Communication de nos partenaires

Blackrain – Released

Le 22 mai 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Swan: chant/guitare
  • Max 2: lead guitare
  • Matthieu de la Roche: Basse
  • Frank F: Batterie

Style:

Glam Rock

Date de sortie:

Mars 2016

Label:

UDR Music

Note de la soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 7.5/10

Au vu de la pauvreté de la scène metal française en matière glam metal, les bons groupes et les plus connus se comptent sur le bout des ongles (si vous ne les avez pas déjà cassés). J’espère que, pour votre culture, vous connaissez Blackrain, ça serait quand même honteux que le monde entier et même le Japon connaisse mais pas vous, compatriotes français (bon certes, je ne demande pas à un black metalleux de connaitre, ça serait une hérésie, malgré le fait qu’il y ait un « black » dans le nom). Pour les fans de Steel Panther, Mötley Crüe, W.A.S.P., Twisted Sister, ils ne risquent pas d’être déçus par Blackrain !

Ils sont jeunes, 10 ans – le  groupe, hein, pas les membres – avec des gueules à l’image du style qu’ils honorent, je ne vais pas vous faire un dessin (un maquillage, pardon, enfin c’est presque pareil) et ils viennent d’une ville très peu réputée en terme de Metal (ou rock) : Annecy. Inutile de jouer à la devinette puisque le titre de cette chronique vous spoile : il s’agit de Blackrain qui sort son cinquième et nouvel album qu’ils nomment Released (je vous l’accorde, c’est bizarre de l’intituler ainsi, surtout s’ils font une release de Released !).

Pour la petite histoire, et tout comme pour Rachel d’ETHS, Blackrain se présente en 2012 dans Incroyable Talents et a été bien accueilli à l’unanimité au point de finir 4ème dans l’émission, ce qui a certainement bien aidé à les faire connaitre. Comme quoi le glam rock est plus passe-partout que des growls au féminin.
Passons maintenant à cet album, entièrement financé par crowdfunding mais signé chez UDR music. Blackrain reste toujours fidèle à lui même et garde son timbre glam mais avec quelques nouveautés expérimentales, telles que des gospels dans « One Last Prayer » à la manière de Queen. Selon Swan, frontman du groupe, il était difficile de trouver un chœur gospel collaborant dans du rock, vu la réticence des religieux face à cette sphère metal encore (pourtant l’intitulé et le style du morceau n’est pas antireligieux). Mais ils ont réussi à en trouver un et le résultat est assez bon et original !

« Killing me » sonne très pop, je dirais un croisement entre « Bad romance » de Lady Gaga avec des samples élecro et un pont parsemé de Dubstep (en outro aussi), mais le plus décousu est cette double pédale lors des refrains, chose qui n’est pas de coutume chez Blackrain. En tout cas j’aime beaucoup !
« Home » me fait penser à du Guns n’ Roses (« Sweet Child o’ nine») et, dans le même délire, « Eat you alive » mais en plus original, mêlant riffs rock enragés et cris. Un titre plus gay – euh pardon : « gai » – parfait pour un générique de Gossip Girl, « Puppet on String » est le candidat idéal avec des jeux de piano boogie woogie et des chœurs ! Les couplets de « Fade to Black », même si le titre évoque davantage le célébrissime morceau de Metallica, rappellent fortement «Sing for the Moment», assez sympa d’ailleurs.

Sinon le gros point noir de l’album, je dirais qu’il s’agit du fait qu’il n’y ait pas vraiment de morceaux captivants ou accrocheurs qui vous tourneraient dans la tête mais j’ai quand même de quoi le faire mon top 3 : « Mind Control », « Eat you alive » avec ses mélodies d’intro connues (musique de cirque, l’ « Entrée des gladiateurs » jouée en mineur, terminée par un mode chinois)  et « Run Tiger Run », typiquement Blackrain.

Une fois de plus Blackrain nous offre un album joyeux, simple et efficace même s’il risque vite de tomber dans les oubliettes, pour la raison qu’on ressent beaucoup de similarités ou d’airs communs entre morceaux, il suffit d’une écoute pour le remarquer et ne nécessite même pas une bonne oreille musicale ! Cependant, c’est un album joyeux (ou gai), une sorte d’hymne à la joie – sans la bite au vent – avec un « Electric Bleu »  qui ne déplaira pas aux jeunes, fans de pop mais surtout aux glameux et spécialement aux fans de Blackrain. En tout cas, le sourire ne risque pas de quitter votre visage en écoutant cet album.

Blackrain vous donne Rdv au Download et peut être pour une tournée européenne à la rentrée !

 

Tracklist:

01. Back In Town
02. Mind Control
03. Killing Me
04. Run Tiger Run
05. Puppet On A String
06. Words Ain’t Enough
07. Eat You Alive
08. Home
09. For Your Love
10. Fade To Black
11. Electric Blue
12. Rock My Funeral
13. One Last Prayer

https://www.facebook.com/BlackRainRock

http://www.blackrain.fr/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green