Communication de nos partenaires

Children Of Bodom – I Worship Chaos

Le 27 octobre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Alexi Laiho : Guitare & chant
  • Jaska Raatikainen : Batterie
  • Henkka Blacksmith : Basse
  • Janne Wirman : Claviers

Style:

Death

Date de sortie:

02 octobre 2015

Label:

Nuclear Blast

Note de la SoilChroniqueuse (Bloodybarbie) : 6.5/10

“Si tu ne fais pas mieux ou aussi bien que ce que t’as fait, s’il te plait ne fais rien et arrête de nous souler”  Moi-même.

Ouf, je me suis enfin décidée à faire cette chronique de mon groupe de death préféré: Children Of Bodom, pour ne pas dire ex-préféré, car c’était le cas avant… avant cette grosse déception. Qu’on soit d’accord,  avec ce nouveau « I Worship Chaos » et sa pochette jaune cette fois (celle du précédent « Halo Of Blood » était blanche et je sens que la prochaine va être rose), les finlandais restent toujours fidèles à leur mascotte la faucheuse qui tend à dire que ça sera toujours aussi bon… Ou alors c’est juste pour se faire du blé.

Je dois vous avouer que ma chronique initiale ressemblait à une lettre d’insultes, car je ne vous cache pas qu’après une écoute complète la première fois, j’ai failli pleurer de déception, de haine et de colère. Mais au fil des écoutes, je commençais légèrement à l’apprécier, en tout cas de mieux en mieux, puis j’ai atteint ma limite et maintenant je critique avec un max de recul. Il faut dire que les singles dévoilés « I Worship Chaos » et surtout « Morrigan » ont bien rempli leur rôle de teaser et promettaient un retour aux sources, mais le reste est ‘banal’ en comparaison avec le très haut niveau de compositions dont a toujours fait preuve COB à son époque de gloire, ou devrais-je dire à l’époque où Alexi ingurgitait des litres d’alcool. Finalement, arrêter était une très mauvaise idée pour l’inspiration puisqu’il a l’air d’être sacrément en panne, voir de régresser !

Prenez par exemple le morceau « My Bodom », il est beaucoup trop simpliste pour du COB de l’époque. On dirait des feignasses (ou des bourrés) qui n’ont aucune envie de faire le moindre effort sur le jeu de grattes lors de ces longs couplets ! Bordel, il y a deux guitaristes et ils ne sont pas même pas foutus d’enchainer de vrais accords, par juste deux trois riffs saccadés qui se répètent ! Même un illettré ou un batteur qui n’a jamais touché à une guitare de sa vie aurait fait bien mieux !!!!! Ok… Le guitariste rythmique Roope a quitté le groupe, mais ce n’est qu’un guitariste rythmique. Il a fallu attendre que Wirman nous fasse un petit solo avec son clavier pour qu’on soit un minimum satisfait et qu’on ne balance pas ce morceau aux fins fonds de l’enfer, qu’il brûle comme une merde. Alexi se réveille vers la toute fin pour nous dire que fût un temps, il savait manier la guitare… Tout ça pour vous dire que seule la moitié de « My Bodom » compte ! « Horns », bien qu’un peu plus rapide et pseudo-technique, n’emballe pas plus que ça…’Bof’ est l’adjectif qui lui correspond le mieux !

Parfois, il ne faut pas chercher midi ailleurs qu’à sa place. Il suffit de faire quelque chose de simple, calme et lent, mais surtout bien fait, même s’il est démuni de toute technicité. Je suis complètement tombée sous le charme de cette balade « Prayer For The Afflicted » que j’ai réécoutée des vingtaines de fois et qui est absolument géniale. « Hold Your Tongue » (toi-même Alexi) est une sorte de medley plagiat et patchwork d’une poignée de leurs anciens morceaux, on peut entendre un « Everytime I Die » au tout début, mais le titre en soi est assez bien foutu, aussi bon que « Suicide Bomber » (Tiens, il y a un solo de guitare ! Il faut croire que c’est devenu une espèce rare chez eux. Pourtant il n’est pas si vieux que ça, le père Alexi).

COB semble devenir fan des balades de death mélo, puisqu’il y a une deuxième : « All For Nothing ». Bon, c’est sympa pour les débutants qui ne connaissent rien au métal et qui n’ont jamais écouté du vrai Bodom, mais ce n’est certainement pas ce que recherche un fan de COB… Prions Satan pour qu’ils ne nous jouent pas ces morceaux de fillettes en concert !

Et on termine l’album avec « Widdershins » où Alexi brille avec un solo de 10 secondes !!! Mais Wirman le bat avec un solo de clavier d’une quinzaine de secondes. Bientôt Wirman assurera aussi les soli de gratte avec son clavier, déjà qu’il fait la moitié des mélodies avec son instrument magique.

Quand on a connu mieux, on a du mal à digérer un album comme ça, et je peux dire que c’est vraiment la première fois que je n’aime pas une œuvre de Children Of Bodom. J’espère que ces gros feignants se rattraperont au prochain coup, pour l’instant je ne fais pas encore une croix dessus. J’espère que la faucheuse n’est pas en panne !

Sinon le meilleur et le summum de l’album, ce sont ces trois titres bonus reprise : « Black Winter Day » d’Amorphis que j’adore et qui a été repris par plusieurs groupes sous différents styles, « Mistress Of Taboo » (Alexi a une voix trop sexy sur celui-là) de Plasmatics et « Danger Zone » de Kenny Loggins.

Sur ce je vais me réécouter les premiers albums pour noyer mon chagrin.

Tracklist :
1. I Hurt
2. My Bodom (I Am The Only One)
3. Morrigan
4. Horns
5. Prayer For The Afflicted
6. I Worship Chaos
7. Hold Your Tongue
8. Suicide Bomber
9. All for Nothing
10. Widdershins

Facebook : https://www.facebook.com/childrenofbodom

Site officiel : http://www.cobhc.com

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green