Communication de nos partenaires

The Lion’s Daughter – Future Cult

Le 12 septembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Erik Ramsier : batterie
  • Scott Fogelbach : guitare, basse
  • Rick Giordano : chant, guitare

Style:

Blackened Sludge Metal

Date de sortie:

20 Juillet 2018

Label:

Season of Mist

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

Il y a deux ans, Existence is Horror m’avait laissé plutôt septique. Je reconnaissais l’efficacité des compositions mais également leur manque d’originalité, problème qui en faisait selon moi un album à l’espérance de vie plutôt limité. Cependant, comme j’ai lu dans bon nombre de magazines que Future Cult propulsait le trio américain dans des sphères d’inspiration seulement fréquentées par l’élite, que les compositions renouvelaient complètement le style Black Sludge, etc., je ne pouvais que m’intéresser à ce prétendu OVNI.

Déjà, je mets une mention spéciale pour la pochette, je la trouve absolument superbe : la mise en scène, les couleurs, l’esthétique, c’est une rupture totale par rapport aux illustrations précédentes et une franche réussite. Mais vous me direz que c’est un aspect secondaire et que le contenu compte plus que le contenant, admettons.
La musique, donc ! L’originalité annoncée de Future Cult est que les compositions intègrent de nombreux claviers dans l’esprit Synth-Wave. Cela est certainement nouveau pour The Lion’s Daughter, ça l’est peut-être même pour ce style musical mais « permettez-moi de mettre un léger bémol à votre enthousiasme, Nicolas » (merci Monsieur Manatane) : il suffit d’avoir regardé au moins une fois un film de John Carpenter pour ne pas être dérouté plus que cela, même si ces sonorités synthétiques sont bien plus que de simples gimmicks puisque utilisées comme une instrumentation à part entière. Il reste que, fort heureusement, les compositions de Future Cult sont métalliques à 90% et ne nécessitent pas une immense ouverture d’esprit pour être adoptées.

Par conséquent, les titres sont-ils meilleurs que par le passé ? Personnellement, oui. Même sans les synthés, je les trouve plus originaux, moins brouillons donc plus efficaces, avec de très bons riffs, des rythmiques ravageuses, une production parfaitement adaptée et un chant agressif à souhait : ça tape fort. Le groupe a parfaitement réussi son coup, Future Cult amène du vrai sang frais dans un style sclérosé, jolie performance !

Tracklist :

01. Future Cult
02. Call the Midnight Animal
03. Die into us
04. Suicide Market
05. The Gown
06. Grease Infant
07. Galaxy Ripper
08. Tragedy
09. Girl Autopsy
10. In the Flesh

Site officiel
Playlist Bandcamp
Page Facebook
Fil Twitter

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green