Communication de nos partenaires

Amethys – Gallery Of Lives

Le 1 septembre 2011 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Florian Larrue : Guitare
  • Jean Philippe Demarcq : Chant
  • Lucile : Choeurs, Claviers
  • Sebastien : Basse
  • Laurent : Batterie
 

Style:

Heavy Metal

Date de sortie:

Mars 2011

Label:

Brennus Music

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar):8/10

Quand l’inconnu vous submerge…

L’améthyste est une pierre précieuse de couleur violette très connue. La première des raisons de sa valeur est sa beauté cachée, en effet il faut briser le caillou, et c’est à l’intérieur de la coquille que l’on peut apercevoir les merveilleux cristaux d’un pourpre éclatant. Le deuxième motif provient de sa vertu, le nom de la pierre provient du grec « amethustos » qui signifie préserve de l’ivresse, donc permet de garder sa clairvoyance…

Pourquoi cette introduction énigmatique, tout simplement pour vous parler d’une formation française peu connue Amethys. Groupe de heavy progressif bordelais ayant dix années d’expérience et plusieurs opus à son actif. Le premier, « Les Ombres de Metal », avec sa superbe pochette, est sorti en 2003 , et mélangeait titres anglais et français. Trois années plus tard sort « Asmethee » annonçant deux changements : tout d’abord le groupe choisit définitivement la langue de Shakespeare et ensuite il est publié avec l’aide du label Brennus Music bien connu pour ses bonnes découvertes. Amethys revient en 2010 sur le devant de la scène avec son troisième opus « Gallery Of Lives ».

Musicalement le groupe officie dans un Heavy Metal Progressif, cela s’entends dès les premiers riffs incisifs de guitare de « Serching For Rest », soutenus par des claviers puissants et rapides, pour ces derniers on pense un peu à Holy Force ou Toxxic Toyz. Le chant lui est assez agressif, la voix de Jean Philippe change souvent de registre, passant des doux passages mélodiques aux ordres brutaux d’un général. Histoire de rajouter un peu de douceur, sont parsemés dans l’album de nombreux changements de tempos avec des parties plus aérées sur lesquelles viennent s’ajouter les voix féminines de Lucile et Camille. Le titre « Parasites’ World » et son refrain entraînant sera le temps fort de l’album. Les autres ne sont bien sur pas en reste, le plus lent « Lady Mother » ou « The Box » vous transporteront vers d’autres univers. L’introduction de « GrandMa’s Key » vous fera tende l’oreille avant d’arriver au chant tranchant comme une lame de rasoir.

Le rapport avec la pierre précieuse n’est pas encore apparu, alors le voici. La magnificence de la pierre est cachée, tout comme la beauté de la musique d’Amethys. Premièrement par sa pochette de couleur sobre qui n’éclate pas aux yeux et deuxièmement par l’anonymat qui ne permet pas au groupe de briller au grand jour. Les cristaux protègent aussi de l’ivresse, enfin empêchent surtout que l’ivresse arrive. Pourquoi ? Car les pierres servent aussi de récipient et la couleur mauve donne à l’eau une couleur vin, si on en boit on risque moins d’être saoul. Et comment cela se passe avec la musique ? c’est bien simple, imaginez-vous en concert devant le groupe et bien à force d’applaudir, de lever les bras et d’headbanguer votre mousse va se renverser…

Conserver bien avec vous vos albums d‘Amethys car la splendeur qu’ils répandent sera bientôt des plus convoitées…

 

 

Site:http://amethysweb.fr/

Myspace:http://www.myspace.com/amethysweb

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green