Communication de nos partenaires

Line-up sur cet Album


  • Geoffrey : Guitare
  • Ben : Chant
  • Gilles : Batterie
  • Guillaume : Basse

Style:

Neo rock metal

Date de sortie:

16 janvier 2012

Label:

Autoproduction

Note de la Soilchroniqueuse (Son) : 7/10

A l’heure où il devient clairement obsolète pour la jeune génération de continuer sa collection si chèrement adulée de boitiers cristal avec livret 8 pages, bonus tracks et tout le toutim, c’est toujours un grand plaisir de recevoir un bon vieux skeud comme dans le temps qui transpire l’énergie et la sueur du groupe qui l’a concocté après moultes délibérations sur l’artwork et son contenu… d’autant plus que le groupe dont nous allons parler a lui même vidé ses poches tout seul comme un grand pour cela, respect et estime lui sont donc déjà attribués d’office… Trêves de blabla, car c’est bien beau d’avoir un objet physique dans les mains, encore faut il que les trippes qui s’y trouvent soient à la hauteur de nos attentes ! Mais au fait, qu’est ce que l’on attend ?

Leaving Paris comme son nom l’indique est un groupe qui nous vient tout droit du Sud de la France, du côté de Montpellier et Nîmes. C’est certain que Leaving Montpellier, ça sonne moins funky, mais ce n’est pas au pif que notre quatuor a choisi son nom, bien au contraire, puisque que cela fait lien avec l’identité musicale qu’il revendique (à ce sujet, voir les différentes interviews du groupe concernant la signification de son nom). Fondé fin 2009, ce jeune groupe a à son actif un EP sorti en 2010, et plus récemment fait une apparition sur la compilation French Metal n°12. A l’heure où cette chronique est écrite, la sortie de leur premier album, New Days, est imminente.

Alors c’est toujours compliqué de chroniquer ce style de musique : un mélange de rock et de métal lourd et noir qui classerait le combo dans des catégories de type « néo metal », « rock/métal », « fusion »… Je n’aime pas les catégories, car cela est extrêmement réducteur, mais pour vous aider cher lecteur dans votre découverte artistique, je veux bien faire un effort.

Je vais être cash : à la première écoute de ce New Days, rien ne m’a réellement titillé. Fautes à mes petites enceintes d’ordi, moment inopportun pour écouter de la musique, homogénéité qui noie toute pépite ? Je ne sais vraiment pas… Oui on a affaire à un bon gros son bien dark, une production bien propre, et maintes passages font référence à leurs idoles (Deftones, Korn, Faith no More,…) ce qui est tout à leur honneur. Cela m’a donc chagriné un peu, car l’interview que j’avais faite de Ben (et dont vous trouverez le lien en fin de chronique) me laissait vraiment une impression que j’allais découvrir quelque chose avec ce cd…

Mais par expérience, je sais que la première écoute peut être trompeuse, et qu’il est essentiel pour chercher ce qu’un groupe veut nous transmettre de réécouter plusieurs fois, à plusieurs moments, à plusieurs endroits, avec du matos hi tech comme du matos foireux… et c’est à 2h du mat sur mon vieil auto radio que j’ai enfin trouvé… News Days se lit en deux parties : une première très mélodique (The Soul Army, Black-hearted), très tubesque (New Days, See the Sky), extrêmement néo (Requiem for your dreams), plutôt joyeuse (My Ocean), et une deuxième partie où la dissection est beaucoup plus avancée, et où j’ai réellement eu l’impression de rentrer au plus profond de l’univers de Leaving Paris ; Ca commence avec Bring your life further, une petite compo très atmosphérique et très psychologique qui annonce la couleur : Leaving Paris, ce n’est pas un groupe de néo métal pour ados en manque de testostérone et de dreadlocks… Leaving Paris est bien plus sensé que cela, et sa musique reflète bien des choses… Vraiment, à partir de ce moment là, j’étais en mode « intriguée » et « prise de pied ». Les compos qui suivent sont nettement plus matures, plus recherchées musicalement parlant, et donnent une toute autre image du groupe… La voix de Ben, élément majeur qui doit transmettre le plus clairement et rapidement possible l’identité musicale du groupe est transfigurée… On se sent presque gêné à l’écoute de Disruption, Friendship Cycles et surtout My Moonlight, car même si on a eu l’autorisation, on est transporté sans ménagement dans l’intimité d’une personne… Pour le coup, cette « renaissance » comporte de nombreux éléments qui déclassent la musique de Leaving Paris des simples cases « néo rock ». L’album se termine par une version acoustique de Requiem for your dreams. C’est toujours risqué de non seulement finir par un morceau calme, mais surtout de faire un morceau qui sort des habitudes saturées et énergiques -qui ici nous ont emmenées pendant presque une heure-. Oui, désolée,  je n’ai toujours pas digéré la parenthèse acoustique de Korn… Bon, bah, pari(s) gagné les gars : votre version acoustique est bien plus prenante et intéressante que l’original… Comme quoi…

Que doit-on donc retenir de ce premier opus ? Que Leaving Paris a deux facettes, et que personnellement j’aimerai le voir développer plutôt la deuxième. Alors bien sûr, la première plaira sans aucun doute énormément aux fans de néo rock néo métal et consort, pas de soucis, les Montpelliérains maitrisent le sujet. Mais vu la quantité de groupe qui sont plongés similairement dans le même registre, le risque de tomber rapidement aux oubliettes est couru d’avance… Alors quand on voit ce qu’ils sont capable de développer, on a vraiment envie qu’ils continuent dans cette voie là… A bon entendeur…

Interview de Ben (Chant) : http://www.soilchronicles.fr/interviews/leaving-paris

 

Site officiel : http://www.leavingparis.fr

Retour en début de page

2 commentaires sur “Leaving Paris – New Days”

  1. AvatarRock-Metal Fan
    Posté: 18th jan 2012 vers 19 h 33 min
    1

    Je viens de tvcharger l’album « New days » sur le site de Leaving.Paris et le son est vraiment bon. Les ambiances sont intenses. Bravo!

  2. 2

    Merci !!! :D

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green