Communication de nos partenaires

Heavylution – Children Of Hate

Le 4 mars 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Paul Eyssette : Chant
  • Olivier Dupont: Guitare
  • Benjamin Vidal: Guitare
  • Freddy Kroegher: Basse
  • Laurent Descours: Batterie

Style:

Heavy Metal

Date de sortie:

23/02/2015

Label:

Brennus Music

Note de la SoilChroniqueuse (Bloodybarbie) : 8/10


Avez-vous tous vu la triste nouvelle à propos Bruce Dickinson (dois-je préciser que c’est le chanteur d’Iron Maiden?), à qui on a diagnostiqué un cancer de la langue (l’ironie du sort) ? A force de l’avoir trop usée, voilà ce qui arrive, avis à tout chanteur…

Dans le pire des cas, s’il en arrive à se faire couper la langue, la relève peut être assurée par un autre groupe qui se rapproche de Maiden, et c’est du Made In France. Mon coup de foudre sur ce groupe a eu lieu en 2012 lorsque je l’ai découvert en première partie des monstrueux Lordi (parce que je ne méprise pas les premières parties et je ne les rate jamais). Je ne m’attendais pas à voir et à entendre une aussi bonne prestation, fan de Maiden que je suis, je n’ai pu qu’être séduite et impressionnée par Heavylution (avouez que leur nom est bien pensé). Depuis ce jour, je surveille et suis le groupe de près.

Présentons d’abord notre jeune et modeste groupe stéphanois, qui suit les pas des géants depuis 2008 avec deux démos faites maison Metal Is Our Blood (2008) et The Architect (2011), ainsi que beaucoup de covers de Maiden où le but du jeu est de trouver les sept erreurs. Même si la qualité des disques masque le grand potentiel qu’ils contenaient, ce nouvel album, intitulé  Children Of Hate, fraîchement sorti de la fournaise de l’enfer et le premier sous le label de Brennus Music, dévoile les énormes capacités et le grand investissement du quintet à composer une telle œuvre, qui ne laissera certainement pas indifférent tout féru de heavy metal et de Maiden. Les artworks sont si bien faits et tape-à-l’œil que vous ne risquez pas de les oublier (surtout celui de Metal Is Our Blood). On notera l’apparition d’un monstre à la Eddie sur la pochette de ce nouveau-né.

Le premier tape-à-l’oreille, comparé à ses prédécesseurs, c’est la production et le mixage propres et satisfaisants de l’opus, ce qui permet d’apprécier convenablement sa qualité. Seuls bémols, le son de la grosse caisse laisse à désirer et la basse n’est pas toujours très audible.

Quant à « Burn Out », il se démarquera par une prodigieuse prouesse de tappings. Plus thrash que heavy, vous avez « Obsession ». En plus posé et constant, vous avez « Spirit Never Die » ou « Future Is On Your Side ». Faut-il préciser que chaque morceau a son propre solo ? Mais ce ne sont pas du tout le genre de solo que vous avez l’impression d’avoir entendu dix mille fois. Top 4 des soli: « Children Of Hate », « Burn Out » et « The Exodus », avec leurs sublimes tappings et « The Eyes Will Control ». Si vous voulez voir le summum de la performance de nos deux fabuleux guitaristes (qui s’échangent les rôles de lead), c’est dans « Balls Of Steel ». D’ailleurs on ne peut pas rater la basse sur ce morceau et surtout un chant bizarre (d’un certain Martin de Korrosiah) qui franchit les frontières du nu-metal sur certains passages (j’exagère un peu). Je vous conseille également de bien écouter les paroles (je pense que vous n’aurez pas du mal), vous ne risquez pas de rater “you got balls of steel” (après les couilles en or, les couilles en acier). Les textes sont tout aussi soignés, amusants et réfléchis que les compositions musicales, le groupe nous en dira plus dans une prochaine interview.

Voilà un album convainquant, des riffs et refrains entraînant (surtout celui de l’éponyme), avec des morceaux plus marquants que d’autres. Ma patience a enfin payé ! Heavylution est une des fiertés de la scène heavy française, qui a tous les ingrédients pour percer et se faire sa place dans cet univers rude du metal. Je le félicite et remercie pour leur premier album en leur souhaitant d’aller encore plus haut (pas dans les aigus hein), beaucoup de concerts pour 2015 et une première partie de Maiden un jour. D’ailleurs, il va ouvrir pour Crucified Barbara le 29/03/15 à Grenoble (à l’Amperage) ainsi que pleins d’autres dates en France. A ne pas manquer !

N’oubliez pas, la devise de Heavylution: Metal Is Our Blood .

Tracklist:

1. The Call
2. Children of Hate
3. Obsession
4. Spirit never Dies
5. Burn Out
6. Mind Avulsion
7. The Eye Will Control
8. The Exodus
9. Balls of Steel
10. Future Is on Your Side
11. Fight for Changes

 

BandCamp : http://heavylution.bandcamp.com/

Facebook : http://www.facebook.com/pages/HEAVYLUTION/27284759689

Site officiel : http://heavylution.fr/

Myspace : http://myspace.com/heavylution

ReverbNation : http://www.reverbnation.com/heavylution

Chronique « The architect » : http://www.soilchronicles.fr/chroniques/heavylution-the-architect

 

 

 

 

 

 

 

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Heavylution – Children Of Hate”

  1. pingback pingback:
    Posté: 14th Oct 2015 vers 15 h 47 min
    1
    Heavylution + Raven (Lyon, Marché Gare, 29 septembre 2015) | Soil Chronicles

    […] les avoir plus perturbé que ça et jouent sans pression les titres de leur dernier album en date (http://www.soilchronicles.fr/chroniques/heavylution-children-of-hate) et du précédent […]

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green