Communication de nos partenaires

The Obsessed – Sacred

Le 12 octobre 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Brian Costantino : batterie, chant
  • Dave Sherman : basse, chant
  • Scott « Wino » Weinrich : chant, guitare

Style:

Doom Métal

Date de sortie:

7 Avril 2017

Label:

Relapse Records

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

Petite séance de rattrapage pour tous ceux qui, au mois d’avril de cette année, seraient passés à côté du quatrième album de The Obsessed, « Sacred », sorti chez Relapse Records, un label aux choix décidément très sûrs.

Pour une formation créée au début des années 80, il est vrai que quatre disques, cela fait peu mais comme tous les musiciens jouent dans d’autres projets (Saint Vitus pour Wino, j’espère que ça vous parle), on ne va pas être trop regardant sur la quantité et plutôt s’intéresser à la qualité.

Avec autant de bouteilles, vous imaginez bien que The Obsessed ne pratique pas un de ces Doom modernes, Death ou Funeral ou Sludge. Rien de tout ça : juste une bonne vieille tambouille à la croisée des styles 80’s et 90’s, c’est-à-dire proche d’un Heavy Métal sombre, ralenti et empreint d’une spiritualité qui fait trop souvent défaut aux amateurs de choucroute et autres pantalons serrés.

Moi, pour être franc, je ne suis en général que peu amateur de ce style mais je trouve en ce trio largement de quoi dépasser mes a priori. D’abord, une production superbe, limpide, qui met bien avant la qualité des riffs et le travail réalisé sur les harmonies vocales, parfois au détriment des solos mixés en retrait (« Sacred ») mais qui, paradoxalement, contribue à renforcer la personnalité atypique des Américains. De plus, les musiciens n’étant pas de tristes intégristes du style, ils n’hésitent pas à proposer des titres plus enjoués à l’esprit Rock’n Roll indéniable qui donnent une excellente dynamique à l’album où tout n’est pas que noirceur et désespoir.

Encore une fois, ce n’est d’habitude pas ma came mais il faut parfois savoir reconnaître le talent là où il est, indépendamment de sa propre subjectivité, « Sacred » me donnant juste envie de déboucher une bouteille de Bourbon et de la partager avec quelques bons camarades car ce sont des sentiments de passion et de fraternité qui traversent chacun des douze titres. Bizarrement, du Doom qui m’incite à la positive attitude.

Tracklist :

01 : Sodden Jackal
02 : Punk Crusher
03 : Sacred
04 : Haywire
05 : Perserance
06 : It’s only Money
07 : Cold Blood
08 : Stranger Things
09 : Razor Wire
10 : My Daughter, my Son
11 : Be the Night
12 : Interlude
13 : On so long (Bonus)
14 : Crossroader Blues (Bonus)

Site officiel : https://www.theobsessedofficial.com
Facebook : https://www.facebook.com/TheObsessedOfficial
Bandcamp : https://theobsessed.bandcamp.com

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green