Communication de nos partenaires

Yvan Guillevic and Friends – Pink Floyd Acoustic ...

Le 17 octobre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Morgan Marlet :chant
  • Nelly Le Quilliec:chant
  • Jean-Noel Rozé: piano
  • Yvan Guillevic: guitare
 

Style:

Rock

Date de sortie:

Octobre 2015

Label:

Autoproduction

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 9/10

Une pureté cristalline.

Il existe des projets fous. Mais pour réaliser de tels projets, cela nécessite beaucoup de génie. Les hommes les plus talentueux ont souvent été pris pour des fous. Les inventeurs ne craignant rien pour affirmer leur découverte, impossible de rejoindre l’Inde en voguant vers l’Ouest, l’inventeur de la fusée était vu comme un « zouave »…

Mais il n’y a pas que dans la science que l’on retrouve ce brin de folie, qui permet de transformer un simple musicien en une légende. Nombreux sont les artistes méprisés n’ayant connu le succès qu’à titre posthume. Que disait-on de Tony Lommi quand il décida de proposer une musique plus lourde, de Lars Ulrich quand il décida de jouer « toujours plus fort, toujours plus vite », de Lemmy qui n’aurait jamais pu faire carrière dans la musique… Et la liste serait bien longue.

Pourquoi cette introduction énigmatique ? C’était pour vous présenter un autre projet fou, démesuré. Reprendre du Pink Floyd de façon acoustique… C’est comme vouloir refaire les Saintes Écritures… Aussi dangereux que d’escalader le Mont Blanc avec un simple fil de nylon en guise de corde… Si l’on arrive au bout, on entre dans la légende, mais au moindre faux pas c’est la chute aux enfers.

Yvan Guillevic accepte le défi et le relève.

Le guitariste breton s’accompagne alors de ces amis d’Empty Spaces (groupe de reprise des FloydMorgan Marlet de Nelly Le Quilliec pour le chant et Jean Noel Rozé au clavier, que l’on retrouve aussi au sein de PYG, autre projet plus métallique qui sortira l’année prochaine son troisième opus. Depuis 2012 les quatre musiciens enchaînent les concerts et Yvan Guillevic & friends sort sont premier album « Pink Floyd Acoustic » en ce moi d’octobre 2015.

Du Pink Floyd avec deux voix, une guitare et un piano… Vous y croyez ?

Cet opus nous présente neuf titres du groupe légendaire, complètement réarrangés à la sauce bretonne. Un album très surprenant, comment réussir à refaire ces morceaux si complexes à quatre ?

En gardant l’essence même de leur musique. On enlève les parties pressées et compressées, on enlève tout ce qui est électrique, on enlève l’électronique, on ne garde que l’humain.

Un album d’une pureté parfaite. La beauté des chansons est conservée et est même amplifiée. Prenons par exemple « The great gig in the sky » où le chant deNelly est en duo avec un piano (et non un clavier, ce qui a quand même son importance), en douceur mais quelle force. « Money » se retrouve aussi plus groovant, un accent plus jazzy, très belle performance de Yvan. Les chant de Morgan et Nelly s’accordent aussi parfaitement, ne sont pas dans les mêmes timbres, bien que les deux soient assez chauds, et se complètent pour s’harmoniser et monter en intensité quand les deux voix se retrouvent ensemble.

Ce qui est aussi étonnant à l’écoute de cet opus c’est que traditionnellement on parle des guitare puis du chant et de la partie rythmique qui se retrouve chacun sur une place distincte, alors que sur « Pink Floyd Acoustic » tous sont à la même place, chacun est au même niveau et ne pourrait subsister sans l’autre. Pour l’exemple, on ne pourrait par exemple pas avoir un cd avec le piano, un autre avec la guitare puis un troisième avec les chants que l’on pourrait jouer ensemble. On a l’impression d’avoir une seule piste, comme si Yvan Guillevic & Friend n’était qu’un seul et même instrument.

Un sentiment d’indivisibilité et de naturel.

Difficile de vraiment décrire ce « Pink Floyd Acoustic« . Tout n’est qu’harmonie et propreté, de la force dans la douceur. Des chansons puissantes mais réduites à la simplicité. (Attention, il ne faut pas prendre le terme simplicité dans le mauvais sens car tout le monde ne pourrait pas faire aussi bien que les musiciens). L’écoute de cet opus est très apaisante, on s’en trouve reposé et on a beaucoup de mal à ne pas réenclencher le mode lecture.

Un album clair et pur. C’est beau, c’est propre.

Yvan Guillevic & Friends avec leur talent ont eu assez de folie pour faire de ce projet une réussite. De quoi rentrer dans la légende.

Comme le disait Albert Einstein : « Les choses devraient être faites aussi simples que possible, mais pas simplistes. »

Tracklist :
1 Breathe
2 The great gig in the sky
3 Money
4 Shine on you crazy diamond
5 Welcome to the machine
6 Wish you were here
7 In the flesh
8 Hey you
9 Comfortably numb

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green