Communication de nos partenaires

Bullet – Highway Pirates

Le 1 février 2011 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Dag Hell Hofer - Chant
  • Hampus Klang - Guitare
  • Erik Almström - Guitare
  • Adam Hector - Basse
  • Gustav Hjortsjö – Batterie

Style:

Hard / Heavy old school

Date de sortie:

4 février 2011

Label:

Black Lodge Records

Note du soilchroniqueur (Metalfreak) : 7/10

Troisième album en cinq ans pour ces Suédois.

Après « Heading for the top » en 2006 et l’excellent « Bite the bullet » en 2008, le quintet revient avec ce “Highway pirates” qui fleure bon le hard rock et le heavy metal de nos glorieux anciens tels AC/DC et surtout Accept.
Comme pour les deux albums précédents, Bullet continue son voyage dans la première partie des années 80, pour le bonheur de tous les nostalgiques de l’époque. Pochette sortie tout droit des productions de l’époque, logo et look proche du kitsch, toute la panoplie y est.

Au moins, il n’y aura pas tromperie sur la marchandise lors de l’achat du CD : on sait déjà à quoi s’attendre.

Principalement développé, le hard rock de AC/DC sur bon nombre de titres : « Down and out », « Stay wild », un « Blood run hot » qu’on aurait pu entendre sur « Flick of the switch » ou « Back on the road » pour la bande des frères Young avec des rythmiques qui semblent tout droit sorties de la gratte d’Angus alors que « Stay wild » ou « Girls in black » sonnerait plutôt comme du Airbourne, groupe qui, rappelons-le, sonne quand même comme … du AC/DC.

Pour le côté bien heavy de l’album, les références à Accept y reviennent régulièrement, pour preuve ce « Citylights » qui semble être une resucée de « Midnight highway » ou le titre éponyme, alors que le final « Into the night » emprunterait beaucoup plus du côté d’un Iron Maiden de la première époque.

Le chant de Dag Hell Hofer semble en outre être un parfait compromis entre Brian Johnson et Udo Dirkschneider.
J’oubliais : la bio fait plusieurs fois mention d’un featuring de Biff Byford (Saxon) sur le premier titre, au point qu’on en vient à se demander si ce n’est pas un simple argument commercial. Après maintes écoutes du titre, on cherche encore où le bonhomme a bien pu poser sa voix… En fait non ! L’apparition de Biff n’est ni plus ni moins que la demi seconde que dure le coup de sifflet au début du titre, référence à ce qu’il faisait sur certains morceaux des premiers albums de Saxon.

Bref, si on veut entendre de la nouveauté ou de l’inédit, inutile de chercher sur ce « Highway pirates » : pour l’originalité, on repassera, tout ceci semble être entendu et ré-entendu, mais si Bullet fait du recyclé, il le fait bien, pour ne pas dire très bien et nul doute qu’avec les titres d’un album comme celui-là, ils mettront le feu à chacune de leur représentation live.

Et finalement, n’est-ce pas tout ce qu’on leur demande ?

Site officiel : http://www.bullet.nu/
Myspace : http://www.myspace.com/bulletsweden

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green