Communication de nos partenaires

Gang – Inject the Venom

Le 13 juin 2014 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


Malo : Batterie / David "Biggy" Fasquel : Guitare, Choeurs / Bill : Chant / Sylvain "Steve" Cotté : Guitare / Philty : Basse.

Style:

Heavy metal

Date de sortie:

Avril 2014

Label:

Autoproduction

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 8/10

Au jour des hyper productions et des albums coûteux, il faut dire que le prix de fabrication de certains opus avait de quoi nourrir pendant une année quelques pauvres enfants affamés de certains pays. Nous n’avons maintenant droit qu’à une musique aseptisée sans âme : une surproduction qui détruit toute qualité et cache une certaine médiocrité artistique… Je sens que je ne vais pas me faire des amis, mais ce n’est pas vrai que beaucoup de groupes aujourd’hui sonnent tous de la même façon ? Nous font la même musique ?

C’est dans ces conditions que je lève ma chope (et oui j’ai pas de chapeau) aux musiciens de Gang, qui avec leur autoproduction nous apporte une musique qui leur est propre et dont l’essence est restée pure (enfin pure, comme un whisky non dilué en fait…).

Amateurs de Heavy Metal vous devez connaître le groupe Gang. Une formation originaire de la Marne et officiant depuis quelques années déjà, car ces débuts remontent en 1993, avec un premier opus éponyme. Plus de Vingt ans de Heavy Metal, autrement dit une valeur sûre, et pourtant elle n’est pas si connue que cela. Mais avec ce septième opus ‘Inject The Venom‘ espérons que la chance va un peu tourner. Car la qualité est présente.

Parlons déjà du visuel de cet opus, qui comme celui de ‘HM666%‘ se démarque des « anciennes » pochettes, nous avons maintenant un artwork plus travaillé et qui nous replonge dans le débuts des années 80 en nous rappelant un peu Eddie, nous avons peut-être en France son neveu ?

Bref rentrons maintenant dans le vif du sujet. Musicalement, Gang nous replonge aussi dans l’âge d’or du Heavy Metal, celui où les étiquettes n’existaient pas encore, et où une formations pouvait accélérer un peu la cadence sans se retrouver classée dans le Speed ou Thrash… Il faut dire que Gang frappe fort d’entrée de jeu en nous envoyant des riffs de guitares acérés et tranchants comme des lames de rasoir, et un chant de grande qualité. La voix de Bill monte dans les notes aiguës, ce qui rajoute un côte incisif et accrocheur à la musique, un timbre de voix qui fait penser à Rob Halford et Udo mais aussi et surtout à Neil Turbin (chanteur d’Anthrax sur ‘Fistful of Metal‘).

Certes, le style a été joué et rejoué un nombre incalculable de fois, connu de tous et il est difficile de nous montrer quelque chose de nouveau dans le domaine… Mais bon, c’est bien aussi des fois de ne pas changer. Quand on aime la bière, qu’on rentre dans un bar, ce n’est pas parce qu’on a déjà goutté toutes les bières du comptoir que l’on doit se mettre à tester les nouveaux cocktails à base de goyave, papaye et autres fruits douteux… C’est marrant car tourné dans ce sens-là, tout le monde comprends qu’il est préférable de rester sur une valeur sûre, un bon demi bien frais. En musique c’est aussi la même chose, pourquoi changer ? Un bon Heavy Old School est aussi très rafraîchissant.

Il est donc bien inutile de prendre chaque titre en détail pour les étudier, vous voyez déjà l’univers musical de Gang et comprenez qu’il n’y a pas de fioritures : du direct du rentre dedans. Rien de plus, des morceaux très accrocheurs, assez rapides, qui plairont à tous les amateurs de Heavy Metal des eighties . Un petit défaut à noter cependant, très léger, c’est le son de la batterie qui est un peu en arrière, il aurait été sympa d’avoir sur certains passages des plans plus lourds et puissants. Mais bon un ne va pas leur jeter la pierre pour cela (surtout que Gang nous la renverrait en direct).

Inject The Venom‘ est donc un très bon opus. Dans la même ligne de conduite que nombre d’albums, mais par sa qualité et son enregistrement il possède une fraîcheur et une âme que n’ont plus nombre de nouvelles parutions. Gang frappe encore un grand coup et devrait consolider ses bases bien solides. Un groupe à ne pas manquer (s’ils passe en Bretagne je ne vais pas y réfléchir à deux fois avant d’y aller).

 

1. Primal Reign
2. Dying World
3. Chaos for Glory
4. Man of Sorrows
5. Midnight
6. If Heaven Is Hell
7. The King Became a God
8. State of Disgrace
9. All of the Damned
10. Edge of Time
11. Behind the Gate
12. All the Fool Around

 

Facebook : https://www.facebook.com/Gang51

Chronique « HM66 » : http://www.soilchronicles.fr/chroniques/gang-%E2%80%93-hm666

Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCw8DY5uw3gu-0Snir0jpMug

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green