Communication de nos partenaires

Flayed – III : Empty Power Parts

Le 24 septembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Ju : Guitares
  • Rico : Guitares
  • Charly : Basse
  • JP : Batterie
  • Rafinet : Orgue Hammond
  • Renato : Chant

Style:

Hard Rock

Date de sortie:

24 Septembre 2018

Label:

Overpowered Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Il faut reconnaitre que ce n’est pas le cas de tous les groupes mais peu de groupes peuvent se vanter, en cinq ans d’ancienneté, d’avoir sorti trois albums et un EP, tous de qualité supérieure.
Ce n’est surement pas ce troisième chapitre Empty Power Parts qui va changer la donne malgré quelques soucis pour pouvoir le sortir. Car cet album aurait du être dans les bacs bien dix-huit mois plus tôt si des soucis de label – qui désormais n’existe plus – et de management n’avaient pas mis un gros coup de frein à sa parution.
Et hop, un nouveau label, une promo qui tient ses promesses et c’est désormais chose faite et… la vache quelle baffe !

Entre temps, on a pu les voir sur scène et ça a été chaque fois une déflagration monstrueuse – si vous ne les avez pas vus ne serait-ce qu’au Sylak, ne vous en prenez qu’à vous même ! – d’un (hard) Rock teinté seventies avec un chanteur au timbre fabuleux. Quelle énergie sur scène… La question était de savoir si on pouvait retrouver cette dernière sur ce nouvel album !

La réponse est définitivement oui ! Et ils ne font pas semblant : on combine Guns n’ Roses avec AC/DC, le tout saupoudré avec un orgue Hammond qui donne une teinte seventies des plus prononcées. C’est carrément l’ombre du regretté John Lord qui plane tout au long des dix titres que composent cet album.

Pan ! D’entrée, on se prend les survitaminés “Homeland” (qui commence comme du Foo Fighters) et “Middle Age”, nerveux à souhait, aux riffs puissants, à la section rythmique endiablée, au chant parfait et aux chœurs prenants.
Une incursion un peu plus bluesy aux relents funky et “What is gonna happen” fait son œuvre avant que “Fairy Tales” ne recommence son travail de sape avec un retour à l’énergie des deux premiers titres.
Le mid tempo “Liberate our Enemies” et le plus lourd “Flooded & blind” proche d’un Black Sabbath des débuts donnent plus de relief et de profondeur à l’album, comme pour casser la dynamique pleine de testostérone de tout ce qui a précédé…
Mais c’est sans compter sur un “Glad to leave” qui va donner le tournis à tous les adorateurs de secouage de tête : encore une fois, Flayed tabasse tout ce qui passe à portée de guitare avec sans doute la plus belle déculottée de l’album.
“Empty Power Part” et “Waiting for the turning Point” restent dans une dynamique rapide là où le final “Rise of the Kings” se veut toujours excellent mais plus mid-tempo. Et quelque part, et ce sera mon seul (petit) reproche concernant ce III : Empty Power Parts, j’aurais préféré une bourrasque façon “Glad to leave” pour clore l’album en puissance à la place.

Dans sa globalité, cet album est magnifique, bourré d’énergie positive et qui fout une patate d’enfer à chaque personne qui a un minimum de folie entre les oreilles. Les musiciens sont absolument phénoménaux et jouent leur Rock n’ roll à la perfection, le tout magnifié par la voix remarquable de Renato Di Folco.

Avec ce troisième album, les Viennois de Flayed frappent très fort et vont très certainement voir de belles portes s’ouvrir pour eux, et ce ne sera que mérité.

Tracklist :

1. Homeland (5:36)
2. Middle Age (3:17)
3. What is gonna happen (4:44)
4. Fairy Tale (3:09)
5. Liberate our Ennemies (4:32)
6. Flooded & blind (6:46)
7. Glad to leave (3:34)
8. Empty Power Part (4:19)
9. Waiting for the turning Point (3:28)
10. Rise of the King (3:19)

Site officiel
Page Facebook
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green