Communication de nos partenaires

TAF

Le 9 novembre 2009 posté par LittleGirlWithAGun

Interview de TAF, premier groupe de hardcore ecologique !

En ces temps où les mots nature et écologie ressortent à tous les coins de rue, difficile de faire l’impasse pour le milieu artistique, si connu pour ses engagements pour la bonne cause (en général !). TAF, groupe de trash/hardcore venu tout droit de la Franche Comté, respecte la regle et s’engage même plus loin avec son premier album intitulé « Polluted ». Rencontre avec ce groupe aux idées bien tranchées.

Part 1: questions classiques et très sérieuses


M’enfin, ça veut dire quoi TAF ?

Au début, TAF signifiait “trash and fusion”, car ça sonnait à la Downset, Lofo etc… Après ça a perdu de son sens, mais comme on avait un ptit nom dans le coin, on s’est dit qu’on pouvait le garder. C’est vrai que c’est chelou comme nom de groupe, mais bon…. Quand j’avais 15 ans, j’ai vu J. Davis dire que l’important n’est pas le nom mais la zik…. finalement on pensait deja peut-être un peu pareil….

Cela fait un peu plus de 10 ans que vous existez, quels sont les moments les plus marquants de cette décennie pour le groupe ?

Les faits les + marquants :

– 180 dates : 3 tournées (avec Force-Fed, K-again, Klone), les Eurocks 2005, les dates avec Gojira, ETHS, BBA, Dagoba, No one is Innocent, ….

– Les rencontres avec les groupes avec qui on a partagé l’affiche (F-Fed, Klone, S-core, Zan’ji, X-vision.. etc…)

– La rencontre, le travail, puis la “rupture” d’avec la Fibre Unitive – Underscore

– Les gens qui nous ont soutenu depuis : les ami(e)s, les officiels (Cab, Damien, David, Kem), nos techniciens son et lights (Sylvain, Mat’), Renaud HEBINGER

– Les line-up qui ont changé : l’arrivée de Vince dernièrement

Comment bossez-vous ensemble, qui compose, qui glandouille, qui bidouille,… ?

Pour la composition, on part sur un truc que qqun ramène (riff, rythmique, thème), donc y’a pas de “compositeur attitré…, on choisit une “influence” dominante de la chanson (en terme de style). On y rajoute un travail d’improvisation, de foisonnement d’idées, sur une ou plusieurs répets…. La composition est souvent dépendante de l’humeur-motivation-synergie du moment, qui fait que certaines compos se fabriquent naturellement en qq heures ou l’inverse. On a choisit pour les prochaines de changer la façon de composer en partie, suite au passage en studio, tu as un “feed-back” de ce que tu dégage, tu vois les bons feelings, les ecueils, les choses corrigeables…… Puis c’est un éternelle évolution, donc il faut être ouvert à toute nouvelle méthode….

Part 2 : Les questions sur THE album



Déjà trois ans depuis la réédition de Give and Take, skeud qui vous a permis de conquérir de nouveaux fans. Qu’est ce qui justifie que lui porte le titre de maxi et Polluted le titre suprême d’album ?

– Erreur de frappe dans la question ?

– Je pense que tu devais parler du lien entre les 2 CDS ??

– On peut y voir un lien entre le “donner et prendre” du maxi, et “polluted” le nom de l’album. Car bien entendu on ne parle pas que de la facette écologique de ce titre dans nos paroles. On est aussi, et je ne te l’apprendrai pas, assez “arrosé” d’autres formes multiples de pollutions : visuelle, (des)informatielle, politique, auditive etc….

Une chanson en italien, une chanson en espagnole, une chanson en français, et le reste en anglais. Mais pourquoi ?
Mais pourquoi ? TAF se veut être un groupe européen. Depuis le début, les musiciens composant le line-up sont tous de diverses origines. C’est ce qu’on a trouvé d’enrichissant dans cette rencontre autour de notre projet, au delà de nos affinités avec certains de nos pays “voisins” et autres (outre voyages et vacances persos). Pour te faire un liste, sont (ou sont passés) dans TAF, des gens d’origine : belge, espagnole, algérienne, italienne, yougoslave etc… L’écriture des textes se fait donc souvent à plusieurs….. On a voulu souligner ce joyeux “melting-pot”….

Comment vous est venue l’idée de la pochette (pour les lecteurs : imaginez une jolie fille, quelqu’un lui tire les cheveux et y’a un truc noir et gluant qui sort des zoreilles) ?

Je te répondrai en disant que notre démarche est un mélange d’auto-flagellation et de cynisme au niveau de la pochette. On a cherché à mettre en avant une certaine pureté souillée, d’où le choix de la jeune fille….Le cadre de la pochette illustre une certaine critique acerbe et exacerbé, même volontairement candide, du système actuel.. au delà des clichés liés au titre de l’album (Greenpeace ne vient pas encore à nos concerts), je reprendrais la conclusion du livre « les nouveaux chiens de garde » de S. Halimi : « …face à toute cette désinformation, la lucidité est notre seule arme »… notre musique éphémère est une information de plus dans la surabondance qui nous entoure, où la forme prévaut au fond, l’image au concret, où on éteint un incendie en en allumant un autre. Une période dans laquelle on se complait, qu’on entretient nous-même de gré ou de force et où on entraîne les autres de la même manière. Au point où ça suinte de tous nos pores, théorie du meilleur ennemi de l’homme c’est lui même. Donc on s’est dit, faire une pochette qui interpelle, avec une musique franche, jouer sur le contraste : s’opposer à ce consumérisme exagéré en mettant les mains dedans et en apportant sciemment notre pierre à cet « édifice », et puisque tout le monde le fait, même au plus haut niveau, on s’en ait donné le droit…

Ca vous fait quoi d’être chroniqué dans un magazine comme Rock One ?

Bah ecoute, ça fait plaisir bien sûr… difficile de créer un buzz autour d’un groupe quasi-inconnu… donc ce genre de promotion, c’est un peu un cheval de bataille, surtout quand tu es une petite structure. J’ suis un peu le “chargé” de com en partenariat avec Templar Productions : donc on monte ensemble des chroniques, envois médias, webzines, on sollicite des radios (gerb, ferarock), on monte des OP, des concours, on “essaie” de travailler avec les disquaires, on participe aux web-compilations….etc….et puis sur le net bien sûr… Parmi le foisonnement de groupes français, il faut faire sa place, même avec les moyens du bord, donc on se bat sur notre projet : actuellement on travaille sur la tournée d’automne (si tu as des enfils ;-)), donc ça va reprendre, et on va essayer d’élargir et/ou d’intensifier la promotion après les vacances…

Part III: Les questions Live

Pouvez vous nous en dire un peu plus sur la tournée prévue de Polluted ?

Bah la tournée 1 nous a fait faire 15 dates d’avril à juin. Pour la suite, je peux t’annoncer que TAF, passera par Belfort, Troyes, Reims, Montpellier, Sion (ch)…. Le booking n’est pas fini, les salles programment actuellement l’automne, on se bat pour s’y faire une place… difficile… groupe “decouverte” sur un plateau (place pas systématique), premières parties de gros groupes métal pas faciles à choper (priorité logique aux locaux, plateaux deja vendus avec la 1ere partie), pas assez gros pour être dans un catalogue de structure comme Coriace ou Enragés, ……donc c’est système D : échanges de groupes, produire ses dates, etc….

Vous allez jouer avec des groupes complètement barrés comme Psykup et Klone, avez vous déjà partagé l’affiche ? Ca vous fait quoi de faire une scène avec eux ?

C’est d’abord un privilège quand tu rencontre un “gros” groupe, et que tu partage la soirée avec eux surtout si ça se passe de manière chaleureuse et amicale. Pour le cas de Klone, ça va au delà de tes espérances, quand en plus tu t’entends bien, tu passe une bonne soirée, tu tape des délires, tu te stresse pas la vie !!!, pis tu vis des trucs dont tu te rappelle pendant des années (dédicace à eux sur notre date du Magasin4 à Bruxelles)…Ces mecs sont des crèmes, on a le plaisir de les faire venir par chez nous cet automne !!!

10/ Un passage dans notre belle capitale est il prévu ou c’est vraiment trop pollué ?

Alors Paris ! La grande problématique pour des groupes comme nous. Je ne peux rien t’annoncer pour le moment, tout est encore en discussion avec 3 endroits. On a des contacts (pas assez), de grosses salles mais pour le reste, le verdict est un peu le même en terme de place pour un groupe comme TAF (cf 2 questions avant)… Jouer à Paris est une chance, il FAUT y passer, je m’y attèle en ce moment, je prospecte. TAF reste un coup de coeur pour des progs officielles, il faut que ça te sourit un peu….

11/ C’est la scène qui vous a surtout permis de vous faire connaître, vous êtes des habitués du live, alors qu’avez vous à dire à ceux qui estiment que le métal, ça s’écoute surtout à 120 dB dans son wakos en mangeant son sandwich ?

Je te dirais que y’a rien de mieux que le live… sur scène, il est difficile de “tricher”.. Puis c’est de l’émotion pure, avec une foule en délire, des frissons qui te parcourent les bras et la nuque, tu hurles les paroles par coeur….Bref, des moments énormes. Pour ma part, mon plus beau concert de métal c’est Sepultura aux Eurocks 96…. de la folie furieuse…je vois encore Igor frapper ses octobans sur Straight Hate, qqmois après j’achetais ma première double pédale…Après le métal ça s’ecoute partout, et même de manière perso. C’est la musique de la vie, des positiv vibrations, de la puissance rageuse qui te donne envie d’avancer. C’est un exutoire, un moyen de se canaliser, de se détacher un peu, de relativiser, pour ensuite aller de l’avant. Pour ce qui est de la “manière” de l’écouter : attention aux oreilles, faut se projeter dans 20 ans, si t’es deja dur de la feuille à 18 piges!!!!

Part IV: Les questions qui n’ont rien à voir mais un peu quand même

Question à deux francs : On est de plus en plus confrontés à ce sujet, alors pour vous, l’écologie, effet de mode ou réel intérêt ?

Réel intérêt !!! Il devrait être d’utilité publique de projeter à tout le monde la 11ème Heure, le film de Di Caprio.. ça fait froid dans le dos… Effet de mode ou pas, la future impasse écologique vers laquelle on se dirige est en tout cas une réalité. T’as le choix : “see no evil, speak no evil, ear no evil”, ou alors t’es blazé (tous des salauds!), et tu fais selon tes moyens, le p’tit geste citoyen du tri des déchets, des composts, de la réutilisation des anciens (vive les vide greniers), à la recherche d’économie d’énergie (fuck les clim’) c’est deja énorme si tout le monde s’y mettait VRAIMENT. Après, le fatalisme vient du fait que le monde actuel est basé sur le modèle néo-libéral du consumérisme au service de l’actionnariat et des intérêts des puissants, on y a mis le doigt et aujourd’hui il est difficile d’en sortir complètement.. en tout cas ça risque de prendre du temps.. à moins que d’autre lobbies plus puissant de réveillent un jour, les consciences ou autres… il faudra peut-être un 2ème Tchernobyl ou Katrina….

Pour quelles raisons le hardcore peut il sauver la planète ?

Sauver la planète est un bien grand mot, réveiller les consciences, relativiser les modes de vie, interpeller, liguer, stigmatiser…. En tout cas il doit faire ce qu’il peut, mais ça finira par rentrer… Les choses changent, des gens bougent, évoluent… Il faut que ça continue

Après avoir écouté votre album, Winnie l’ourson a décidé d’arrêter de manger du miel pour aider les abeilles, mais depuis, il déprime. Qu’est ce que vous lui conseillez ?

Contre la déprime ? Une soirée métal à Paris avec TAF en Automne…. Je lui paierai une FARO (bière au miel) si ça peut le consoler, pis on parlera autour de cette mousse après le concert, on refera le monde (des bisounours), et on rêvera de botter le cul à Dark Vador… Puis quand il sera un peu raide, avant de partir, je lui dirai que j’suis heureux de l’avoir rencontré, que je fais du métal pour ça, voir du pays et parler à des inconnus… j’lui dirai sutout que c’est un ours bien, que les abeilles et les papillons se font rares, comme les dauphins d’eau douce chinois (rip), ou le thon rouge, et que dans son geste, il montre qu’il est un vrai citoyen de la planète, respectueux et respectable….

Merci beaucoup à TAF pour cet interview et cet album vraiment chouette !

Merci à toi pour cet interview, et pour ton (votre) soutien…

Longue vie à vous et à TAF

Bon w-e et bonne fête de la zik….

La bise de tous !!!!

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green