Communication de nos partenaires

Syr Daria – Circus Of Life

Le 9 mars 2011 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Christophe Brunner : Batterie
  • Thomas Haessy : Guitare
  • Michel Erhart : Guitare
  • Guillaume Hesse : Chant, Basse

Style:

Metal

Date de sortie:

2009

Label:

Brennus Music

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar): 8,5/10

 

Quel est donc ce groupe publiant une pochette aussi surprenante?

Un clown triste représentant le cirque de la vie. Et quand on retourne le livret, le personnage prend son air des plus méchants, et malgré un maquillage burlesque, ses dents taillées en pointes lui enlèvent toute sympathie… On se remémore alors la suite de films « Ca », un clown s’attaquant aux enfants.

Il s’agit de Syr Daria, groupe français formé en 2007 par les guitaristes Michel Erhart et Thomas Haessy qui, rejoints par le batteur Christophe Brunner (Black Hole) composent assez rapidement quelques titres. Will vient alors s’occuper de la basse et du chant, ce dernier possédant plus d’une corde à son arc étant aussi guitariste de Heavynessiah. Syr Daria est donc formé par des musiciens ayant tous une expérience de la scène et connaisseurs du milieu, autant dire que ce projet supplémentaire a toutes les chances de réussir. Leur premier album Circus Of Life voit le jour fin 2009 sous le label Brennus Music, il est mixé au studio Alligator.

Varier les plaisirs est un peu la base de Syr Daria, cherchant toujours la diversité, mélangeant les influences. La voix peut être douce et mélodique comme sur l’introduction de « Replica » mais elle sait aussi être plus lourde et même hurlée pour les refrains de « Beast Within »; le timbre général étant éraillé et énergique. Les guitares sont très modernes, les riffs lourds, on est très loin des accords incisifs et aigus, ici on frise plus vers l’accrocheur et la puissance, quelques parties instrumentales cependant nous rappellent le « vieux » heavy sur « Endless Game  » notamment.
Les introductions nous surprennent aussi, le pseudo acoustique de « End Of Innocence », ou encore la partie orientale de « Syr Daria ». Les rythmes changent aussi ils peuvent être plus rapides et heavy « Beast Within » ou « Devil In Disguise », la batterie étant mise en avant sur ce dernier, sur d’autres morceaux par contre le tempo est ralenti donnant une touche plus mystique et plus sombre (« End Of Innocence » ou « Replica »).

Un premier album qui tient bien dans le temps, assez court, on en demanderait un peu plus.
Le son des guitares nous séduit assez rapidement, la voix est aussi très agréable, le tout très doux au premiers abords, s’avère par moment plus dangereux et sombre. Débordant constamment d’énergie, la même que celle nécessaire à un artiste pour conquérir son public. Clown séduisant et sympathique virant sans prévenir du côté obscur, faisant ainsi fuir les moins téméraires.

Syr Daria, voilà bien un nom à retenir, étonnant aussi bien par son imagerie que par sa musique très moderne et variée. En concert il doit même être plus impressionnant.

Encore un bon groupe signé chez Brennus…

 

Myspace:http://www.myspace.com/syrdaria

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green