Communication de nos partenaires

Barren Earth – On Lonely Towers

Le 8 avril 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Olli-Pekka Laine : Basse
  • Kasper Mårtenson : Claviers
  • Marko Tarvonen : Batterie
  • Sami Yli-Sirniö : Guitare lead
  • Janne Perttilä : Guitare rythmique
  • Jón Aldárá : Chant

Style:

Unique ! (death/progressif/black/gothique/doom...)

Date de sortie:

30/03/2015

Label:

Century Media Records

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 9.99/10


Barren Earth, ce nom ne dit peut-être rien aux gens. Mais si je vous parle de Olli-Pekka Laine (ex-chanteur et bassiste d’Amorphis), Marko Tarvonen (batteur de Moonsorrow), Sami Yli-Sirniö (guitariste de Kreator)…et les autres qui jouent dans d’autres groupes moins connus, vous pouvez d’ores et déjà deviner le cocktail explosif que ces grands musiciens sont capables de faire avec leur maîtrise instrumentale et leur maturité musicale.

Ce qui est magique avec Barren Earth, c’est que vous ne pouvez JAMAIS prédire comment le morceau va évoluer et vous serez toujours aussi surpris. C’est là que réside tout le génie de ce groupe !

Si j’ai toujours trouvé leurs albums magnifiquement sublimes, ce troisième opus fraîchement sorti chez Century Media Records n’en est pas moins un chef-d’œuvre !

Cependant, il y a eu un changement dans le groupe pour cet album, Mikko (chanteur et fondateur du groupe) a été remplacé par Jon, mais cela ne dégrade en rien la qualité des compositions, bien au contraire. Il apporte une nouvelle vague de fraicheur et plus de diversité.

Je me souviens de ma première écoute de ce nouvel album, intitulé On Lonely Towers, j’étais dans les transports en commun. Je peux vous jurer que j’ai eu une absence pendant une heure. Heureusement que l’automatisme est là pour gérer mes déplacements. Ce fut un sacré voyage dans le monde fabuleux des mélodies exquises… Je vous conseille tout de même d’éviter de l’écouter en conduisant, les automatismes peuvent être mortels !

C’est parti pour 8 longs morceaux, méticuleusement tissés jusqu’au bout des notes tel un tapis turc en soie, avec des fils de metal prog, doom, death, black ou même du néo-classique et du jazz, voire du blues en tendant bien l’oreille. Le tout dans un même chef-d’œuvre. Je ne citerais pas d’influences éventuelles, vous pouvez en trouver pas mal, mais le résultat final leur confère un style propre à eux.

Un beau voyage sur un tapis volant au pays des merveilleuses mélodies de Barren Earth vous attend ! Les premières notes pianotées de « From The Depths Of Spring » vous feront penser à du Mike Oldfield ou des intro à la Amorphis. S’y joignent ensuite de violents violons énervés. La transition se fait brutalement sur « Howl », plus sombre avec une intro aux riffs orientaux des guitares pendant 30 secondes et débouche sur un passage néo-classique. Vous reconnaîtrez un air bien connu, le tout en chant death qui alternera avec un autre, clair, plus progressif à la Leprous. Après deux minutes, on se retrouve sur un virage black/doom très sombre et lent avec un chant black metal qui s’accélère par des blasts effrénés pour aboutir sur un solo distordu de guitare. Voilà à quoi ressemble une structure typique des compositions de Barren Earth.

« Frozen Processions » me fait beaucoup penser à Poets Of The Fall, notamment à cause du chant clair qui ressemble énormément à celui de Markus Kaarlonen (POTF), alterné avec du chant death lors des passages growlés, mais aussi dans la structure rythmique (asymétrique) du morceau.

« Shapeless Derelict » dégage un air oriental dès l’intro ainsi que dans les refrains au chant death, alterné cette fois-ci avec un chant gothique. Les mélodies sont entretenues principalement par la basse qui domine la guitare pour une fois. Pour finir sur de l’atypique, une outro très jazz/metal progressive à la Shining (Norvège). Magique !

« Set Alight » œuvre dans le lent et fait ressortir ce côté pur progressif qui débute avec une intro pianotée, des passages narrés, un son et jeu de gratte façon sludge. On atterrit sur une partie expérimentale rapide avec des jeux de clavier déchainés variant les sonorités, et un chant death… De nouveau le morceau reprend sur les riffs initiaux.
Ce qui génial, c’est ce mariage entre divers types de chant clair et de chant death/black qui rend les morceaux encore plus agréables.

Coup de cœur sur le morceau éponyme de 12 minutes qui vous étourdit d’avance avec ses longues notes. Il fait durer le suspense à cause de sa lenteur à entrer dans le vif du sujet (seulement au bout de trois minutes, ça fait trop long), pour dévoiler un merveilleux morceau pur doom/death avec un pont au violon très oriental qui débouche sur une outro un peu rock avec un très long solo.

«  Chaos Of The Songs »  (ah ! c’est le moins qu’on puisse dire) est un sublime morceau qui ne se décrit pas, il s’écoute ! Avec un beau solo au milieu, un pont black métal avec des orchestrations et un duo de chant death/gothique… On se demande ce qu’ils ont fumé pour composer un truc pareil. Je suis épatée !

L’intro de « The Vault » me fait beaucoup penser à Orphaned Land par ses jeux de guitares, jouées en lento avec ces notes de piano et ce chant clair et doux qui débouche sur un refrain au chant death. Là où l’histoire prend une autre ampleur, c’est au passage joué à la basse après 3 minutes avec un clavier psychédéliques et ce, durant deux bonnes minutes. La guitare essaie de s’y mêler mais elle ne survit pas longtemps. Le piano réussit à prendre le dessus et transforme le passage en du jazz pendant trois bonnes minutes… Puis vient le tour de la guitare qui fait enfin son show. Fin de la partie, le morceau reprend ses riffs de départ.

On Lonely Tower’s est globalement moins agressif et moins sombre que The Devil’s Resolve (2012) , et contient moins d’éléments folk que les deux précédents albums. Cela dit, il se rapproche plus de l’esprit de Curse Of The Red River (2010), qui était plutôt orienté black/death mélo avec du chant clair et occasionnellement des passages progressifs. Ce nouvel album se concentre sur une richesse mélodique remarquable, variant les effets et les sons des guitares et des claviers, les types de chants balayant une large palette de styles au sein d’un même morceau ! Si une seule chose pourrait être reprochable à l’album, c’est d’être très hétérogène ou de vous rappeler divers autres groupes/mélodies par moment sans que vous puissiez mettre un nom, mais personnellement c’est ce qui m’a le plus plu.

Il est difficile de le comparer ou de le préférer à ses prédécesseurs, ils sont tous d’un aussi haut niveau les uns que les autres! Ce qui est sûr, c’est que chacun de leurs albums a une personnalité et vous fera un effet différent.

On ne peut pas dire que c’est un groupe qui se répète ni qu’il change complètement de style d’un opus à un autre, tout est si bien réfléchi et modéré. Il détient la formule magique pour atteindre les âmes des mélomanes et on ne peut rien leur reprocher !
Ah si ! Pour ma part, je leur reprocherais juste d’être toujours aussi (presque) PARFAIT ! A écouter et réécouter sans modération. On ne s’en lasse jamais et chacun y trouvera son attache à ce groupe, puisque musicalement et émotionnellement, il rassemble tout ce qu’il y a de plus beau dans le métal.

En tout cas, je range vite cet album en pole position de ma liste de top albums 2015.

Tracklist:

1. From The Depths Of Spring (1:25)
2. Howl (5:39)
3. Frozen Processions (4:51)
4. A Shapeless Derelict (7:32)
5. Set Alight (7:26)
6. On Lonely Towers (11:51)
7. Chaos The Songs Within (7:43)
8. The Vault (11:07)

Facebookhttps://www.facebook.com/BarrenEarth

Site internethttp://www.barrenearth.com/

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Barren Earth – On Lonely Towers”

  1. pingback pingback:
    Posté: 27th Avr 2015 vers 13 h 07 min
    1
    Barren Earth | Soil Chronicles

    […] « parfait » des finlandais de Barren Earth (pour plus d’information, voir la chronique : http://www.soilchronicles.fr/chroniques/barren-earth-on-lonely-towers), j’ai eu l’honneur d’interviewer Janne Perttilä, le guitariste du groupe, pour en savoir […]

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green