Communication de nos partenaires

J.C. Jess – Not ready to rust

Le 15 janvier 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Jean-Christophe “J.C. Jess” Lefèvre – Guitares, Chant
  • Andrea “Dick” Ricci – Guitares, Choeurs
  • Abel “Bebel” Cabrita – Basse, Choeurs
  • Sébastien “Seb” Perrad – Batterie, Choeurs

Style:

Hard Rock/Heavy Metal

Date de sortie:

15 Janvier 2019

Label:

Brennus Music

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

S’il y a une qualité qu’on ne peut pas renier chez Jean-Christophe “J.C. Jess” Lefèvre, c’est bien d’être un amoureux incroyable de toute forme de musique entre le Rock n’ roll, le Hard Rock et le Heavy Metal ! Voilà un gaillard que j’ai eu le plaisir de croiser à plusieurs reprises mais la rencontre la plus marquante aura été la première, lorsque j’ai eu le privilège d’accompagner Nightmare (live report ici) à Mulhouse pour son dernier concert avec lui, remplacé par un Matt Asselberghs toujours présent ! C’était en février 2012. Soucieux de vouloir se consacrer à temps plein à son groupe JC Jess, le blond guitariste quittait un Nightmare redevenu très solide et ça a été l’occasion de bons délires avec lui immortalisés ici (second live report ici).

Depuis ?

Le groupe continue son petit bonhomme de chemin, il nous a sorti Broken Bones en 2013, puis enfin ce petit nouveau Not ready to rust, le cinquième d’un discographie de qualité !
Parce que oui, le guitariste-chanteur est un amoureux du rock et du Heavy Metal, et il compte toujours nous le prouver : quatorze titres, soixante-cinq minutes de musique, rien que ça !

Mais ce qui reste remarquable dans ce groupe, c’est cette capacité à sortir des albums riches, variés, avec un véritable talent de composition, qui allie cette science du riff imparable magnifiant des titres toujours accrocheurs. Quand en plus il nous gratifie de soli imparables, on a la totale. JC Jess, c’est tout ça à la fois : en un album de quatorze titres, il arrive à ne pas nous faire de redites, ni de répétitions rébarbatives.

Non, que ce soit lors de titres courts et percutants, ou de titres plus longs s’étirant sur six (“Free Speech is not dead”) voire huit minutes (“If God exists it makes you sick”), on arrive encore à être surpris malgré les quatre albums précédents. Le renouvellement est constant, l’imagination semble être sans bornes : JC Jess ne se fixe aucune limite à son univers musical. Il prend le temps de peaufiner ses albums (cinq ans pour préparer ce petit nouveau, quand même), acquiert toujours plus d’expérience de par ses nombreuses prestations live et le fait de garder un line up stable ou presque – seul le bassiste a changé, Abel “t’as vu ? Je suis partout” Cabrita ayant pris les quatre cordes – permet au groupe de garder sa cohésion !
Que demander de plus ?

Alors oui, pendant une heure, on se prend un pied monumental à l’écoute de ce cinquième et incontestablement meilleur album de J.C. Jess : difficile de sortir un titre par rapport à un autre car si l’album est très varié au point de considérer que chacun d’entre eux évolue dans un univers différent, l’homogénéité qui transparait de Not ready to rust est bien dans la qualité proposée. Je m’écoute cet album en boucle depuis plusieurs jours et le plaisir reste le même !

Pire : chaque nouvelle écoute me permet de (re)découvrir un petit détail qui ne m’était pas apparu lors des précédents passage du CD sur ma platine ! Difficile, dans ces conditions, de ne pas hautement conseiller cette petite pépite qui nous pousse à hurler un énorme cocorico de satisfaction tant JC Jess n’a rien à envier aux cadors du genre !

Il conviendrait que le groupe se fasse connaitre un peu plus hors de nos frontières pour bien faire, histoire de récolter un succès qui ne sera que mérité. En tout cas, quand on sait que le groupe donne sa véritable dimension sur scène, ça donne une idée de la qualité de leurs concerts, qui se terminent toujours de la même façon : un tonnerre d’applaudissements !

Oui, Jean-Christophe “J.C. Jess” Lefèvre est un amoureux du Hard Rock et du Heavy Metal, et une chose est sure, ils le lui rendent bien !

Tracklist :

1. Silly little Girl (3:21)
2. Just another Scar (4:35)
3. It’s better to laugh at it (4:03)
4. Fighting Spirit (3:41)
5. Free Speech is not dead (6:00)
6. Ready for the Fight (4:28)
7. Not a Girl for me (3:53)
8. Don’t bury me so fast (5:00)
9. If God exists it makes you sick (8:05)
10. Pulled down (5:12)
11. Everything is rotten (3:57)
12. You pray (4:39)
13. You eat too much (3:56)
14. It’s funny when you get mad (4:35)

Agenda ReverbNation
Page Myspace
Page Facebook
Fil Twitter
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green