Communication de nos partenaires
10 mars 2016

The Maledict – Dread

par Bloodybarbie
the maledict

Note du SoilChroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 7.5/10

Vous vous souvenez peut-être de ce bac étiqueté « Doom/Dark/Death/Ambient » dans le rayon Metal à la FNAC dans les 90’s ? Si non, rappelez-vous, et si vous n’étiez pas encore né, imaginez. A l’époque déjà, les « experts-vendeurs » commençaient déjà à s’en battre les steaks de ranger bien des albums qu’ils n’avaient même pas écouté, quand on leur demandait de vendre du boysband à gogo qui caracolait – et surtout vendait/rapportait, hein, c’est toujours plus intéressant pour une échoppe qui vante la « culture » – à base de sourire Email-Diamant et de pose BG en tête de gondole des magasins.

Lire l'article
0 Commentaires
8 février 2016

Ketzer – Starless

par Bloodybarbie
ketzer

Note du SoilChroniqueur (Wilhelm von Graffenberg) : 6.67/10

S’il n’est pas forcément fondamentalement inintéressant de sortir parfois ses sentiers déjà battus en musique, il en va de même pour la découverte. Autant le dire, je ne suis pas un aficionado du BM. Musicalement, au sens initial du terme, et surtout de ce qu’on connait du BM depuis ses origines – un son strident et dégueulasse… noisy, pardon, qui griffe les tympans avec ses aigus saturés – sorti de quelques grands classiques (Immortal, Venom, Behemoth), je tiens difficilement plus d’un morceau, sauf si recherche sonore il y a – raison pour laquelle je cite ces groupes de (mes) références, liste non exhaustive bien sur…

Lire l'article
0 Commentaires
27 octobre 2015

Children Of Bodom – I Worship Chaos

par Bloodybarbie
I Worship chaos

Note de la SoilChroniqueuse (Bloodybarbie) : 6.5/10

“Si tu ne fais pas mieux ou aussi bien que ce que t’as fait, s’il te plait ne fais rien et arrête de nous souler”  Moi-même.

Ouf, je me suis enfin décidée à faire cette chronique de mon groupe de death préféré: Children Of Bodom, pour ne pas dire ex-préféré, car c’était le cas avant… avant cette grosse déception.

Lire l'article
0 Commentaires
3 juin 2015

Paradise Lost -The Plague Within

par Bloodybarbie
Paradise-Lost-The-Plague-Within

Note de la SoilChroniqueuse (Bloodybarbie) : 8.5/10

Parmi les groupes hyperactifs, Paradise Lost est en pole position avec ses 25 ans de carrière et sa volonté de ne jamais faire patienter ses fans (pas comme les salauds deWintersun…). De plus, comme ils produisent des albums allant du bon à l’excellent, autant dire que ces Anglais-là n’ont jamais connu l’échec.

Ils ont commencé par faire un album par an puis, plus ils vieillissaient, plus l’écart entre deux albums augmentait, jusqu’à atteindre trois ans (les trois derniers albums). Mais notre patience a toujours fini par payer, et « déception », tout comme pour Katatonia, est un mot qu’on ne prononce jamais quand il s’agit de Paradise Lost. Certes, vous me direz que ce n’est pas vraiment le même style, même si tous les deux partagent l’univers du Doom, mais l’effet que produit leur musique est selon moi identique.

 

Lire l'article
0 Commentaires
10 janvier 2015

Canker – Physical

par SoilAdmin
Canker

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 5/10

 

Entre l’actuel revival du Death Métal Old School et les labels qui jouent les archéologues pour dénicher le groupe obscur que trois pelés et un tondu connaissent, on ne s’en sort plus. Certes, extraire une formation de l’ombre où elle croupit pour l’éclairer d’une réédition est parfois une action bienvenue mais ce ne n’est pas parce qu’un groupe a édité des disques dans les années 80 – 90 qu’il mérite forcément que l’on s’y attarde…

Lire l'article
0 Commentaires
1 janvier 2015

Catacombs – In The Depths Of R’lyeh

par SoilAdmin
Catacombs

Note du Soilchroniqueur (Arno) : 9/10


Lorsque l’on grimpe à de tels sommets de noirceur, je ne connais aucun style qui puisse rivaliser avec le Funeral Doom. Bâti sur les cendres de Hierophant, le One Man Band Catacombs nous propose avec In The Depths Of R’lyeh une immersion dans l’univers cauchemardesque de H.P. Lovecraft et le résultat est tout bonnement terrifiant…

Lire l'article
0 Commentaires
21 mai 2013

Death Dealer – War Master

par celtikwar
DeathDealer_cover

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar): 9,5/10

 

Vous prendrez bien une bonne baffe?

L’album démarre en trombe avec la présentation de « Death Dealer « , un chant poussif et extrêmement puissant, Sean Peck est au meilleur de sa forme, la batterie est lourde et puissante, les fûts sont martelés dans tout les sens, Rhino n’hésite pas à nous balancer quelques plans dont lui seul à le secret. Au niveau des guitares, on a droit à une réponse à la hauteur de nos attentes, les riffs sont peut être simples et légèrement en retrait lors des couplets et refrains, lors des breaks ce sont bien évidement elles qui possèdent la belle place, on a alors le droit à un gratouillage de manche toujours aussi efficace et tranchant.

Lire l'article
2 Commentaires
16 octobre 2012

Sybreed – God is an automaton

par Metalfreak
Sybreed

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 9/10


Le mois dernier, j’enchainais les chroniques de groupes espagnols : ce mois-ci, ça semble être au tour de la scène suisse de passer au crible. Après les torturés Zatokrev, c’est Sybreed et son hybride metallo-industrialo-new-wave aussi cybernétique qu’inclassable de passer dans ma platine. Alors je ne sais pas ce qu’ils mettent dans les roestis mais une chose est sûre, c’est que la scène helvétique a la recette pour nous accoucher d’excellents groupes nous pondant des albums du même tonneau.

Lire l'article
0 Commentaires
16 octobre 2012

Lock Vostock – Dystopium

par Nickox
loch_vostok-dystopium

Note du Soilchroniqueur (Nickox) : 7/10


Lock Vostock est une formation suédoise dont le nom est tiré de celui du plus grand des 140 lacs subglaciaires de l’Antarctique. Pour information la surface de ce lac d’eau douce est à approximativement à 4 000 m en dessous de la surface de la glace. Ce qui place la surface de ce Loch à approximativement 500 m en dessous du niveau de la mer. Bref autant dire que le groupe a déjà bien cherché un sacré concept avant même de sortir des albums : plus glacial, obscur et profond, y’a pas !

Lire l'article
0 Commentaires
7 août 2012

Withdrawn – The strongest will

par Metalfreak
Withdrawn - The strongest will

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

 

Intéressons-nous à Withdrawn. Originaire de Bordeaux, il s’agit du groupe de deux frangins Thyr (batterie, qui officie également dans Otargos) et Christophe Helwin, qu’ils ont fondé en 2004. Deux demos « This is not therapy » en 2005 et « Tears V2.0 » en 2006 et ce n’est que plus tard, après la sortie de leur premier album « Skulls of the weak » (2009) bien accueilli par les critiques que le line up définitif se forme avec l’arrivée de Michel Hoareau et de l’ex-Bliss Of Flesh Jérome Guellerin.

Lire l'article
0 Commentaires