Communication de nos partenaires

Witches – The hunt

Le 1 septembre 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Sibylle Colin-Tocquaine - Chant, Guitares / Olivier - Bass / Jonathan "Sangli" Juré - Batterie / Lienj - Guitares.

Style:

Thrash / Death metal

Date de sortie:

15 septembre 2015

Label:

Autoproduction

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Ah ben quand même : on l’aura bien attendu, le successeur de « 7 » qui date déjà de huit ans !

Après un long bail sans line up, le Witches d’une Sibylle Colin-Tocquaine (guitares, chant), qui s’est quelque peu amusée entre temps avec Women In Iron Form et Hellbombs histoire de ne pas perdre la main, nous revient avec un groupe tout neuf, reformé en 2014 avec les arrivées simultanées d’Olivier à la basse (Depravity Caused Addiction, Ferocity, Apostle of Dementia, ex-Ultima Forsam, ex-Absurdity, ex-Inhumate, ex-No Return, ex-Vacarme), Jonathan « Sangli » Juré à la batterie (ex-Absinthe, ex-Disaster, ex-Insain, ex-Anevrism) et Lienj aux guitares (Desarticulate, ex-Kaemorph, ex-Orgasmic Tears).

Quelques concerts par ci par là histoire de roder le groupe, et nous voilà à nous délecter de ce « The hunt » de six titres pour 21 minutes de musique pour le moins énervée.
Dire que Sibylle revient bien en colère n’est pas exagéré : six titres certes mais six bourrasques de thrash / death old school dévastatrices à souhait.
Elle n’est pas contente et elle le fait savoir.
Les six titres sont courts, (très) rapides : pour le coup, le mid tempo, le quatuor ne connaît pas (sauf dans le cas d’intro comme celle de « So cold ») et ne semble pas avoir envie de connaître.
Aucun titre long façon « Mirrors of memories », « High history » ou « Remember » comme Sibylle a pu en composer par le passé, là on a affaire à 6 morceaux entre trois et quatre minutes qui vont directement à l’essentiel !
Ça tabasse clairement, ça speede violemment et la technique des musiciens est telle qu’on n’a pas affaire à du bourrinage pour du bourrinage mais bien de titres bien construits, aux accélérations supersoniques (« Up ‘n’ down » après un passage mélodique du plus bel effet) magnifiées par un batteur maîtrisant son sujet.
Dénominateur commun de chaque morceau, des soli recherchant régulièrement la mélodie et surtout la trouvant.

C’est bien simple, « The hunt » est ce que Witches a sorti de plus violent sur CD : pas un temps mort, six titres imparables : Witches est de retour et compte bien le faire savoir.
Cet EP passe à vitesse grand V et ravira tous les fans de thrash : d’une intensité proche d’un « Neverending destiny » de qui-vous-savez, les titres s’enchaînent sans temps mort, sans laisser l’auditeur respirer une demi seconde entre les morceaux.
Après une courte intro d’ambiance, « No matter if the wind… » démarre comme une belle ! Riffs précis, tranchants comme des lames de rasoir et la voix caractéristique de Sibylle fait le reste. Les changements de rythme sont légion, et les accélérations annonçant les refrains sont imparables.
Witches a trouvé le moyen de nous asséner d’entrée un grand coup derrière la nuque et la suite ne démérite pas. « Jump with fright » plante le décor d’entrée : cri d’épouvante féminin sur fond de riffs hyper speed. La rythmique y est juste hallucinante et le morceau fera naître quelques comparaisons avec Holy Moses – le chant y étant pour beaucoup – de par les breaks briseurs de cervicales.
Plus mélodique – sans être moins brutal pour autant –, « So cold » est une véritable bombe atomique. Après un début plus mid tempo, le break est purement époustouflant et le chant particulièrement agressif, une véritable claque en pleine face.
Plus classique, « Riding and hunting » se veut également être d’une efficacité redoutable : petite bombe de thrash / death old school, le morceau semble être taillé pour la scène et on ne doute pas que les pogos et autres circle pit vont s’enchaîner sur ce titre au refrain imparable et une nouvelle fois bourré d’accélérations mortelles.
L’enchaînement entre ce titre et le suivant ne laisse pas retomber la pression : « Up ‘n’ down » nous explose une nouvelle fois les tympans – et les cervicales – avec ses riffs très violents et ses accélérations à vous coller au siège.
Seul titre chanté en français, « Serial » conclut un EP réussi avec la même recette que les cinq autres titres.
Les six titres de « The hunt » se veulent aussi homogène que diablement efficace grâce à une bonne cohésion de la part de tous les musiciens.
Bref, de voir Witches avec une telle rage, ça valait le coup d’attendre huit ans, mais défense de sortir le prochain album en 2023 !!!

Un EP comme « The hunt » replace sérieusement Witches parmi les meilleurs prétendants de la scène thrash hexagonale et si la suite est du même acabit, ça ne sera que mérité !

Vite vite, quitte à paraître insistants, vite vite l’album suivant…

Site officiel : http://www.witches.fr/
BandCamp: http://witchesmetal.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/witches.fr

 

Tracklist :

1. No Matter If the Wind… (3’29)
2. Jump with Fright (3’11)
3. So Cold (3’33)
4. Riding and Hunting (3’34)
5. Up ‘n’ Down (3’23)
6. Serial (4’26)

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Witches – The hunt”

  1. pingback pingback:
    Posté: 22nd Sep 2015 vers 23 h 25 min
    1
    Death Angel + Malemort + Thrashback + Witches (Covent Garden – Paris) le 02/08/2015 | Soil Chronicles

    […] de nouveaux titres prometteurs issus de leur 7ème album « The Hunt » (http://www.soilchronicles.fr/chroniques/witches-thehunt ), pas encore sorti à ce moment, après 8 ans d’absence :  « No Matter If The Wind… », […]

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green