Communication de nos partenaires

Inhepsie – Obédience

Le 17 mars 2012 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


Cathy BONTANT: Chant / Synthé
Jean SUIRE: Guitares
Dany LADRAT: Batterie
Nicolas LECEUX: Basse

Style:

Metal mélodique

Date de sortie:

Janvier 2012

Label:

Brennus

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar): 8/10

Le métal est souvent synonyme de brutalité et d’agressivité, pour les plus virulents, il se voit aussi souvent associé à la rapidité, notamment au niveau du jeu de guitare… Pourtant tout n’est pas forcément noir ou blanc, « Black » ou « Heavy » en l’occurrence. Le Metal est avant de la musique, un art, avec un style différent pour chaque artiste, choisissant chacun leur propre façon de s’exprimer, et certains musiciens préfèrent la mélodie, et la douceur.

Inhepsie a lui depuis une dizaine d’année, choisi cette voie, développant des concepts albums axés autour de la poésie. Après « Oracle » en 2003 et « Orbe » en 2008, c’est à « Obédience » de voir le jour début Janvier. Quoi de mieux que la douceur d’une voix féminine pour faire ressortir les émotions d’un poème, et bien qu’en plus celui ci soit chanté en Français.

Les paroles d’ « Obédience » sont assez tristes et sombres, pour se faire une idée des textes, imaginez la voix mélancolique de Cathy Bontant récitant « Les Fleurs du Mal » de Baudelaire, et vous pourrez alors mieux vous mettre dans l’ambiance du groupe. Des paroles qui sont du coup très bien choisies et qui prennent avec l’ajout des rythmiques à la batterie et au synthé tout leur sens.

Les chansons se succèdent avec une grande cohésion, l’album est très travaillé, très fluide, et forme une suite logique avec aucun titre qui ne « sort » du lot et nous étonne. Mais attention, ne pensez pas que Inhepsie n’a fait aucune recherche, on est bien loin d’avoir un CD plat sans titre fort, et aux compositions simplistes. « Obédience » est très recherché, et devrait justement plaire aux amateurs de renouveaux, ceux qui souhaitent entendre un groupe ne ressemblant à aucun autres. La bande de Jean Suire et Cathy Bontant se renouvelle à chaque fois, et propose ici un plus qu’un simple album mais recueil de poèmes mis en musique.

Et de la bonne musique il y en a, écoutez « Il est temps », « Arkana », « Savoir Pourquoi », ou encore l’introduction « Dernier Soupir », les parties instrumentales jouent parfaitement leur rôle et vous mettent pleinement dans l’ambiance. Inhepsie joue avec les alternances de parties douces et calmes, variant les mélodies, et profitant de la puissance du Metal pour rendre encore plus fortes les sensations qui vous « prennent » à l’écoute de ces neufs titres.

Le seul petit regret que l’on peut avoir c’est que justement neuf chansons, bien quelles dépassent souvent les cinq minutes, c’est un peu court, on est complètement pris au jeu, et restons un peu sur la faim. Bercé par l’atmosphère d’Inhepsie, il n’est pas aisé de refaire surface.

Mais n’est ce pas aussi un choix judicieux du groupe, que de ne pas vouloir en faire trop et de se contenter du meilleur, beaucoup sinon se plaindraient de la longueur et décrocheraient, (pourtant ils y manqueraient assurément), même si la qualité est au rendez-vous. Déjà bon nombre de personnes n’écoutent plus un album en entier mais simplement quelques titres pris à la va vite sur Internet, et du coup ne peuvent profiter pleinement d’un album et passent à côté du bonheur, mais bon c’est encore un autre débat. C’est bien impossible de satisfaire tout le monde.

Conclusion de cet album? Une ballade si belle qu’on a bien hâte de recommencer.

 

Tracklist

01. Dernier Soupir
02. Arkana
03. Clair de Lune
04. Savoir Pourquoi
05. Grimoire
06. les Anges
07. Innocence
08. Obédience
09. Il Est Temps

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green