Communication de nos partenaires

Kaets – Human Machine

Le 30 décembre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Ludo : Chant
  • Vivien : Guitares
  • Benjamin : Guitares
  • Samuel : Basse
  • Sylvain : Batterie

Style:

Thrash / Death metal

Date de sortie:

11 septembre 2015

Label:

Klonosphère

Note du SoilChroniqueur (Wilhelm von Graffenberg) : 9.5/10

« Ce n’était pas lui qui agissait mais l’autre, celui qu’il avait senti si fréquemment s’agiter au fond de son être, cet inconnu venu de très loin, brûlé par la soif héréditaire de meurtre ». Jacques Lantier est la Bête humaine de Zola. « Je veux vous parler de l’arme de demain, enfantée du monde elle en sera la fin, je veux vous parler de moi, de vous » selon Téléphone. L’homme est une machine, est devenu une machine… à penser, à rêver, à consommer, à vendre, à prendre, automatisée au point de faire abnégation de sa réflexion et même de ses instincts de survie, dépendant de la technologie et incapable d’allumer un feu sans un tuto qu’il aura visionné au préalable sur son dernier Iphone 6 GTI – ceci est une révolution… comme le précédent, et le précédent, et le précédent… ACHETE-LE !  – bouffé de l’intérieur par ses psychoses et ses névroses d’être « humain » « civilisé »… J’interprète peut-être subjectivement l’allégorie qu’à voulu transmettre Kaets, groupe français de Châtellerault, dans son premier album intitulé Human Machine, concept album dont la trame est celle d’un hybride rongé par ses hallucinations qui le pousseront dans les bas fonds de la lie humaine. La thématique est décidément redondante au fil du temps.

Autant ce n’est ni le lieu ni le moment pour faire une thèse psychanalytique, on ne va pas davantage philosopher des heures sur le sujet « reste-t-il du bon et du sauvable dans l’humanité ? », surtout quand on pose l’oreille sur cette galette qui me fait répondre directement « oui » sans passer par le traditionnel thèse-antithèse-synthèse de rigueur.

Klonosphère, label qui fait sensiblement des choix de qualité pour son écurie, a su dénicher une nouvelle perle rare en ce poulain de 6 ans. Fondé en 2009, auteur d’un EP Funny Things of Life en 2012, ce quintette, combo assez classique chant-deux-guitares-basse-batterie, propose un thrash/death très efficace, qui n’est pas sans évoquer No ReturnMachinery… c’qu’il est bon cet album, boudiou ! – mais, et c’est là qu’arrive mon coup de cœur, il fait aussi une synthèse et une symbiose de divers styles (thrash, death, core avec des moments très groovy) de manière franchement balaise : il leurre l’oreille. S’il est évoqué la notion d’hallucinations dans la trame de l’histoire, il en va de même auditivement parlant, puisque Kaets arrive à nous faire croire par passages qu’on est dans de l’Indus (cf. morceau éponyme), voire du Black symphonique (cf. « Lies »).

Si l’intro de l’album n’a pas vraiment un intérêt majeur à première écoute, elle donne le ton synthétique et électronique du propos et on aura cette impression résonante au long de l’album, par sa froideur métallique et son coté martial d’un son bien travaillé… « La vérité est ailleurs » et ici elle est dans la carritude des riffs (oui, ne vous attendez pas à du mélodique, on fait surtout dans la rythmique chiadée, rares sont les soli) et l’indéniable talent de ces musicos à les exécuter sur les 10 titres que composent les 40 minutes de ce LP. On frôle la perfection à mon sens, malgré quelques cuts un peu crades qui débordent par moments. En tous cas le mixage est puissant et imposant. Grande réussite que ce premier album d’un groupe à suivre.

Coup de pacemaker évident pour « Lies » et « The last Dance » pour leur noirceur (et leur juste enchainement dans la tracklist) ainsi que « My Creation » pour sa lourdeur et « Death » pour son beatdown d’outro. Par contre, les mecs, si vous pouviez étoffer davantage votre page/site officiel, ça serait sympa !

A écouter pendant vos heures de travail à la chaine… enchainés à un robot.

Tracklist :
1. Intro (1:29)
2. Human Machine (3:05)
3. Full Destruction of Time (2:55)
4. Over that Game (3:05)
5. Lies (4:41)
6. The last Dance (5:51)
7. Fuckin’ Rain (4:31)
8. My Creation (3:36)
9. Death (4:29)
10. The Trial (5:30)

Site officiel http://kaets.band.free.fr/
Facebookhttps://www.facebook.com/kaetscore
Youtubehttps://www.youtube.com/user/kaetsband
Soundcloud https://soundcloud.com/kaets

 

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green