Corpus Diavolis – Apocatastase

Le 22 novembre 2021 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

Encore une nouvelle signature des incontournables Acteurs de l’Ombre avec les Français de Corpus Diavolis qui sortent donc leur quatrième album (et dire que j’en entends causer que maintenant) : « Apocatastase« . Et bordel, il n’y a pas que la pochette, magnifique, qui vaille le détour ! Six titres et près de quarante-cinq minutes de black metal, ce n’est pas mal, mais on a carrément envie de plus !

Retour en début de page

Farbauti – Hulderdans

Le 1 novembre 2021 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10

Oui, encore un one man band de black metal né pendant la pandémie. Finalement, il a eu du bon cet isolement, il a fait émerger plein de trucs bien obscurs, de qualité certes inégale mais la période est à la création individualiste.






Retour en début de page

Sordide – Les idées blanches

Le 1 juillet 2021 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

Depuis 2014 et la sortie de son premier album « La France a peur » Sordide a su garder une bonne cadence de production, si bien que « Les idées blanches » est déjà le quatrième LP d’un groupe dont la réputation, tout du moins hexagonale, n’est plus à faire.






Retour en début de page

Hyrgal – Fin de Règne

Le 10 janvier 2021 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8,5/10

Pour ceux qui suivent un peu l’actualité black metal et notamment les sorties de Les Acteurs de l’OmbreHyrgal n’est sans doute pas un nom inconnu. D’une, le groupe français m’avait bien calmé en 2018 avec son premier album Serpentine, de deux, récidivant la même année avec un split noir d’excellente tenue aux côtés de Ba’a et Verfallen. C’est donc empli de joie et d’entrain que j’ai dévoré Fin de règne , le deuxième LP en date.






Retour en début de page

Sanctuary – Resilience

Le 28 novembre 2020 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

La resilience !
Vaste sujet…
En psychologie, c’est le phénomène par lequel un individu va réussir à surmonter psychiquement un trauma et se reconstruire.
Le psychanalyste / psychiatre Boris Cyrulnik l’affirme : “Le malheur n’est jamais pur, pas plus que le bonheur. Un mot permet d’organiser une autre manière de comprendre le mystère de ceux qui s’en sont sortis : la résilience, qui désigne la capacité à réussir, à vivre, à se développer en dépit d’adversité”.






Retour en début de page

Bloodhunter – Bloodhunter (reissue)/Live in Madrid ...

Le 9 août 2020 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 9/10

Bloodhunter est actif sur la scène metal espagnole depuis 2008. Leur première démo sortira cinq ans plus tard après de multiples changements de lineup. Deux albums suivront, Bloodhunter en 2014 et The End of Faith en 2017. Ils seraient sur l’écriture du troisième ; aussi, pour nous faire patienter, ils rééditent Bloodhunter et pour cette occasion y joignent un Live enregistré à Madrid et comportant six titres. La version digitale est disponible depuis le 3 juillet et les versions physiques sortent ce 4 septembre.






Retour en début de page

Kesys – Ascent-Fall

Le 14 juillet 2020 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

Pour ceux qui suivent et connaissent la scène française, le nom de Jeff Grimal ne vous est pas inconnu. En effet, nous l’avons déjà retrouvé à la guitare dans des formations telles que Demande à la poussièreThe Great Old Ones et plus récemment à la tête de Spectrale, dont le premier album est paru chez Les Acteurs de l’Ombre en 2017 il me semble.






Retour en début de page

Obtenebris – Dust of Time

Le 30 juin 2020 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (M.L.A.M.) : 8/10

Voici donc la réédition du premier album des Québécois d’Obtenebris qui avait donc splitté en 2010 et s’est reformé en 2016 – d’ailleurs ça serait bien que le groupe se mette à bosser sur un véritable nouvel album, histoire de voir si la créativité actuelle est toujours aussi bonne.






Retour en début de page

Akiavel – V

Le 2 avril 2020 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 10/10

« Veni, Vidi, Vici » (Jules Cesar, 47 AD et Akiavel, 2020)

Ils ont tué le jeu en une partie.

Sortir un premier album d’une telle qualité, d’une telle maturité, peut en dérouter plus d’un. Bon, il faut dire que les zicos ne sont pas des bleus et ont fait leurs armes dans d’autres groupes avant. Jay vient de Positive AgressionScornless et surtout Scarlean, groupe pour lequel je voue une affection particulière. 






Retour en début de page

Ulvånd – The Origins

Le 29 mars 2020 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 8.5/10

« Le loup mange de toute chair, excepté de la sienne. » (Proverbe basque)

J’aime la symbolique du loup, tout comme beaucoup d’autres symboliques animalistes dans les cultes païens, ou modernes (encore que les deux peuvent être de concert). Ayant fait la chronique, il y a peu, d’un groupe au nom évocateur (Sainte-Marie des Loups), je m’étais mis à refaire des recherches sur cet animal que j’admire, et qui est trop souvent détrôné par certains lobbyistes. Vous avez deviné de quoi je cause évidemment. Vous connaissez probablement depuis le temps mon lien spirituel avec les cultes nordiques, mais étrangement, le sens philosophique du loup que je préfère a toujours été grec. Les Grecs faisaient un lien sincère entre le dieu Apollon, symbolique de la Lumière dans toutes ces définitions, et le loup car ce dernier était fils de Leto, transformée en louve par Zeus. D’où le surnom de « Apollon lycien » que donnaient les Grecs.






Retour en début de page