Communication de nos partenaires

Nephren-Ka – Revenge and Supremacy

Le 1 avril 2011 posté par Lusaimoi

Line-up sur cet Album


Laurent Chambe : vocaux
Florian Noël : guitare
Sebastien Briat : guitare, vocaux
Alex Phalippon : basse, vocaux
Thibaud Pialoux : batterie

Style:

Brutal Death technique

Date de sortie:

20 août 2010

Label:

Great Dane Records

Note du Soilchroniqueur (Lusaimoi) : 8/10

Sortir un premier EP, c’est important pour un groupe. Cela permet de poser son œuvre sur un premier support physique, de pouvoir promouvoir sa musique. Signer chez un label est aussi une grande étape. Il permet au groupe d’acquérir une plus grande notoriété, et surtout, ça fait tout de suite plus pro.

Sortir un EP sur un label sans avoir sorti au préalable un album, est plutôt exceptionnel, surtout lorsque le label en question a du nez, ou de la truffe, si on se réfère au logo de Great Dane. Cela montre une confiance certaine envers le groupe et sa création. Et c’est le cas de nos compatriotes de Nephren-Ka, et leur « Revenge and Supremacy » inspiré de l’univers de Dune. Surtout pour l’artwork – aux teintes vertes et orangées, reprises sur le CD, superbe – et dans les paroles se référant aux Atréides et aux Harkonnens.

Pour la musique le groupe officie dans un Brutal Death technique, proche d’un Cryptopsy période « And then you’ll beg », je trouve. Riffs dingues, hystériques, qui ne se posent jamais, structures déjantées avec des changements incompréhensibles aux premières écoutes, en tous cas, pour « Lord of Treason », premier morceau de ce CD qui commence sans fioriture ni intro. Direct ! Et oui, on est come ça chez Nephren-Ka. Le groupe se pose le temps de courts breaks (dont un mini de basse) plus « calmes », mais repart aussitôt vers la brutalité jusqu’à son final très lourd. « The Dazzling Revenge » continue dans cette voie, mais se pose le temps de deux soli de guitare dont les orchestrations pachydermiques (la batterie surtout) rappellent les polonais de Behemoth, même si le second se montre plus aérien.

« Centerpiece of the Universe » met encore plus en avant cette lourdeur aperçue dans le deuxième morceau et se permet même de partir sur des terrains plus bruitistes, pour arriver sur « Final Stage to Godhood », monstre de brutalité et de puissance. « Gom-Jabbar’s Trial » se montre encore plus écrasant.

Le groupe malmène nos tympans pour notre plus grand plaisir, et, heureusement, n’oublie pas certaines aérations nécessaires pour savourer cette plongée pélagique au cœur de la violence : soli de guitares – côtoyant l’Égypte sur « Gom-Jabbar’s Trial », des breaks de basse et un solo de ce même instrument sur « Revenge and Supremacy », qui termine et donne son nom à l’EP. Il continue sur la lancée des précédents en offrant ce mélange de lourdeur et de folie.

Quant à la voix, elle sied parfaitement à la musique du groupe, gutturale à souhait, elle sait passer des growls aux screams sans aucune difficulté, pour lui apporter encore un peu plus de puissance.

Voilà une offrande plutôt prometteuse, surtout que l’objet est bien fait – il est juste dommage que l’artwork ne s’étale que sur un livret quatre pages – et que le tout est vraiment bien produit, tout en force et en brutalité, avec une parfaite écoute de chaque instrument, basse comprise. Chapeau !

 

Myspace : http://www.myspace.com/nephrenka43

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green