
02 Crusher : Overdone
03 Crusher : Undermine
04 Crusher : No Progress Without Regression
05 Mercyless : Eucharistic Adoration
06 Mercyless : Bless Me Father
07 Mercyless : Probably Impure
08 Mercyless : Substance of Purity (live)

Facebook Crusher https://www.facebook.com/pages/CRUSHER/783505458387556

Facebook Mercyless :  https://www.facebook.com/mercylesscult

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green