Communication de nos partenaires

The CNK – Ultraviolence uber alles – Ubercharged edition ...

Le 23 février 2010 posté par LittleGirlWithAGun

Line-up sur cet Album


Mr Heinrich Von B (Jean-Sébastien Ogilvy) : guitare/programmation/chant Mr Hreidmarr (Nicolas St Moran) : chant Mr Valnoir (Jean-Emmanuel Artfield-Lautrec) : basse/chant HDK (Fabrizzio Volponi): batterie/percussions

Style:

Metal Indus/ Electro Indus

Date de sortie:

16 novembre 2009

Label:

Season of Mist

Signé chez Season of Mist, le groupe CNK, autrement dit The Cosa Nostra Klub, nous propose la réédition de « Ultraviolence Uber Alles », datant de 2002, baptisée pour l’occasion « Übercharged Edition« . Le groupe, classifié dans le métal industriel ou « Electro War Metal » selon leur ex-maison de disque, Kodiak Records, totalise plus de 200.000 visites et est programmé en France pour un « THE CNK, live meeting over Europa », avec des dates à Nantes, Rennes et Les Ménuires (Rhône-Alpes).

Intéressons nous donc à cette réédition qui nous propose 16 titres, dont des remix de Herrschaft ou encore Tamtrum. Notons que Sylvicious, membre fondateur de Tamtrum a intégré le groupe en 2005 mais le quittait ensuite. Le groupe actuel est formé de quatres membres de diverses horizons. Heinrich, Hreidmarr (ex. Anorexia Nervosa), Mr Valnoir, et HDK (ex. Horrid Flesh).

La pochette de l’album est très controversée. La photo montre un baiser entre Hreidmarr et Heinrich qui représente en fait le baiser entre le leader soviétique Leonid Brezhnev et le président de l’Allemagne de l’Est Erich Honecker. Une controverse politique qui a permis au groupe de se faire reconnaître avec cette photo choc qui illustre également l’ambiance provocatrice du groupe.

On reconnaît directement la marque CNK, avec des riffs de l’Hymne à la joie, album datant de 2007, avec une violence qui se ressent autant dans la voix que dans les instruments, dont une batterie toujours autant imposante. L’introduction de l’album nous met directement dans l’ambiance, on a l’impression d’avoir affaire à un live, avec le débarquement du groupe sur scène. La batterie s’enchaine rapidement, la guitare, le chant bien inclus dans le rythme, une voie forte, voir hurlante par moment. Les titres se suivent, puis, on a l’impression que l’album se divise en deux : les huit premiers titres rassemblent donc une version améliorée de CNK, attractive pour les gens voulant redécouvrir le groupe, mais les autres titres s’adressent plus facilement aux fans de rock et d’électro goth. On remarque ça directement avec la reprise faite par Lower 48 (groupe américain), qui donne un ton folk à l’album, puis des titres plus éléctro goth, avec la marque de fabrique de Tamtrum, notamment. Les huit derniers titres apparaissent donc comme des « bonus track » mais très appréciables en fin d’écoute. Le dernier titre « Apology » d’Helel (groupe d’Ile de France), bien rythmé nous laisse avec une bonne humeur digne d’un réveil des morts.

Au total, un album qui en vaut facilement deux, redécouvrir CNK fait du bien au moral, pour les adeptes de « L’hymne à la joie », ca sera sans regret, mais aussi une ouverture vers le milieu Black Metal / Expérimental, le milieu rock ou encore electro-goth. Pour les curieux, n’hésitez pas une seconde!

Site Web: http://www.thecnk.org/
Myspace : http://www.myspace.com/thecnk

Littlegirl

8/10

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green