Communication de nos partenaires

Photos + report : Metalfreak

SC - Flayed 28 (Copier)

Décidément, on va finir par croire que j’ai pris un abonnement !
Au Brin de Zinc déjà : ils vont finir par en avoir marre de me voir tant je pose mes guêtres, mes vannes de merde et mon appareil photo dans ce lieu dans lequel je me sens particulièrement à l’aise.
Donc une fois n’est pas coutume mais je tiens à remercier Thomas, Andréa, Seb et tout l’équipe pour leur gentillesse, leur accueil et leur patience

Une semaine après la déflagration de la date Recueil Morbide / Burning Flesh / Shaytan et à la veille d’une soirée de folie avec Opium Du Peuple et Arfang (report à venir), m’y revoilà pour me faire un pur moment de rock ‘n’ roll avec deux des groupes les plus crédibles de la scène hexagonale.

SC - Malemort 23 (Copier)

Décidément, on va finir par croire que j’ai pris un abonnement !
Pour Malemort ensuite…
Voilà un groupe qui a été un véritable coup de cœur après écoute de leur premier album « French romances » en 2013, puis « Ball trap » trois ans plus tard. Il n’en fallait pas moins, toujours en 2016, pour que j’aille les voir à Paris suite à ce deuxième album en première partie d’ADX (avec Witches et Furies) pour la deuxième édition de l’Ultim’Fest.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils confirment : toujours ce punk / rock aux forts relents de metal qu’ils distillent avec une énergie remarquable, à l’image d’un chant expressif au possible et qui fait le plaisir des photographes.
Et je persiste et signe ce que j’ai dit dans ma dernière chronique, qui a valu un formidable commentaire (« c’est de la merde, cette chronique« ) par un présentateur radio faisant office de trou du cul dans le métier (lors du interview en direct du groupe), en redisant qu' »on oscille dans des univers croisés à la Bérurier Noir, aux Sheriffs, à Metallica, au rock plus classique façon Led Zep’ ou Deep Purp’ de dans l’temps, un rien de rock indépendant à la Noir Désir, le tout mâtiné avec un esprit franchouillard rappelant Montmartre ou Pigalle (…)« , histoire de lui redonner de quoi meubler sa petite émission…

SC - Malemort 11 (Copier)Clairement, Malemort n’en finit plus de confirmer tout le bien qu’on pense d’eux, pour notre plus grand plaisir.
Et dire que je les ai loupés au Hellfest 2018 pour me consacrer à des groupes que je n’avais pas encore vus…

SC - Flayed 17 (Copier)

Décidément, on va finir par croire que j’ai pris un abonnement !
Pour Flayed, enfin !
Combien de fois les ai-je déjà vus ? Sept ? Huit ? Plus que ça ? La dernière fois au Sylak 2018 avec un set de pure folie…
Et toujours avec le même plaisir !

Un dernier album explosif, bourré d’énergie, et qui a été un pur régal à chroniquer … Comment ne pas aller à cette date ?
Et niveau scénique, c’est de la tuerie !
Flayed nous a abreuvé de son (hard) rock ‘n’ roll intemporel, survitaminé, sur lequel un orgue Hammond nous ramène aux meilleurs moment des années 70.
Renato Di Folco est devenu un putain de chanteur avec un timbre qui magnifie des titres déjà réussis.
En album, ça tue ! Que dire en live ?
On en prend plein les yeux, plein les oreilles, on se mange une débauche d’énergie incroyable, le tout dans une bonne humeur de tous les instants…

SC - Flayed 09 (Copier)

Et on en redemande !
Vivement la prochaine fois : quand c’est bon, on ne s’en lasse pas…

Définitivement, j’ai pris un abonnement !

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green