Communication de nos partenaires

Line-up sur cet Album


  • The Walkind Dead Orchestra
  • Eduardo Meneses : Basse
  • Cédric Ciulli : Batterie
  • Kévin Reymond : Guitare
  • Jean-Baptiste MacHon : Guitare
  • Florian Gabriele : Chant
  • Descomunal:
  • Carlos Rodriguez : Guitare, Batterie
  • Gustavo Dueñas : Chant
  • David Tomaselli : Batterie
  • Miguel Vinueza : Bass

Style:

Metal Core

Date de sortie:

2013

Label:

Autoproduction

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar): 6,5/10

 

Décidément les trucs en core sont en prolifération… On en a de plus en plus, et bien plus en core…

The Walking Dead Orchestra est un groupe de Deathcore originaire de Grenoble. Cette formation est en exercice depuis 2011, et donne le jour à un premier EP, ‘Opressive Procession’, l’année suivante. Afin de faire la promotion de son nouvel album « Architects of Destruction », The Walking Dead Orchestra décide de ressortir son premier EP sous forme de Split album en compagnie de Descomunal un groupe de Core équatorien qui existe depuis 2002 et qui en profite pour glisser cinq titres de son cru.

Les deux formations jouent dans un style très semblable mais avec quelques différences quand même, tout le « core » n’est pas identique comme on pourrait le croire. Descomunal joue une musique moins agressive, avec un côté plus Heavy dans les passages instrumentaux et des refrains plus clairs et compréhensibles, ces divers changement de tempo font de Descomunal un groupe schizophrène avec un dédoublement de personnalité et de nombreuses facettes. (On ne peut être tranquille, on ne sait jamais ce qu’il va arriver.)
Avec The Walking Dead Orchestra c‘est autre chose. Là on est dans le bourrin pur et dur, du lourd et du gras en veux tu en voilà. Un rythme très rapide qui permet de garder une accroche avec une basse très appuyées, pour tout le reste c’est violence et noirceur, un chant rugueux qui lance des sons comme du vomi , des guitares qui doivent avoir les cordes nouées pour faire des bruits si étranges, on est dans un autre monde, un monde irréel , un cauchemar.

Les amateurs de Core devraient trouver avec cet opus leur bonheur, deux styles différents et un total de neuf « chansons » (si on peut encore les appeler ainsi vu les voix…) permettant de découvrir deux formations et pourquoi pas aller un peu plus loin.

Si vous avez aimé, c’est sur l’album que vous devez vous renseigner.

 

1. A Way to Survive
2. Swamp Fever
3. Opressive Procession
4. Catharsis for the Fallen

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green