Communication de nos partenaires

Bruce Bouillet – The order of control

Le 25 juillet 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Bruce Bouillet : Guitares / Dave Foreman : Basse / Glen Sobel : Batterie

Style:

Guitar hero

Date de sortie:

Janvier 2014

Label:

Mascot Records

Note du SoilChroniqueur (Katar) : 7/10


The Order Of Control est le 4ème album solo de Bruce Bouillet, mais si l’on ajoute ses participations à divers autres projets, cela approche la quinzaine d’albums à son actif.
Depuis son apparition au G3 en 2007, Bruce choisit de conjuguer sa maîtrise de la 6 cordes en mode Guitar Hero, ce qui est tout de même un pari osé tant le paysage est constellé de virtuoses de la guitare, pour ne pas dire saturé. Qu’importe, à chacun son style et son envie de partager sa passion. Pour ma part, je me branche en mode découverte tout en évitant les possibles comparaisons avec les innombrables artistes déjà présents sur le circuit.

The Order Of Control, c’est 12 titres aux saveurs différentes mais qui respectent chacun une ligne directrice et un équilibre entre guitare, basse et batterie. Cela permet d’éviter de se retrouver noyer sous le son de guitares multiples et assourdissantes, même si l’exercice de la descente de manche reste incontournable.
A ce niveau là, nul doute que Bruce maîtrise son art. Ce qui est intéressant est de voir quelle atmosphère se dégage de ce nouvel opus. Quelle ambiance et quelles magies il a su distiller de ci de là pour nous toucher.
Après une première écoute, la vision d’ensemble me laisse une impression de légère répétition (fil conducteur de l’album ?), et surtout me laisse sur ma faim sans savoir pourquoi.

Pourtant, le début est très porteur. Les yeux fermés, je me laisse emporter sur les premiers morceaux par un tempo rapide, avec une basse présente en ligne de fond, gagnant en grain et profondeur afin de mettre en relief les guitares. Ces mêmes guitares qui sont appuyées par une batterie bien présente et loin d’être assourdissante. Je suis emporté, transporté ailleurs, loin de mon écran et de ma platine…avec une musique prégnante, qui s’insinue au plus profond de moi. Une envie de ne pas atterrir, de ne pas rouvrir les yeux. Cela pourrait durer encore longtemps, sans pour autant que je m’en lasse. Mais voici le temps de la coupure avec un morceau au style bluesy sur le départ et sur lequel on pourrait aisément y introduire des parties vocales. Je suis surpris de trouver ce morceau à cet endroit, voir même dans cet album, même si l’atmosphère qu’il instaure est savoureuse.
La suite est toute aussi délectable, avec des morceaux à la limite de me donner la chair de poule sur certaines parties… mais cela s’estompe avec cette impression de déjà « entendu ». Pourtant, c’est plus vicieux que cela. A travers une forme de va et vient, je ne sais plus si je décolle ou si j’atterris. Je ne sais plus si je suis dans les airs, ou carrément sur terre au milieu des riffs à jouer avec Bruce, dansant au milieu des musiciens, allant de l’un à l’autre pour trouver mon équilibre. « Defiant » est vraiment surprenant par les émotions qu’il me fait traverser et marque à mon sens une rupture de continuité dans l’ambiance générale.
La suite est déstabilisante dans la mesure où elle met fin prématurément à la magie installée sur la première moitié de l’album. L’appréhension est maintenant là, avec une crainte de ne plus goûter à l’enivrement. Cela ne dure que l’espace d’un morceau, mais le mal est fait. J’attends la fin de l’album avec un goût amer dans la bouche, une crainte de goûter de nouveau à la magie et d’être interrompu dans ma dégustation.
L’envie de me laisser imprégner me reprend pourtant une nouvelle fois. Je joue aux montagnes russes sur cet album. Dernier morceau, je referme les yeux et me laisse envahir par la magie… avec l’impression de découvrir une voie inexplorée jusqu’à présent.

Cet album me fait penser à une quête…avec ses hauts et ses bas. Et même si j’ai un goût amer en bouche, je ne peux que repenser à la magie du moment qui m’a transporté à plusieurs reprises dans un autre univers.

 
1. Blind As We Watched
2. Deafening
3. Seeing Through
4. Giving Up The Ghost
5. A Grand Reversal
6. Defiant
7. A One Minute Warning
8. The Order Of Control
9. Crowd Control
10. The Manipulators
11. Breaking The Barrier
12. Akiko

 

Page Facebook : https://www.facebook.com/BruceBouilletOfficial?fref=ts
Site Web : http://www.brucebouillet.com/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green