Communication de nos partenaires

King Diamond – Songs for the Dead Live

Le 18 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Andy LaRocque - Guitares, Claviers
  • Mike Wead - Guitares
  • Pontus Egberg - Basse
  • King Diamond - Chant, Claviers
  • Matt Thompson - Batterie
  • Livia Zita - Chant additionnel

Style:

Heavy Metal

Date de sortie:

25 Janvier 2019

Label:

Metal Blade Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10

Chroniquer un album live de King Diamond sans en avoir l’image, ça risque de limiter quelque peu l’argumentation. Pour avoir vu la bande à Kim Bendix Petersen plusieurs fois en concert, dont une prestation magistrale au Hellfest 2016, on peut affirmer sans prendre beaucoup de risques que le gaillard a le sens de la mise en scène aussi théâtrale qu’horrifique, et ce sera sans déplaisir que votre serviteur se (re)déplacera pour revoir un show de King Diamond.

Mais là, Metal Blade Records – à qui je n’ai aucun reproche à faire en matière de partenariat –, il aurait été sympathique de nous envoyer autre chose que du mp3 pour se faire une véritable idée de ce que vaut un live du Roi en vidéo ! Parce que, pardon si j’insiste, mais visuellement, ça vaut le détour ! Et se contenter de quelques bribes de vidéos sur Youtube pour satisfaire tant notre appétit que notre curiosité, ça a un côté frustrant pour le moins réel. D’autant plus frustrant que le son des mp3 est plus que correct, faisant presque sonner l’album comme un Best of Live si on n’entendait pas le public entre les morceaux – parfois pendant – ou si le chanteur toujours aussi phénoménal dans ses montées dans les aigus n’y allait pas de quelques interactions avec les spectateurs !

Bref, pour voir ce qu’il se passe sur scène pendant les intros “Out of the Asylum” ou “Funeral”, voire l’interlude “Them”, il va falloir se procurer ce double CD/double DVD/Blu Ray et je n’ai aucun doute sur le fait que l’achat s’avère indispensable pour tout fan tant du groupe que celui de pur Heavy Metal !

Car tout y est parfait : le son, l’interprétation… Tout est tellement pur que le côté live y perd certes de sa spontanéité mais vu la qualité des titres proposés, il valait mieux un bon nettoyage pour rendre le Produit parfait.

Bref, King Diamond puise sa setlist dans seulement quatre albums qu’il a sorti sur la douzaine (le dernier étant Gimme your Soul… please qui date quand même de… 2007). Concrètement, seuls sont représentés les quatre albums de King Diamond, plus deux titres de Mercyful Fate (Melissa et Come to the Sabbath). A croire que la carrière du King s’est arrêtée en 1990.

Mais qu’importe, le show est magistral et les lives très bons : on notera malgré tout qu’”Abigail” est joué dans son intégralité et que, visiblement, ça satisfait tout le monde, moi y compris !
Et vas-y que je te colle en prime un titre de Fatal Portrait (“Halloween”), trois de Them (“Out from the Asylum”, “Welcome Home” et… “Them”), un de Conspiracy (“Sleepless Night”) et deux de The Eye (“Eye of the Witch” et “Insanity”). On ne parlera pas de la qualité de l’interprétation ni du fait que tout est rondement mené, du chant à la batterie, de la basse aux jeux de guitares, des soli aux claviers. Bref, tout est une tuerie sans nom et, en fermant les yeux, on visualise très bien les souvenirs des shows déjà vus du groupe !
Rien à redire.

Par contre, ce n’est pas pour rouspéter mais… pourquoi deux lives quasiment identiques ? Un nouveau jeu des sept différences ? Quitte à nous sortir un double, autant faire dans l’inédit, non ? Parce qu’entre le live au Fillmore (Philadelphie) enregistré le 25 novembre 2015 et celui du Grasspop sept mois plus tard, la différence n’est pas énorme : une inversion entre deux titres et des timings quasi identiques ! Un deuxième CD avec des titres issus des huit autres albums de King Diamond… Non, vraiment pas ? Même en cherchant bien ?

Malgré tout, on ne peut que se réjouir d’un tel live, qui a sa place parmi les plus grands live sortis dans le Heavy Metal. Et déjà ça, en soi, c’est déjà génial pour les fans ! Mais à ce compte là, un simple CD/DVD aurait suffi…

Tracklist :

CD 1 – Live at The Fillmore in Philadelphia, PA

1. Out from the Asylum (1:59)
2. Welcome Home (4:42)
3. Sleepless Nights (5:05)
4. Eye of the Witch (4:25)
5. Halloween (4:56)
6. Melissa (reprise Mercyful Fate) (6:30)
7. Come to the Sabbath (reprise Mercyful Fate) (5:42)
8. Them (1:59)
9. Funeral (1:28)
10. Arrival (5:35)
11. A Mansion in Darkness (4:40)
12. The Family Ghost (4:39)
13. The 7th Day of July 1777 (5:06)
14. Omens (4:12)
15. The Possession (3:42)
16. Abigail (5:27)
17. Black Horsemen (7:51)
18. Insanity (1:51)

CD 2 – Live at Graspop Metal Meeting

1. Out from the Asylum (1:46)
2. Welcome Home (4:35)
3. Sleepless Nights (5:11)
4. Halloween (5:06)
5. Eye of the Witch (4:19)
6. Melissa (reprise Mercyful Fate) (6:31)
7. Come to the Sabbath (reprise Mercyful Fate) (5:39)
8. Them (1:59)
9. Funeral (1:27)
10. Arrival (5:30)
11. A Mansion in Darkness (4:42)
12. The Family Ghost (4:25)
13. The 7th Day of July 1777 (5:04)
14. Omens (4:22)
15. The Possession (3:55)
16. Abigail (5:20)
17. Black Horsemen (7:49)
18. Insanity (2:08)

DVD 1 : CD 1
DVD 2 : CD 2

Playlist Bandcamp
Story Instagram
Site officiel
Page Myspace
Page Facebook
Fil Twitter
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green