Communication de nos partenaires

Malemort – French Romances

Le 10 mai 2013 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Xavier – Chant, Guitare
  • Jean-Roch - Guitare
  • Fabien - Basse
  • Cedric - Batterie

Style:

Hard rock ? Punk ? Metal ? Tout ça à la fois ?

Date de sortie:

1 novembre 2012

Label:

Autoproduction

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Alors là, pour le coup, les perfectionnistes qui ne peuvent s’empêcher de classer chaque groupe dans un style défini avec exactitude vont y perdre leurs petits. Pour ceux qui ne démordent pas qu’un carré est un carré vont se poser immanquablement la question de savoir dans quelle catégorie situer Malemort avec exactitude ! Ben démerdez-vous ! Free metal ? Tiens oui, pas con… pourquoi pas ?

En douze titres, Malemort explore une bonne quantité d’univers différents, en les métissant bien souvent, pour un « French romances » à la richesse intrinsèque indiscutable. Le premier coup d’œil sur la bio répond déjà à quelques interrogations : « Nous, musiciens sans nom, sans étendard et sans chapelle, avons décidé de créer Malemort à l’image que nous nous faisons du metal : libre ! ». S’ensuit des mots accrocheurs pour le curieux musical comme « authentique », « beauté de la chanson », « cœur », « tripes ».

Mouais, c’est bien beau tout ça : parfois, la seule qualité du groupe réside dans l’écriture de la bio et quand l’album passe sur la platine, on s’aperçoit que tout est dans l’emballage, comme ces films au buzz énorme qui mettent les meilleurs et seuls bons passages dans le trailer. C’est qu’on a appris à se méfier, à force ! J’t’en foutrais du nombre d’albums dont l’écoute ne s’est résumée qu’à une perte de temps.

Là, pour le coup, Malemort n’a pas menti : douze titres, autant de petites pépites qui font un bien fou là où elles passent. Un coup de démarreur et ils embrayent au quart de tour ! « Home sweet home » part ‘en roue libre et carbure en bleu pétrole’ : d’entrée, on prend une rythmique bien speed dans les gencives et un chant aigu oscillant entre le punk et le rock alternatif. On oscille entre un bon rock alternatif qui aurait fait un petit bout de chemin avec les Sheriffs. Ca va vite sans être brutal, c’est fin et aéré et ça sent bon le groupe qui se fait plaisir.

Malemort est pourtant ce genre de groupe dont on n’attend rien avant de poser le skeud sur la platine et duquel on prend une claque magistrale dès la première écoute. D’aucun prétendraient même que le fait de chanter – principalement – dans la langue de Molière n’apportera rien de plus au schmilblick mais pour le coup, préserver une certaine authenticité d’un groupe français passe par le fait de chanter dans sa langue natale. Perso, j’adhère. Oui, Malemort avec son « French romances » m’a foutu une baffe, une vraie, une de celles qui piquent les joues pendant longtemps.

Le travail d’écriture est impeccable avec des lyrics souvent intéressants, le groupe possède un réel talent de composition en combinant des refrains qui font mouche dès la première écoute avec des musiciens qui maîtrisent leurs instruments, et surtout arrive à combiner leurs influences aussi diverses et variées que les monstres du rock (Led Zep, Aerosmith), du metal (Guns, Iron Maiden, Metallica), voire un petit côté metal extrême qu’on peut ressentir de façon impalpables par ci par là. Ajoutons à cela un artwork pour le moins soigné… et tout ça en autoproduction !

Donc oui, voilà un album 100% conseillé par votre serviteur, ne serait-ce que par l’incapacité à réussir à sortir un titre du lot tellement l’ensemble, aussi homogène que varié, possède une identité – malgré la somme d’influences – qui lui est propre. Titres à écouter en priorité ? Tous ! « Fils d’Eve » finit en beauté cet album par un feeling énorme et sans doute un des plus beaux refrains de ces dernières années. 42 minutes viennent de s’écouler, on n’a rien vu passer… Vite, on rappuie sur la touche « play »

Authenticité, vitamines, cohérence… trois mots qui résument bien cet album d’un groupe dont on rêve de voir sur scène et de les voir signés par un label. “French romances” est bien plus qu’un album, “French romances” est une bouffée d’optimisme à lui tout seul. Et putain que ça fait du bien !!!

Bravo !

Tracklist :

1.Home sweet home
2.Insoumission
3.Atomique diplomatie
4.La meute
5.Le domaine
6.L’enfant machette
7.Jamais
8.Japan airline
9.Nous les barbares
10.Diamond
11.Les derniers
12.Fils d’Eve

Twitter : http://twitter.com/malemort
Myspace : http://www.myspace.com/malemort92
Facebook : http://www.facebook.com/malemortband

Retour en début de page

2 commentaires sur “Malemort – French Romances”

  1. pingback pingback:
    Posté: 23rd Sep 2015 vers 8 h 38 min
    1
    Death Angel + Malemort + Thrashback + Witches (Covent Garden – Paris) le 02/08/2015 | Soil Chronicles

    […] Pour la description plus précise des morceaux, je vous laisse jeter un œil à notre chronique de leur album : http://www.soilchronicles.fr/chroniques/malemort-french-romances […]

  2. 2
    Malemort – Ball trap | Soil Chronicles

    […] Quatre ans plus tôt, je vantais déjà les mérites de ce groupe qui nous avaient bien explosé les oreilles avec leur premier album “French romances” (ici). […]

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green